PSG – Nancy 4-1, 01/03/09, Ligue 1 08-09

Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)

Dimanche 01.03.2009, Championnat de France, Ligue 1, 26e journée (2e place), à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. NANCY-LORRAINE  4:1 (3:1)
– 38 302 spectateurs. Buts : Guillaume Hoarau, 11′, Ludovic Giuly, 14′, Feret, 30′, Guillaume Hoarau, 40′ ; Stéphane Sessègnon, 63′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho (Sammy Traoré, 81′), Sylvain Armand – Stéphane Sessègnon, Claude Makélélé, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Ludovic Giuly (Clément Chantôme, 69′), Guillaume Hoarau (Péguy Luyindula, 69′). Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2008-09 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)
Marcos Ceara en dribble (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)
L’ouverture du score de Guillaue Hoarau (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)
Le même Hoarau redonne deux buts d’avance aux siens juste avant le repos (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)
Stéphane Sessegnon ajoute un 4ème but à l’heure de jeu (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle; psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1759/18795/match/PSG-Nancy/PSG-Nancy-4-1)
Jéôme Rothen (Ch. Gavelle)
Le Virage Auteuil (psgmag)
Le Virage Auteuil (psgmag)
Le Kop de Boulogne (psgmag)
Le Kop de Boulogne (psgmag)

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag) :

Contre Nancy, le PSG a gagné avec l’écart le plus large de la saison en championnat, et s’accroche ainsi à la deuxième place pour la troisième journée consécutive.

Le match en bref

Le PSG, qui venait de perdre provisoirement sa deuxième place au bénéfice de Toulouse, devait gagner pour rester en tête des poursuivants, et pourquoi pas espérer en semer quelques uns. Les Nancéens étaient déjà venus au Parc cette saison, en coupe de la Ligue, et s’étaient inclinés 2 buts à 0 dans un match où ils n’avaient pas fait preuve d’une grande adversité.

Paul Le Guen aligne pour ce match sa grosse équipe habituelle, Luyindula retrouvant le banc de touche. Et comme d’habitude avec ce PSG-là, il ne fallait pas être en retard. Au bout de dix minutes de jeu, le PSG obtient un bon coup-franc excentré côté gauche. Jérôme Rothen le tire et expédie le ballon sur la tête de Hoarau, qui d’une détente magistrale smashe le ballon dans les filets de Bracigliano (1-0, 11e). Deux minutes plus tard, Sessegnon entame une série de dribbles, obtient un contre favorable et sert Giuly en retrait ; celui-ci contrôle et frappe en pivot (2-0, 14e). Deux buts en deux minutes, le match est presque plié.

Presque, car dans la foulée le PSG recule, fort logiquement, et les Nancéens en profitent ; ils se montrent de plus en plus dangereux. Après une première alerte sur laquelle Youssouf Hadji est rattrapé in extremis par Zoumana Camara, les Lorrains parviennent à réduire la marque sur un but assez exceptionnel : sur une passe en profondeur sur laquelle Landreau sort puis se ravise, Julien Féret, complètement excentré et dans un ange mort, profite de l’hésitation du gardien pour ajuster un lob d’une précision remarquable (2-1, 30e). Pas du tout perturbés, les Parisiens repartent à l’assaut et Hoarau adresse par deux fois un caviar à Giuly qui trouve d’abord le poteau sur une pichenette du gauche, puis qui tire en force au-dessus des cages. Et c’est Hoarau qui se charge finalement lui-même d’aggraver la marque : sur un coup-franc de Rothen, Hoarau se retrouve étrangement seul et trompe le gardien en deux temps (3-1, 40e).

Menés de deux buts en débutant la deuxième mi-temps, les Nancéens trouvent tout de même les ressources pour essayer d’inquiéter Landreau. Mais mis à part un tir sur la barre de N’Guémo, leur domination est stérile, et les techniciens parisiens s’en donnent à cœur joie sur les divers contres pour faire étalage de leur jeu collectif bien huilé et de leur technique individuelle. Sessegnon régale le Parc des Princes de ses doubles contacts, et c’est même lui qui se charge de clore la marque : suite à une louche de Makélélé, il contrôle le ballon de la poitrine, crochète un joueur dans la foulée, lance Hoarau en profondeur, et marque du plat du pied suite à la passe en retrait de ce dernier (4-1, 63e). Le PSG peut gérer la dernière demi-heure tranquillement et économiser ses forces. Rien ne se passe durant cette rencontre, à part la sortie sur blessure de Mamadou Sakho. On peut d’ailleurs se demander si Marc Batta va demander à l’arbitre de la rencontre d’écrire un rapport complémentaire, puisque la blessure de Sakho résulte d’un tacle par derrièrr très dangereux pour l’intégrité physique de Sakho, la blessure en est une preuve.

Le PSG gagne donc cette rencontre de fort belle manière et obtient ce qu’il lui manquait un peu cette saison : une large victoire à domicile en championnat.

Réactions (lequipe.fr) :

Le Guen : «On a de la ressource»

Paul Le Guen s’est dit «ravi du déroulement du match» après le large succès du Paris-SG contre Nancy (4-1), dimanche. S’il reconnaît que son équipe a connu «une période difficile en première mi-temps», il estime que «dans l’ensemble, Paris a fait un bon match». «On a marqué et on a eu des situations favorables, a-t-il analysé à chaud. On a fait des matches moins flamboyants mais mieux maîtrisés. On a parfois manqué de rigueur et de concentration. Mais je ne fais pas la fine bouche, je suis très content. On a marqué quatre buts, fait de beaux mouvements. On a de la ressource, la fraîcheur profite bien aussi à certains. Mais je continue à être soucieux parce qu’il y a des suspendus, des bobos et le programme va s’accélérer».

Jérôme Rothen tient le même discours que son entraîneur, à une nuance près. Le milieu gauche parisien n’hésite pas à afficher ouvertement ses ambitions. «Pour l’instant, on n’a rien gagné et tout peut s’écrouler, mais on est des compétiteurs et on a envie de gagner au moins quelque chose, dit-il alors que Paris est toujours encore en Coupe de France et en Coupe de l’UEFA. Si on nous avait dit en début de saison que l’on serait 2e à douze journées de la fin du Championnat, on aurait signé mais c’est encore serré. Pour ce qui est du titre, avec l’expérience qu’ils ont, les Lyonnais seront là mais s’ils laissent des points en route, on fera tout pour se rapprocher. Mais déjà, être dans les trois premiers, ce serait génial.»

Côté lorrain, Pablo Correa s’est montré fataliste. «Les matches se suivent et se ressemblent pour nous, a-t-il déclaré. Le maintien passera par autre chose que de bien jouer et d’être courageux et pour l’instant on n’y est pas». L’entraîneur nancéien ne se dit pas pour autant «abattu». Il compte sur les confrontations directes avec les autres formations de bas de tableau pour maintenir l’ASNL en Ligue 1 «On va rentrer dans un cycle de matches où on va rencontrer les dix équipes qui sont dans le même paquet que nous et c’est celui qui est le plus fort mentalement qui ira jusqu’au bout, a-t-il expliqué. En ce moment, je travaille pour reconstruire mon équipe mentalement.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s