PSG – La Gantoise 7-1, 01/08/01, Coupe Intertoto 01-02

Tacle de Pierre Ducrocq (O. Andriavon)

Mercredi 01.08.2001, Coupe Intertoto, demi-finale, match retour, à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – K.A.A. LA GANTOISE (Bel.)  7:1 (3:0)
– 35 000 spectateurs environ. Buts : Mikel Arteta, 11′, Bernard Mendy, 25′, Nicolas Anelka, 45′ ; Augustine Okocha, 54′ sur penalty, Augustine Okocha, 59′, Nicolas Anelka, 63′, I.Faye, 71′, Gaёl Hiroux, 90′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, Talal El-Karkouri, Didier Domi, Sylvain Distin – Frédéric Déhu, Pierre Ducrocq, Ali Benarbia, Mikel Arteta (Édouard Cissé, 58′) – José Aloísio (Augustine Okocha, 46′), Nicolas Anelka (Gaёl Hiroux, 65′). Entraîneur : Luis Fernandez.


Maillot utilisé (en version Coupe d’Europe, sans logo sur la manche) :

Maillot domicile 01-02 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 01-02 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Mickel Arteta
Mickel Arteta
Bernard Mendy balle au pied (Ch. Gavelle)
Bernard Mendy balle au pied (Ch. Gavelle)
Nicolas Anelka marquera deux des sept buts parisiens (Ch. Gavelle)
Nicolas Anelka marquera deux des sept buts parisiens (Ch. Gavelle)
Tacle de Pierre Ducrocq (O. Andriavon)
Tacle de Pierre Ducrocq (O. Andriavon)
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag) :

PARIS S’INSTALLE, ARTETA MARQUE SON RETOUR

Dans une composition version Championnat 2001, Aloisio est l’unique recrue présente sur la pelouse. El Karkouri, Domi et Distin font leur grand retour. Paris qui n’avait pas le choix se lance au but dès l’entame du match. La première alerte a pour origine Bernard Mendy, servi par Benarbia. Sa balle est repoussée par Frédéric Herpoel (4ème). Paris prend ses marques. Gand observe sans réagir. La domination territoriale et les appels de balle finissent par payer. Rôdant aux abords de la surface, Aloisio relaie pour Arteta. L’Espagnol crochète et tente sa chance : le jeune international ibère inscrit son deuxième but sous les couleurs parisiennes. Le premier de la saison (1-0, 11ème). Fernandez respire enfin mais gesticule toujours sur la touche. Après un coup franc de Benarbia au – dessus (18ème’), le corner tiré par Mendy est repris de la tête par El Karkouri au second poteau. Sur sa ligne, Herpoel repousse des mains (20ème). Le gardien belge intervient impeccablement quelques minutes plus tard devant Anelka (24ème).

MENDY PUIS ANELKA AVANT LA MI – TEMPS

Et Gand dans tout ça ? Pas grand – chose à se mettre sous la dent. Les hommes de Patrick Rémy obtiennent leur premier corner (26ème). Un centre de Gaby Mudingayi sème le doute, mais tout rentre rapidement dans l’ordre (30ème). Paris se donne de l’air. Croyant au hors jeu, la défense de la Gantoise reste scotchée. Aloisio en profite pour passer à Mendy démarqué, qui double la marque (2-0, 35ème). Deuxième passe décisive pour le Brésilien. Le transfuge de Saint – Étienne resurgit peu après. Aux prises avec Geri Cipi, le Parisien s’écroule dans la surface. Penalty ! Anelka se présente devant la cage belge. Le champion d’Europe s’élance, Herpoel également. Et du bon côté (41ème). Pour son retour au Parc, l’attaquant espérait mieux. Il lui suffira d’attendre. Arteta au coup – franc, El Karkouri remet de la tête pour Anelka qui aggrave le score (3-0, 45ème).

OKOCHA FAIT SON SHOW – ANELKA PUIS HIROUX… 7-1 !

De retour des vestiaires, Aloisio cède sa place à Okocha. Après une frappe trop longue du Nigérian, Paris obtient un second penalty pour une faute sur Arteta (53ème). Okocha ne tremble pas (4-0, 53ème). Trois minutes plus tard, le magicien est encore à l’affût. Une petite feinte aux 30 mètres assortie d’un coup de patte lumineux : la balle ricoche sur le poteau gauche avant d’entrer dans le but (5-0, 56ème). Brimé face à Lille, le Parc est sous le charme. Avant d’être remplacé par Gaël Hiroux, Anelka fausse compagnie à ses gardes du corps et s’en va inscrire son doublé (6-0, 60ème). Tandis que la défense belge tente de colmater les brèches, Paris maintient son pressing… en apparence. Profitant d’un moment de déconcentration de la garde parisienne, Ibrahima Faye réduit le score d’une frappe puissante (6-1, 71ème). Les deux équipes ne se contentent pas de ce score fleuve. Dans l’ultime minute du match, Hiroux fait exploser le compteur du Parc en trompant Herpoel, contraint d’aller chercher la balle dans son but pour la septième fois (7-1, 90ème). Un peu lourd. Mais réaliste.

Réactions :

Luis Fernandez : « Je suis content. Les garçons ont fait un bon match. On a retrouvé de la qualité en attaque, de la puissance, du jeu et du mouvement. Je félicite les garçons pour les sept buts mais aussi La Gantoise qui nous a posé des problèmes à l’aller. On a eu des rentrées par rapport au match aller qui nous ont permis de trouver une certaine solidité. Avec Anelka, Arteta, Aloisio, Mendy et Benarbia, on avait des receveurs et des passeurs. Nico a beaucoup travaillé et il retrouve les automatismes. Avec Ronaldinho, on aura un bon trio d’attaquants. Ce soir, la victoire est bonne pour la confiance et le moral de tout le groupe. J’ai un effectif de qualité et très nombreux. Le choix va être difficile. J’ai beaucoup de titulaires potentiels. »
Mikel Arteta : « Nous avons marqué tôt, ce qui nous a permis de lever le pied en prévision du match de samedi. Je ne suis pas fatigué car j’ai eu trois jours pour récupérer après la sélection. J’avais envie de bien revenir après un mois d’interruption. L’ambiance au sein du groupe est vraiment excellente et c’est un plaisir de retrouver mes partenaires sur le terrain. »

Sylvain Distin : « Tout se passe bien depuis le début de la saison. Il ne faut pas oublier que, pour défendre efficacement, il faut défendre à onze. Et depuis le début de la saison, toute l’équipe participe aux tâches défensives. Si on reste sérieux, on ne prendra pas beaucoup de buts cette saison. C’est agréable de gagner 7-1. Après le match aller, je ne m’y attendais pas du tout. Maintenant que nous sommes en finale, 80 % du contrat est rempli. »

Gaël Hiroux : « Ça fait très plaisir. C’est mon premier but au Parc. J’espérais inscrire ce but depuis longtemps. Je suis allé voir mes potes de Trappes qui étaient venu m’encourager. Concernant mon avenir, nous verrons cela plus tard. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s