Göteborg – PSG 0-1, 26/11/97, Ligue des Champions 97-98

La joie d'Eric Rabesandratana après son but


Mercredi 26.11.1997, Ligue des Champions, Groupe E, 5e journée (2e place)
à Göteborg, au Stade Ullevi :
I.F.K. GÖTEBORG (Suè.) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:0)
– 20 000 spectateurs environ. But : Éric Rabésandratana, 88′.
L’Équipe du PSG : Christophe Revault – Laurent Fournier (Edmilson Gonçalves, 75′), Alain Roche (Jimmy Algérino, 61′), Paul Le Guen, Éric Rabésandratana, Didier Domi – Jérôme Leroy, Bruno Ngotty, Franck Gava – Raï Oliveira, Florian Maurice (Francis Llacer, 89′). Entraîneurs : Ricardo Gomes et Joёl Bats.
Avertissements à Didier Domi, Laurent Fournier, Bruno Ngotty et Éric Rabésandratana.
Expulsion : Jimmy Algérino, 75′.


Maillot utilisé :

 Maillot domicile 1997-98, version Europe (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1997-98, version Europe (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Raï à la lutte avec Lucic (HAC Foot Archives)
Florian Maurice (HAC Foot Archives)
Raï face au mur suédois (HAC Foot Archives)
Le but d’Eric Rabesandratana, en toute fin de match (HAC Foot Archives)
La joie d'Eric Rabesandratana après son but
La joie du buteur
L’imag en dit long sur le soulagement des Parisiens (HAC Foot Archives)

Vidéo :


Compte-rendu (PSGMAG.net) :

Si le début de match parisien est encourageant, Gava se créant quelques belles occasions, ce match à l’autre bout de l’Europe, face à une équipe quasiment éliminée et avec une formation à qui il manque plusieurs cadres — Guérin et Simone— a tout du match soporifique de la fin novembre. En première mi-temps, seuls trois tirs sont cadrés : deux pour les locaux, un pour le PSG.

Par une température de -7°C, il est difficile d’en vouloir aux joueurs. Gava puis Leroy se créent quelques occasions, avant que Karlsson, seul face à Revault, ne rate incroyablement l’ouverture du score. Cela sonne le réveil parisien, et l’équipe campe alors dans le camp adverse. S’exposant en contres, le PSG se repose sur sa défense. Alors que Roche est sorti sur blessure, son remplaçant Algérino est expulsé après avoir fauché un Suédois qui partait justement en contre-attaque. Dans la foulée, Gava subit le même type de faute de la part de Magnusson, qui ne récolte lui qu’un jaune.

À deux minutes de la fin, Gava — l’homme du match — trouve la tête de Rabesandratana, qui permet au PSG de rester en course à la qualification (0-1, 88e).

Avec une victoire 2-0 en Turquie, le Bayern Munich est assuré de terminer premier du groupe E, obligeant Paris à terminer à l’une des deux places de meilleur second.

Une victoire est alors indispensable lors du dernier match de poules, mais Paris n’a plus son destin entre ses mains. Avec potentiellement 12 points — en cas de victoire contre le Besiktas —, le bilan parisien resterait honorable. Avec un tel scenario, seules deux équipes pourraient compromettre une qualification parisienne : la Juventus, également dans l’obligation de l’emporter contre Manchester United, ou bien le perdant du match Leverkusen-Monaco.

Dans les autres groupes, comme un mauvais présage, le FC Barcelone, qui avait battu le PSG en finale de la coupe des vainqueurs de coupes la saison précédente, est officiellement éliminé, malgré une victoire contre Newcastle (1-0).


Le stade :

Le Ullevi Stadion
Le Ullevi Stadion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s