Sochaux – PSG 0-1, 04/10/03, Ligue 1 03-04

La joie de Pedro Pauleta après son but (Ch. Gavelle)

Samedi 04.10.2003, Championnat de France, Ligue 1, 9e journée (5e place), à Montbéliard, au Stade Auguste-Bonal :
F.C. SOCHAUX-MONTBÉLIARD – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 19 561 spectateurs. But : Pedro Pauleta, 20′.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, José-Karl Pierre-Fanfan, Gabriel Heinze, Juan Pablo Sorin – Paulo César (Éric Cubilier, 80′), Talal El-Karkouri, Lorik Cana, Branko Bošković (Romain Rocchi, 73′) – Fabrice Fiorèse (Bartholomew Ogbeche, 87′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissement à Fabrice Fiorèse.
Expulsion : Oruma, 90′.


Maillot utilisé  :

Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Intervention de Bernard Mendy (Ch. Gavelle)
Intervention de Bernard Mendy (Ch. Gavelle)
Gabriel Heinze (Ch. Gavelle)
Gabriel Heinze (Ch. Gavelle)
La joie de Pedro Pauleta après son but (Ch. Gavelle)
La joie de Pedro Pauleta après son but (Ch. Gavelle)
Juan Pablo Sorin balle au pied (Ch. Gavelle)
Juan Pablo Sorin balle au pied (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Paris l’a fait !

Tout simplement énorme. En s’imposant 1-0 au stade Bonal, le PSG vient non seulement de mettre fin à la série sochalienne dans son jardin (29 matches sans défaite), mais enchaîne surtout un quatrième succès consécutif. Le nouveau but de Pauleta à la 20e minute permet donc au PSG de recoller au peloton de tête. Décidément Paris est d’attaque !

In-ter-mi-nable ! Les quatre minutes de temps additionnel ont en effet semblé longue comme quinze. Et les ultimes offensives sochalienne n’ont fait qu’accentuer ce sentiment. Car tour à tour Oruma et Frau glacèrent le dos des onze courageux parisiens. Il y avait cependant toujours un pied bien placé ou une main ferme pour faire face.

Pourtant, le PSG a construit sa victoire dès la 20e minute sur un magnifique mouvement collectif. Une action amorcée par Cana et conclue par Pauleta. Entre temps, Talal El Karkouri, Paulo Cesar puis Fiorèse ont touché le ballon. Un modèle du genre à montrer dans toutes les bonnes écoles de football.

Sorin éclipse Pedretti

Autre satisfaction de la soirée, la sérénité de la défense parisienne qui a tenu le choc malgré l’absence de Frédéric Déhu. Une arrière garde qui n’a pas pour autant chaumé ce soir, à l’image de cet excellent réflexe d’Alonzo face à Lonfat dans le temps additionnel de la première période, ou ce retour à grandes enjambées de Mendy face à Mathieu (15e).

Pour sa première titularisation Sorin a également éclipsé une bonne partie de la rencontre l’international tricolore, Benoît Pedretti, véritable métronome de cette équipe sochalienne. Si la fin de rencontre a été crispante pour les 600 supporters parisiens présents à Bonal, Paris a maîtrisé cette rencontre sans jamais s’affoler.

Après Toulouse, Guingamp et Auxerre, c’est donc aux Sochaliens de plier face au PSG. Voilà de quoi aborder sereinement cette mini-trêve et repartir plein d’espoir dans quinze jours face au Mans. Le Parc fêtera alors ses héros !

Réactions :

Vahid Halilhodzic (entraîneurs du PSG)
« Nous réalisons un exploit en nous imposant ici. Je suis extrêmement satisfait de la prestation de mes joueurs. Il y a eu des occasions d’un côté comme de l’autre et la fin de match a été tendue. Sochaux n’est plus invaincu sur son terrain, mais ce soir je retiens surtout la quatrième victoire consécutive du PSG. Une équipe est réellement née. »

Guy Lacombe (entraîneur de Sochaux)
 » Sochaux ne mérite pas de perdre ce soir. Nous méritons la parité au vu du match que mes joueurs ont réalisé. Nous avons eu des occasions, mais à un moment donné il faut savoir marquer pour se rassurer. Nous avons un déficit dans ce domaine.  »

Fabrice Fiorèse (attaquant du PSG)
 » Nous attaquons et nous défendons tous ensemble. On a réalisé une bonne première mi-temps avant de défendre courageusement en seconde. Les résultats ne viennent pas par les individualités mais par un gros collectif.  »


Le stade :

Le stade Auguste-Bonal
Le stade Auguste-Bonal

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s