PSG – Benfica 0-0 (3-4 tab), 07/05/01, match amical 00-01

Vampeta (archives MK)

Lundi 07.05.2001, match amical à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.L. BENFICA (Por.)  0:0 (0:0) 4 tirs au but à 3 pour Benfica
– 30 000 spectateurs environ.
L’Équipe du PSG : ? – ?, ?, ?, ? – ?, ?, ?, ? – ?, ?. Entraîneur : Luis Fernandez.

Merci à quiconque ayant les informations manquantes de nous contacter!


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2000-01 (version du commerce, collection maillotspsg)
Maillot extérieur 2000-01 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0001_PSG_Benfica_amical_billet


Programme :

0001_PSG_Benfica_amical_programmeMK


Photos du match :

0001_PSG_Benfica_amical_Eusebio
Eusebio présentant la coupe au public du Parc…
Laurent Robert (G. Ber)
Laurent Robert (G. Ber)
Peter Luccin (G. Ber)
Peter Luccin (G. Ber)
Edouard Cissé devancé (G. Ber)
Edouard Cissé devancé (G. Ber)
Christian taclé (G. Ber)
Christian taclé (G. Ber)
Vampeta (archives MK)
Vampeta

Compte-rendu (psg.fr) :

A Benfica la coupe

Il aura finalement fallu attendre la séance des tirs au but pour connaître le vainqueur de cette rencontre. Benfica, plus adroit, s’impose donc dans ce match sans grande saveur. Un joueur aura cependant éclaboussé par son talent cette rencontre qui n’avait d’amicale que le nom. Déjà sorti sous les acclamations du public contre Monaco, Robert aura une nouvelle fois été l’homme du match. Le public ne s’y est pas trompé et l’a encore applaudi, fort, très fort.

Au moment où les deux équipes pénètrent sur la pelouse du Parc, le soleil a déjà quitté la capitale depuis belle lurette. Les supporters parisiens, malgré l’heure tardive, sont eux bien fidèles au rendez-vous. Auteuil et Boulogne brillent de mille feux comme si de rien n’était. Comme si le PSG avait réussi une saison honorable. Ou plus certainement, comme si le PSG disputait ce soir un match amical, le deuxième en quatre jours. Alors que les bénéfices du match contre Rennes ont été reversés aux enfants malades de l’hôpital Necker, ainsi qu’aux Restos du cœur, ce soir, c’est la coupe de l’Amitié franco-portugaise qui est en jeu.

A l’applaudimètre, les Portugais semblent l’emporter légèrement sur leurs homologues Parisiens. « Benfica, Benfica… » d’un côté, « PSG, PSG… » de l’autre. Affaire à suivre. Sur le carré vert les vingt-deux joueurs sont bien décidés à faire le spectacle à l’image de cette frappe de Vampetta d’entrée de match. Les Lusitaniens ne sont pas en reste. C’est d’ailleurs le feu dans la surface du PSG lorsque André, le chouchou des supporters du Benfica, déclenche une série de dribles. Distin, puis Domi s’y reprennent à deux reprises afin de stopper l’offensive Portugaise (2e).

Le Parc divisé

Le match est lancé et bien lancé. Pas de rounds d’observation, c’est de l’attaque-défense depuis le début de la rencontre. Côté Parisiens, on alterne jeu long avec Robert, et jeu court avec Vampetta. Les Portugais, sont pour leur part adeptes du jeu court, voir même très court. Au fil des minutes la partie a tendance à se durcir et les contacts n’ont rien d’amicaux, pour preuve ce coup de coude de Paulo sur De Lucas (14e) ou encore cette béquille de Domi sur André (17e). Fautes et antijeu se multiplient au détriment du spectacle. Les gradins grondent de colère devant cette triste représentation.

Il faudra finalement laisser couler dix minutes pour enfin voir le beau jeu revenir. Pour Benfica d’abord : Algérino n’est pas loin de tromper Casagrande après un centre au deuxième poteau de Ricardo (27e). Cette fois-ci, le Parc gronde de bonheur, ou du moins la colonie Portugaise qui l’habite. Pour le PSG ensuite, quand Christian reprend de la tête un centre de Robert. Une tête qui vient flirter avec le montant gauche de Bossio (32e). Applaudissements de l’autre moitié du Parc. Ça s’anime, ça joue, enfin ! Nouvelle accélération de Robert côté gauche qui laisse son garde du corps sur place, mais son centre devant le but ne trouve malheureusement pas preneurs (42e).

Robert dès la reprise

Après quinze minutes de pause rythmés au son des danseuses et des tambours Portugais, le match reprend sur un rythme moins soutenu… côté Portugais. Car Robert, pour le PSG, donne des sueurs froides aux supporters Lusitaniens, en tirant à quelques centimètres du but, dès l’entame de cette seconde période. A noter que Benarbia et Madar ont remplacé Christian et De Lucas à la mi-temps, suivis de peu par Mendy et Ducrocq à la place de Luccin et d’Algérino. Les occasions nettes se font toujours aussi rares et approximatives, à l’image de cette accélération d’Edouard Cissé qui oublie Madar sur sa droite et enlève trop sa frappe (75e).

Un ultime raid de Vampetta, bien lancé par Benarbia, laisse espérer que ce match ne se terminera pas aux tirs au but (90e). Mais non, il faut y aller au grand désarroi des joueurs qui s’étaient déjà échangés les maillots et qui s’apprêtaient à rentrer aux vestiaires. Premier arrêt de Casa, aussitôt imité par son homologue Portugais. La suite sera une succession de tirs réussis… à l’exception de Vampetta qui inscrit son premier tir au but, mais pas le second que lui a demandé de retirer l’arbitre estimant qu’il avait saccadé sa course.

Réactions :

Luis Fernandez (entraîneur du PSG) : 
« J’ai vu du beau football, un match plaisant. Pour un match amical, il y avait de l’engagement, des occasions. Sur l’ensemble du match on mérite peut-être un peu plus la victoire qu’eux. J’ai vu des garçons qui en voulaient, qui ont mis du rythme dans ce match. Nous nous sommes procurés des occasions, on voulait vraiment gagner ce match. Espérons que samedi, contre Lille on mettra au fond ces occasions. Ce soir, le Parc était plein et pas forcément acquis à notre cause. Les garçons ont été courageux il faut féliciter les deux équipes. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s