Châteauroux – PSG 0-1, 12/07/94, match amical 94-95

Francis Llacer échappe à un tacle

Mardi 12.07.1994, match amical à Déols, au stade municipal :
L.B. CHÂTEAUROUX (D2) – PARIS ST-GERMAIN F.C. 0:1 (0:1)
– 2 000 spectateurs environ. But : Daniel Bravo, 6′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama (Vincent Fernandez, 72′) – José Cobos, Oumar Dieng, Alain Roche, Patrick Colleter – Paul Le Guen (Bernard Allou, 66′), Jean-Philippe Séchet (Francis Llacer, 46′), Vincent Guérin (Christophe Soliveres, 75′), Daniel Bravo – George Weah (Patrick Mboma, 57′), David Ginola (Pascal Nouma, 57′). Entraîneur : Luis Fernandez.


Maillot utilisé (sans Seat) :

Maillot domicile 1994-95 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1994-95 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Les Parisiens avant le coup d'envoi
Les Parisiens avant le coup d’envoi
José Cobos balle au pied
José Cobos
Paul Le Guen balle au pied
Paul Le Guen balle au pied
Alain Roche
Alain Roche
Francis Llacer échappe à un tacle
Francis Llacer échappe à un tacle

Compte-rendu (L’Équipe) :

Paris démarre en douceur

Le PSG version Luis Fernandez a débuté sa saison par une petite victoire face à Châteauroux. Mais on a déjà pu noter quelques nouveautés.

Tout de bleu vêtu, la casquette profondément vissée sur le crâne, Luis Fernandez parle placement et relance avec Alain Roche. Puis il prend George Weah par le cou. Le PSG, après son stage de préparation à Pouligny-Notre-Dame, entame sa série de quatre matches amicaux face à Châteauroux. Pour Luis et le club parisien, c’est la première sortie. Le moment où l’on guette les petits trucs qui font nouveau. Il y a déjà les deux recrues Oumar Dieng, décontracté et souriant, et Jean-Philippe Sechet, déjà très déterminé. Au moment d’entrer sur le terrain, les Parisiens arborent leur tout nouveau maillot, qui est en fait une réplique de celui crée en 1971 par Daniel Hechter, preuve supplémentaire, que Paris revient à ses racines.

La racine principale, c’est Luis: il a volontairement décidé de se placer en observateur pour ce premier galop : « ll n’est, pour l’instant, pas question de modifier leurs habitudes. On va jouer dans un 4-4-2 classique. »

Ginola capitaine

Il faut dire que Luis n’a pas eu trop le choix. Valdo souffre d’une tendinite, Kombouaré d’une inflammation du genou. Quant à Ricardo, il est toujours au Brésil. Le stoppeur a appelé à Pouligny hier après-midi. Son retour est prévu pour dimanche. Mais son moral est, parait-il, au plus bas, et sa blessure pas tout à fait résorbée. Fernandez est impatient de faire le pont avec lui.

Du coup, Luis n’a que quatre défenseurs en magasin, et il a placé Daniel Bravo au poste de meneur de jeu. Et puis, il a surtout confié le brassard de capitaine à Ginola, preuve supplémentaire que David sera toujours au PSG la saison prochaine.

On retrouve le néo-capitaine parisien dès la sixième minute, lorsqu’il détourne un corner de Le Guen pour Bravo, qui marque le seul but de la première période de la tête. Un seul but, mais pas mal de bons mouvements parisiens, Colacicco sauvant sur sa ligne un joli lob de Weah bien décalé par Ginola (8′). L’entente entre les deux attaquants parisiens semble nettement plus au point qu’auparavant. Et la transmission de balle bien plus rapide. Ça on le savait, c’est un des grands dadas de Fernandez: « Une touche, deux touches, et lâche-la ».

La chaleur, la fatigue et de nombreux changements de part et d’autre rendront la seconde période nettement moins instructive, Luis Fernandez restant debout tout le temps pour replacer les nombreux jeunes entrés sur le terrain. Le PSG aura quand même quelques belles occasions avec Weah (50′) et Bravo (53′, 62′), même si Joël Bossis frappera la transversale (77′).

Réactions :

Luis Fernandez, entraîneur du PSG : « C’était un match classique de préparation et de fin de stage. Les jambes étaient lourdes, mais cela veut dire que nous avons bien travaillé. Il faut aussi dire que l’herbe était vraiment très haute. J’ai apprécié l’entente Weah – Ginola. David a fait de gros efforts. Mais il faudra continuer à progresser dès les prochaines rencontres. J’ai ma petite idée là-dessus. »


Le stade :

Vue aérienne du stade municipal de Déols
Vue aérienne du stade municipal de Déols

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s