PSG – Ajaccio 1-0, 20/03/04, Ligue 1 03-04

Le but de Pauleta (Ch. Gavelle)

Samedi 20.03.2004, Championnat de France, Ligue 1, 29e journée (3e place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.C. AJACCIO  1:0 (0:0)
– 38 580 spectateurs. But : Pedro Pauleta, 67′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, Frédéric Déhu, José-Karl Pierre-Fanfan, Gabriel Heinze – Fabrice Fiorèse (Reinaldo da Cruz, 85′), Lorik Cana, Modeste M’Bami, Juan Pablo Sorin – Daniel Ljuboja (Selim Benachour, 82′), Pedro Pauleta (Talal El-Karkouri, 89′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Selim Benachour, Bernard Mendy et José-Karl Pierre-Fanfan.


Maillot utilisé :

dom0304v2
Maillot domicile 2003-04 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

0304_PSG_Ajaccio_programmeFF51


Photos du match :

Juan-Pablo Sorin (Ch. Gavelle)
Juan-Pablo Sorin (Ch. Gavelle)
Fabrice Fiorese (Ch. Gavelle)
Fabrice Fiorese (Ch. Gavelle)
Le but de Pauleta (Ch. Gavelle)
Le but de Pauleta (Ch. Gavelle)
Talal El-Karkouri, entré en toute fin de match (Ch. Gavelle)
Talal El-Karkouri, entré en toute fin de match (Ch. Gavelle)
Le Virage Auteuil (Mouvement Ultra)
Le Virage Auteuil (Mouvement Ultra)
Le tifo de L'Irish Clan à la mi-temps (Ch. Gavelle)
Le tifo de L’Irish Clan à la mi-temps (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Le printemps de Paris

Le podium de la Ligue 1 tend plus que jamais les bras au PSG ! Cette victoire face à Ajaccio, conjuguée à la défaite d’Auxerre et au match nul de Sochaux, permet à Paris de compter sept points d’avance sur son premier poursuivant. Si tout n’a pas été simple ce soir, Vahid Halilhodzic a pu se reposer sur son duo offensif. Ljuboja obtenant le penalty, Pauleta le transformant !

Ce n’est certainement pas la plus belle victoire, mais elle est peut être synonyme de Ligue des Champions. Meilleure défense de L1 (20 buts encaissés), troisième du championnat à trois points du duo de tête mais surtout avec sept points d’avance sur le quatrième, le premier jour du printemps a bel et bien souri au PSG ! Après ses succès au Mans (0-1) et sa qualification en coupe de France face à Brive (1-2), les Parisiens viennent de clore en beauté une semaine décisive.

Partagé entre la volonté de regarder vers le haut du classement et celle, plus prudente, d’assurer une qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, le PSG attaque pourtant timidement cette première période. C’est ainsi la paire Seck-Bagayoko qui lance les hostilités dans une arène Rouge et Bleu une nouvelle fois bien garnie. Sans grand danger cependant, puisque les deux hommes se gênent et expédient le ballon au dessus de la barre d’Alonzo (10e).

Paris ne tarde pas à réagir et comme bien souvent, c’est Heinze qui sonne la révolte. L’Argentin récupère un centre de Mendy et place une tête acrobatique qui vient s’écraser sur le montant de Trévisan (20e). Comme prévu, le PSG se heurte à un bloc défensif composé de cinq joueurs avec le seul Bagayoko en pointe. Le décor est planté !

La domination parisienne reste pour l’instant stérile avec un unique tir cadré lors de cette première période. La forteresse corse demeure bien en place et Vahid Halilhodzic entend bien mettre à profit les quinze minutes de pause pour en forcer le cadenas, où du moins en donner les clés à ses joueurs.

Treizième but de Pauleta

La seconde période débute pourtant par une offensive corse initiée par le très actif Bagayoko (46e). Une nouvelle alerte qui a le don de révolter définitivement les Parisiens et son public par la même occasion. Cana (61e), imité dans la foulée par Fiorèse (62e), relance le PSG dans le sens du but. Le gros travail défensif de M’Bami ne passe pas non plus inaperçu et contrarie la moindre offensive ajaccienne.

Paris se rapproche tout doucement du but gardé par Trévesian et c’est fort logiquement que monsieur Vileo indique le point de penalty lorsque Terrier fauche Ljuboja dans la surface. La sentence est transformée par Pauleta qui inscrit par la même occasion son treizième but de la saison (67e). Un véritable ouf de soulagement parcourt alors les travées du Parc !

La pilule est amère pour des Ajacciens valeureux à défaut d’être brillants ce soir. Malgré une ultime tentative de Bagayoko (89e) puis et un rush de Reinaldo (90e), Paris peut gérer tranquillement une fin de rencontre sans histoire.

Cette première victoire du PSG face à Ajaccio au Parc des Princes, offre aux Parisiens un dix-septième match consécutif sans défaite. Une série que Paris tentera de prolonger à Lens, car au moment d’entamer la dernière ligne droite, le PSG ne regarde pas en haut, ni en bas, mais devant lui. Une preuve de sagesse.

Réactions :

Vahid Halilhodzic (Entraîneur du PSG)
« Je retiens simplement la victoire. Nous avons un peu manqué de fraîcheur physique après trois matches en une semaine (Le Mans et Brive). Ce n’était pas facile mais nous avons réalisé un 100 %. Ajaccio est une équipe bien organisée qui nous a posé beaucoup de problèmes. Notre jeu n’est peut-être pas spectaculaire mais il est au moins efficace. L’important demeure de gagner, c’est ce qui m’intéresse en ce moment. Je regarde encore derrière nous au classement, notre troisième place reste exceptionnelle pour moi. Je ne sais pas si on peut faire plus. »

Dominique Bijotat (Entraîneur d’Ajaccio)
« Au niveau du résultat, c’est une déception. On a bien cadenassé l’équipe parisienne. Le PSG ne s’est pas procuré beaucoup d’occasions, ce qui est rare pour lui, surtout au Parc des Princes. Ce soir, pour la première fois de la saison, nous sommes relégables. Il ne faut pas baisser la tête car on peut vraiment se regarder dans les yeux après ce match. »

Frédéric Déhu (Défenseur et capitaine du PSG)
« L’objectif du club reste de disputer une coupe d’Europe la saison prochaine. Nous jouons tous nos matches pour les emporter, même si parfois cela n’est pas spectaculaire. Nous allons maintenant tenter de conforter notre troisième place et notre assise défensive par la même occasion. Pourquoi ne pas terminer meilleure défense du championnat ? »

Juan Pablo Sorin (Milieu de terrain du PSG)
« Seule la victoire importe ! La fatigue de nos deux dernières sorties explique certains passages à vide et notre difficulté à accélérer le jeu par moment. Nous confortons cependant notre troisième place, même si personnellement je pense au titre. Il faut rester humble tout en se montrant ambitieux. »

Modeste M’Bami (Milieu de terrain du PSG)
« Nous nous attendions à une rencontre difficile et la solution n’est finalement intervenue que sur penalty. Nous n’avons pas été bons, mais pas mauvais non plus ! Nous sommes ce soir à trois points de Lyon et Monaco, et nous allons maintenant bien préparer notre prochain déplacement à Lens. J’espère que le public est satisfait de nous voir gagner. »

Patrice Loko (Attaquant d’Ajaccio)
« Je suis toujours heureux de revenir au Parc et une fois de plus le public m’a chaleureusement accueilli. Paris a déjà réalisé de meilleurs matches, mais c’est le lot des grandes équipes de remporter ceux-là. »


Le stade:

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s