PSG – Porto 1-0, 31/07/10, Tournoi de Paris 2010

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)

Samedi 31.07.2010, Tournoi de Paris, au Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. PORTO (Por.) 1:0 (0:0)
– 10 000 spectateurs environ. Buts : Sammy Traoré, 90′.
L’Équipe du PSG : Apoula Edel – Sylvain Armand (Christophe Jallet, 51′), Sammy Traoré, Zoumana Camara,  Marcos Cearà — Jean-Eudes Maurice (Tripy Makonda, 21′), Claude Makélélé, Clément Chantôme, Stéphane Sessègnon — Mevlüt Erding, Mateja Kežman. Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements : Lopes, Tripy Makonda.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2010-11 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)
Les parisiens avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)
Sylvain Armand au pressing sur Hulk (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)
Le jeune Tripy Maconda (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)
Clément Chantôme (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2080/23126/match/PSG-Porto/PSG-Porto)
Sammy Traoré, ou la joie discrète du buteur blasé! (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag) :

Après une série de quatre matches amicaux puis le trophée des champions disputé mercredi face à l’Olympique de Marseille, le PSG dispute ce week-end le tournoi de Paris. Résumé du premier match des Parisiens ce samedi : PSG-Porto.

Le match en bref

Après le match nul entre les Girondins de Bordeaux et l’AS Roma, le deuxième match du tournoi de Paris opposait le PSG, en rouge, à Porto, en jaune — et non Manchester à Dortmund. Contrairement aux autres participants du tournoi, Kombouaré avait décidé de présenter une équipe mixte : Edel, Traoré, Cearà, Chantôme, Maurice et Kezman débutaient la rencontre.

Le début de match est clairement à l’avantage des Portugais qui se montrent particulièrement agressifs, notamment l’arrière droit Pedro Lopez. Celui-ci multiplie les tacles déplacés pour un match amical, et il parvient très rapidement à blesser son vis-à-vis, Jean-Eudes Maurice. Le Franco-Haïtien finira par sortir à la 20e minute, remplacé par Makonda. Auparavant, Porto aura eu la première occasion du match : Sammy Traoré, mal à l’aise face au pressing adverse, se fait prendre la balle. Falcao, en position de hors-jeu mais non signalé, est alors seul dans la surface mais il manque son lob.

À la demi-heure de jeu, l’ancien Parisien Cristian Rodriguez effectue une passe — il a donc bien changé depuis son passage parisien — pour Hulk. Coté droit, le Brésilien dribble Armand vers l’intérieur et frappe du gauche, Edel dévie en corner. Ce sera la seule fois qu’Hulk passera face à Armand, celui-ci haussant considérablement son niveau de jeu par la suite. Il lance d’ailleurs la première offensive parisienne, en récupérant un ballon dans son camp suite à un tacle, puis en lançant une contre-attaque qu’il conclue lui-même dans la surface adverse en étant tout proche de devancer le portier.

Juste avant la mi-temps, Kezman se crée une belle occasion en coupant un centre de Makonda au premier poteau, mais sa tentative est trop décroisée. Enfin, sur un coup franc de Hulk, Rodriguez — bien esseulé — reprend dans la tête, et envoie le ballon dans le petit filet extérieur.

La seconde période reprend par une occasion portugaise — une frappe au-dessus de Guarin —, sur laquelle Armand se tord la cheville. Il est obligé de sortir, remplacé par Jallet — celui-ci se positionne en milieu droit, Makonda redescend, et Sessegnon vient en milieu gauche.

Paris est d’abord perturbé par ce changement et les positions favorables se multiplient durant le quart d’heure qui suit. Hulk, débarrassé d’Armand, semble revivre, et il en profite pour tenter une frappe enroulée dans la surface, qui file hors-cadre. Puis, Sessegnon manque une passe pour Makonda, qui montait, et Porto part en contre. Hulk sert Falcao et Edel sauve les siens d’un très bel arrêt.

À l’heure de jeu, Kombouaré somme les siens de se réveiller, et Paris commence à être dangereux sur coup de pied arrêté. Chantôme tente de lober le gardien sur un coup franc lointain, puis sur le corner qui suit, la tête d’Erding est trop décroisée. Coup sur coup, le défenseur Camara se retrouve à la réception de coups de pied de Chantôme, mais à chaque fois, il envoie le ballon au-dessus.

Porto fait rentrer des jeunes remplaçants en attaque, qui peinent à être dangereux et les dernières occasions sont parisiennes : une frappe de Sessegnon après un dégagement au pied d’Edel, une volée audacieuse de Jallet après un bon décalage de Kezman, et enfin la plus belle action du match : un dédoublement Makonda-Sessegnon permet au Béninois de lancer Jallet côté droit. Son centre instantané termine sur Kezman au second poteau, et c’est l’arrêt réflexe qui fait la différence.

On se dirige vers un match nul et vierge quand arrive la 90e minute. Une touche offensive a priori anodine permet à Paris de marquer. Pour une fois, Cearà la joue courte pour Jallet. Celui-ci remet au latéral brésilien, qui centre. Erding manque de couper au premier poteau, cela suffit pour perturber le gardien qui voit Sammy Traoré surgir derrière et mettre le ballon dans les cages vides. Chahuté durant toute la rencontre par le pourtant peu nombreux public parisien, le Malien ne fête pas son but.

Paris s’impose donc, et prend la tête du tournoi de Paris. La rencontre disputée sur un rythme peu élevé ne permet pas de tirer de réels enseignements. Si ce n’est un gros point noir : Paris a peut-être perdu deux joueurs pour son début de saison.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s