PSG – Porto 0-2, 26/07/03, match amical 03-04

Paulo Cesar balle au pied

Samedi 26.07.2003, match amical de pré-saison à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. PORTO (Por.)  0:2 (0:2)
– 19 689 spectateurs. Buts : Frédéric Déhu, 26′ contre son camp, Lionel Potillon, 39′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy (Éric Cubilier, 77′), Talal El-Karkouri, José-Karl Pierre-Fanfan, Lionel Potillon (Didier Domi, 77′) – Paulo César (Romain Rocchi, 46′), Frédéric Déhu (Lorik Cana, 71′), Fabrice Fiorèse, Jérôme Leroy (Felipe Teixeira, 81′) – Kaba Diawara (Reinaldo da Cruz, 71′), Bartholomew Ogbeche (Alioune Touré, 79′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.

Avertissements : Bosingwa et Emanuel


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection Tickets Paris-SG)
(collection Tickets Paris-SG)

Photos du match :

Les parisiens avant le coup d'envoi
Les parisiens avant le coup d’envoi
Paulo Cesar balle au pied
Paulo Cesar

Compte-rendu (psg.fr) :

Rien n’est jamais acquis

Affichant de bien belles dispositions jusqu’alors, le PSG est tombé ce soir sur plus fort que lui. Pourtant mieux préparés, les Parisiens n’ont jamais semblé assez inspirés pour faire chuter le FC Porto. Il leur reste désormais une semaine avant d’accueillir Bastia pour les trois coups du championnat. L’enjeu sera alors tout autre, et la victoire recommandée.

En accueillant le FC Porto, champion du Portugal, vainqueur de la Coupe du Portugal, et de la Coupe UEFA, le PSG devait s’attendre à une toute autre opposition que celles rencontrées depuis sa reprise (Servette Genève, Rouen, Wisla Cracovie et Bayer Leverkusen). Mais voir des Portugais aussi affûtés, seulement onze jours après leur retour sur les terrains d’entraînement, ça, les Parisiens n’y pensaient même pas. Et c’est pourtant bien tout cela qui est advenu ce soir, et explique sans doute la mauvaise surprise que la Parc des Princes a reçu en guise de retrouvailles avec son équipe chérie.

Logiquement mieux rodés – beaucoup moins de changements sont intervenus dans le club portugais que dans la capitale – le FC Porto monopolisa le ballon d’entrée de jeu. Jérôme Alonzo fut à ce titre le premier portier mis en danger sur un puissant coup-franc de Ricardo Fernandes qu’il dû repousser en corner (6e). En réponse, Ogbeche, l’homme en forme du moment, se présentait seul face à Vitor Baia, mais le gardien portugais remportait son duel (10e).

Un, puis deux buts contre son camp

On eut dès lors du mal à reconnaître le PSG qui s’offrit trois jours plus tôt le Bayer Leverkusen (4-1). Deco fit même trembler la transversale de Jérôme Alonzo sur une frappe enroulée qui loba le dernier rempart parisien (16e). Et ce fut donc finalement sans grande surprise que le FC Porto ouvrit la marque. Suite à un coup-franc excentré côté gauche d’un Deco omniprésent, Frédéric Déhu détourna malencontreusement le cuir dans son propre but (26e, 0-1).

Pire, après une poignée de minutes brouillonnes, une superbe action collective portugaise venait faire chuter de nouveau les Rouge et Bleu. Bien lancé par une déviation à une touche de balle de Derlei, Benedict McCarthy s’en alla seul. La première tentative du gauche de l’attaquant sud-africain trouva alors la main ferme d’Alonzo, mais la seconde, du droit, ne put être qu’accompagnée par Potillon (39e, 0-2). Sans doute sonné par ces deux buts, le PSG ne parvint pas à se relancer dans la bataille. Pourtant encore un peu juste physiquement, ce fut donc le champion du Portugal qui regagna le vestiaire avec déjà un assez net avantage.

L’essentiel dans une semaine

A la reprise, Vahid Halilhodzic essaya un changement tactique en laissant Diawara seul en pointe, soutenu par Ogbeche côté gauche, Fiorèse sur l’aile droite, et Jérôme Leroy dans l’axe. Mais que dire de cette seconde période ? Le jeu se situa essentiellement au milieu du terrain et les quelques frappes tentées de chaque côté n’inquiétèrent guère les deux gardiens. Le seul enseignement de ses dernières quarante-cinq minutes résida dans les passations de brassard successives. A la sortie de Frédéric Déhu (75e), le capitanat revint à Jérôme Leroy, avant que le milieu de terrain, remplacé par Filipe Teixeira (85e), ne le cède à Fabrice Fiorèse. Vahid Halilhodzic tient sans doute là les lieutenants sur lesquelles il compte s’appuyer cette saison.

Une dernière frappe de Teixeira, boxée en corner par Santo, vint alors clore cette ultime rencontre amicale du PSG. Sans doute émoussés après un mois de préparation intensive, les Parisiens n’ont jamais semblé pouvoir tenir le rythme d’un FC Porto pourtant à cours de compétition. Samedi prochain face à Bastia, nul doute que les Parisiens auront à cœur de démarrer en beauté leur championnat 2003-2004. D’ici-là, cette semaine sans match leur fera le plus grand bien.

Les réactions:

Vahid Halilhodzic (Manager sportif du PSG)
 » Le FC Porto est une meilleure équipe que nous. Elle est surtout mieux organisée. Ce soir, dans le secteur défensif, le PSG n’a pas joué en équipe. Nous n’avons pas récupéré assez de ballons et nous n’allons pas assez vite dans nos passes. Nous étions même à la limite du ridicule en première période. Je n’ai pas vu grand chose de positif hormis notre comportement sur le terrain. Mais je sais ce qu’il faut faire pour combler nos lacunes. Il nous manque encore un ou deux joueurs qui puissent éclairer notre jeu. J’espère que cette défaite nous fera du bien. Je le répète, Porto est une des meilleures équipes d’Europe. Ce soir, je suis surtout déçu pour les supporters qui attendaient autre chose de cette première rencontre au Parc des Princes.  »

Jérôme Leroy (Milieu de terrain du PSG)
 » Le résultat de ce soir nous montre que nous avons encore beaucoup de travail à effectuer. Il faut que l’on s’habitue aux nouvelles tactiques mises en place mais je ne suis pas inquiet. Les nouvelles recrues ont pu repéré le Parc des Princes et il faut savoir que  » Kaba  » (Diawara) et  » Batho  » (Ogbeche) n’ont jamais joué ensemble. Il faut trouver des automatismes et travailler encore afin d’être prêt samedi pour Bastia. Je fais confiance au coach. Je sais qu’il va trouver le meilleur dispositif pour la première journée de championnat.  »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s