PSG – Legia Varsovie 2-2, 23/07/10, match amical 10-11

Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)

Vendredi 23.07.2010, match amical à Alençon, au Stade Jacques-Fould :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – K.P. LEGIA VARSOVIE 2:2 (0:0)
– ? spectateurs. Buts : Guillaume Hoarau, 75′, Mateja Kežman, 78′, Zyro, 80′, Chinyama, 87′.
L’Équipe du PSG : Grégory Coupet – Sylvain Armand (Tripy Makonda, 62′), Mamadou Sakho (Marcos Cearà, 46′), Zoumana Camara (Loris Arnaud, 79′),  Christophe Jallet (Sammy Traoré, 62′)  — Nenê Carvalho (Jean-Eudes Maurice, 68′), Claude Makélélé (Jérémy Clément, 62′), Mathieu Bodmer (Clément Chantôme, 62′), Stéphane Sessègnon (Ludovic Giuly, 62′) — Mevlüt Erding (Guillaume Hoarau, 62′), Péguy Luyindula (Mateja Kežman, 62′). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements : Jędrzejczyk, Clément Chantôme.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Les parisiens avant le coup d’envoi (A. Gadoffre)
Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Christophe Jallet (A. Gadoffre)
Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Clément Chantôme (A. Gadoffre)
Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Dégagement de Mamadou Sakho (A. Gadoffre)
Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Guillaume Hoarau (A. Gadoffre)
Photo A. Gadoffre, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2069/23045/match/PSG-Legia/PSG-Legia)
Nenê balle au pied (A. Gadoffre)

Compte-rendu (psgmag) :

Après trois victoires contre Evian TG (L2), le Sporting Portugal puis le FC Malines, le PSG affrontait vendredi soir le Legia Varsovie, 4e du championnat polonais en 2009/2010.

Le match en bref

À Alençon, dans un stade « champêtre », Paris jouait son quatrième match amical en affrontant le Legia Varsovie. Antoine Kombouaré avait annoncé que, cette fois-ci, il ne ferait plus jouer une équipe par mi-temps ; au coup d’envoi de la rencontre, c’était quasiment l’équipe-type qui était alignée. Seule nuance, Luyindula était titulaire à la place de Guillaume Hoarau — celui-ci étant suspendu pour le trophée des champions à venir mercredi.

L’entame de match est polonaise. Alors que les Parisiens rentrent doucement dans la rencontre, les joueurs de Varsovie se montrent plus agressifs. Défensivement, Paris n’est pas réellement en place, et le repli des milieux de terrain, notamment Nenê, tarde à venir. En conséquence, Sylvain Armand passe un premier quart d’heure délicat.

Débordé par un appel de Manu, l’ancien Nantais voit le centre de ce dernier atterrir sur la tête de Mezanga, qui ne cadre pas. Le même Manu, encore lancé sur son côté droit, feinte Armand qui tacle dans le vent, puis frappe en force : Coupet repousse en corner. Entre temps, Zoumana Camara s’était aussi montré en difficulté, commettant une faute d’anti-jeu qui aurait valu un bon carton jaune dans un match officiel.

Passé la vingtième minute, Paris se montre un peu plus présent et se procure sa première occasion. Une nouvelle habitude, c’est sur corner que le danger arrive : Bodmer reprend de la tête un centre de Nenê, cela passe à côté des cages. Varsovie n’en reste pas moins dangereux, puisqu’après un dribble audacieux de Mezanga — grand pont aérien sur Sakho —, il faut une sortie intelligente de Coupet pour que le PSG évite le but. Le portier parisien doit ensuite s’employer à repousser un coup franc, obtenu après une faute particulièrement violente de Sakho.

La dernière occasion de la mi-temps est toutefois pour Paris avec un numéro de soliste de Sessegnon, qui élimine un joueur au coin de la surface puis frappe en force. Le gardien polonais repousse, et la défense se dégage.

Kombouaré opère un seul changement à la mi-temps : Cearà rentre à la place d’un Sakho peu à son aise, et vient se positionner à gauche, Armand glissant dans l’axe. Le PSG se débrouille alors bien mieux. Sur un corner mal repoussé, Makelele sert en retrait Jallet, dont la frappe déviée frôle les montants. Juste après, une longue ouverture de Cearà permet à Erding d’ouvrir le score… mais le but est refusé pour une position de hors-jeu. Dans la minute qui suit, bien lancé par Jallet côté droit, le même Erding pousse trop son ballon, et voit le portier adverse à sa rencontre. Le temps fort parisien perdure, et c’est cette fois-ci Nenê, plein axe, qui d’une astucieuse déviation lance l’attaquant turc, dont la balle piquée est déviée par le gardien.

Il s’en suit un corner direct de Nenê, à nouveau claqué par le gardien. À l’heure de jeu, c’est la valse des changements : Kombouaré change l’essentiel de son équipe — seuls Coupet, Camara et Nenê restent sur le terrain, mais ce dernier sera très vite remplacé Maurice —, et de nombreux remplacements sont également opérés du côté du Legia. C’est alors le flou tactique au niveau des deux équipes, et le match s’emballe à un quart d’heure de la fin. Coupet brille sur un corner adverse en sortant une tête d’une belle détente, puis Paris ouvre le score : sur une touche de Makonda, Hoarau et Maurice combinent bien. Ce dernier, d’une merveille de passe en retrait, trouve le Réunionnais qui trompe le portier — rentré quelques minutes auparavant — d’un plat du pied (0-1, 75e).

Trois minutes plus tard, Paris double la mise. Sur un long dégagement de Camara, Hoarau pousse son défenseur à la faute : celui-ci remet vers son but, Kezman en profite et pique parfaitement sa balle au-dessus du portier (0-2, 78e). Paris semble à l’abri, mais pour donner du temps de jeu à ses protégés, Kombouaré prend le risque de faire rentrer Arnaud — attaquant de formation — à la place de Camara. Le PSG finit donc la rencontre avec une défense à faire peur : Makonda-Traoré-Cearà-Arnaud.

Logiquement, Paris éprouve plus de mal à contenir les attaques adverses. Sur corner, Cearà se fait surprendre, et un Polonais remise en retrait pour Zyro, qui fusille Coupet (1-2, 80e). Environ cinq minutes plus tard, Chinyama réalise un exploit technique devant Makonda : dribble en talonnade puis frappe enchaînée ; Coupet doit encore aller chercher le ballon au fond des filets (2-2, 87e). Et il s’en faut de peu pour que Paris ne perde pas. Les attaquants du Legia Varsovie passent la défense improvisée du PSG avec une grande facilité, et Coupet sort dans les pieds d’un attaquant pour préserver son but.

La rencontre s’achève donc sur ce score nul dont il est difficile de tirer des enseignements tant la fin de match débridée est la conséquence de choix tactiques inconcevables en rencontre officielle.


Le stade :

Le stade Jacques-Fould
Le stade Jacques-Fould

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s