PSG – Dinamo Zagreb 4-0, 06/11/12, Ligue des Champions 12-13

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)

Mardi 06.11.2012, Ligue des Champions, Groupe A, 4e journée (2е place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – G.N.K. DINAMO ZAGREB (Cro.)  4:0 (1:0)
– 41 060 spectateurs. Buts : Alex Costa, 16′ ; Blaise Matuidi, 61′, Jérémy Ménez, 65′, Guillaume Hoarau, 80′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sirigu – Christophe Jallet, Alex Costa, Thiago Silva, Maxwell Scherrer – Momo Sissoko (Marco Verratti, 46′), Blaise Matuidi, Adrien Rabiot – Jérémy Ménez (Guillaume Hoarau, 76′), Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi (Javier Pastore, 68′). Entraîneur : Carlo Ancelotti.
Avertissement à Adrien Rabiot.


Maillot utilisé (en version Europe, à manches courtes) :

Maillot championnat 2012-13, collection http://maillotspsg.wordpress.com
Maillot domicile 2012-13 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)
L’ouverture du score, signée Alex (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)
Ezequiel Lavezzi, de retour de blessure (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)
Blaise Matuidi double la mise! (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)
Zlatan Ibrahimovic dans une position typique (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2012/2505/31770/match/Paris-Zagreb-4-0/Paris-Zagreb-4-0)
Toute la volonté de Blaise Matuidi… (Ch. Gavelle)

Vidéo (but et résumé, par PSGzine) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris s’évite le mal de tête

Face au faible Dinamo Zagreb, le Paris-SG a gagné tranquillement à domicile (4-0). Positionné en meneur de jeu, Ibrahimovic a donné quatre passes décisives ! En tête du groupe A, le FC Porto n’a plus qu’un point d’avance après son nul chez le Dynamo Kiev (0-0).

La qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions n’est plus très loin pour un PSG qui l’obtiendra s’il ne perd pas dans deux semaines chez le Dynamo Kiev. La première place du groupe A, elle, n’est plus très loin non plus puisque le FC Porto (1er) n’a plus qu’une longueur d’avance après son match nul en Ukraine (0-0), qui lui assure une place en huitièmes de finale. Large vainqueur d’un Dinamo Zagreb qui reste sur dix défaites de suite en C1 (4-0), Paris a fait ce qu’il fallait dans un froid Parc des Princes. Meilleure attaque de la compétition pour le moment (10 buts), il n’a toujours pas forcé son talent, donnant encore l’impression d’en garder sous la semelle.

Ibrahimovic dans tous les coups

La semelle, justement, Ibrahimovic l’utilise souvent pour faire glisser le ballon d’un côté ou de l’autre. Pour ralentir le jeu quand il le faut. Pour lancer des passes diaboliques. Positionné meneur de jeu en l’absence de Pastore (remplaçant), le Suédois a délivré la bagatelle de quatre passes décisives. A la suite d’un corner, il a d’abord offert l’ouverture du score à un Alex qui avait manqué les trois derniers matches de son club (16e). Il a ensuite parfaitement vu l’excellent Matuidi dans le dos de la défense pour le but du K.-O. (61e). Il a décalé Ménez sur la gauche de la surface et a vu l’attaquant international français finir le travail de jolie manière après avoir crocheté son adversaire (65e). Enfin, il est tombé devant Kelava mais a réussi à mettre en retrait pour un Hoarau qui venait d’entrer en jeu (79e).

Privé de Bodmer, Chantôme, Thiago Motta et Nene, Carlo Ancelotti a fait confiance à Adrien Rabiot et à Lavezzi d’entrée de jeu. Le jeune milieu français a notamment sorti une superbe prestation pour son baptême en Ligue des champions. Jouant simple, allant au contact, il prouve à chaque prestation qu’il a un très bel avenir devant lui. De retour après un mois d’absence, Lavezzi a effectué de son côté une bonne rentrée. Combatif, souvent disponible, il a été à l’origine de plusieurs actions dangereuses.

Zagreb, seule équipe à n’avoir pas encore marqué dans cette Ligue des champions, a tout de même été dangereux, notamment grâce à un bon Sammir. Pivaric a trop croisé sa frappe du gauche (11e) et Rukavina n’a pas cadré sa tête alors qu’il était très proche du but de Sirigu (57e). La défense parisienne a soufflé le chaud et le froid, se montrant très fébrile, surtout en début de match. Mais Sirigu n’a pas eu à s’employer face aux onze Croates alignés par Cacic. Battu samedi par Saint-Etienne à domicile (1-2), le PSG a remis les pendules à l’heure contre Zagreb. Mais pour un match référence, il faudra encore attendre.

Réactions :

Carlo Ancelotti (entraîneur du Paris SG): «On a eu plus d’espaces en deuxième période. La première période ne m’a pas inquiété parce que je connais bien le football. Zagreb a utilisé beaucoup d’énergie en première période. Après ça a été plus facile. En première période, on a eu plus de mal à trouver la profondeur. Le prochain match sera sans doute décisif, on a une balle de match pour aller en huitièmes. Ce sera sur un terrain difficile, à Kiev, mais c’est vraiment une balle de match. La réaction après Saint-Etienne a été bonne. Rabiot a fait un très bon match, Verratti est très bien rentré, Matuidi a conservé son très haut niveau. On a été bien meilleurs que samedi au milieu de terrain. La réaction de ce soir a montré que c’était peut-être un accident. Ibrahimovic a joué pour l’équipe comme il le fait toujours. C’est ce qui en fait un joueur extraordinaire. C’est un leader fantastique, il aide les autres à faire de meilleures choses. Le faire jouer en numéro 10 est une option parce qu’avec Ménez et Lavezzi qui prennent la profondeur, il peut profiter de leur vitesse pour faire parler sa qualité de passe. Ibra fait 100 kilos. Il ne peut pas avoir l’énergie de Matuidi et courir tout le temps. Il court au bon moment. Surtout, il utilise ses qualités pour aider l’équipe et ses coéquipiers. C’est ce qui fait la différence entre un grand joueur et un champion. Lui c’est un champion. Matuidi continue à s’améliorer, tous les jours. Il est très professionnel. En ce moment pour le PSG, il est indispensable. Pastore remplaçant ce n’était pas une sanction. C’était pour qu’il récupère. C’est la même chose pour Verratti. L’objectif c’est la qualification à Kiev. Pour la première place, on verra au dernier match contre Porto. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s