PSG – Le Mans 0-0, 09/02/08, Ligue 1 07-08

Clément Chantôme bousculé

Samedi 09.02.2008, Championnat de France, Ligue 1, 24e journée (13e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – LE MANS U.C. 72  0:0 (0:0)
– 39 970 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Mario Yepes, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Willamis Souza (Pedro Pauleta, 61′), Clément Chantôme, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Amara Diané, Péguy Luyindula. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissement à Sylvain Armand.


Maillot utilisé :

dom0708
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Péguy Luyindula et Mario Yepes impuissants
Péguy Luyindula et Mario Yepes impuissants
Willamis Souza cède sa place à Pedro Pauleta à l'heure de jeu
Willamis Souza cède sa place à Pedro Pauleta à l’heure de jeu
L'attaque parisienne en échec… (Ch. Gavelle)
L’attaque parisienne en échec… (Ch. Gavelle)
Clément Chantôme bousculé
Clément Chantôme bousculé
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne
La Brigade Paris, en tribune K
La Brigade Paris, en tribune K

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Pas récompensé

Un Parc des Princes quasiment plein, un nouveau milieu de terrain brésilien, un grand soleil : toutes les conditions étaient réunies pour vivre un bel après-midi de football. Dans le jeu, les Parisiens ont ainsi su séduire leur public, mais se sont heurtés à de solides Manceaux.

Tout juste débarqué dans la capitale, Willamis Souza débute la rencontre sur le flanc droit du PSG. Paul Le Guen choisit ainsi de faire confiance à ce milieu droit tant attendu, qui vient renforcer un onze de départ désormais sans surprise. Le coach parisien ne peut en revanche pas faire appel à son autre recrue Everton, non qualifié pour ce match, et suppléé par David Ngog. De retour de blessure, Pauleta démarre pour sa part sur le banc des remplaçants. Dans le camp adverse, Rudi Garcia privé de plusieurs joueurs peut toutefois compter sur les retours de Yohann Pelé (blessure) et Stéphane Sessegnon (Coupe d’Afrique des Nations).

Les Manceaux ouvrent les hostilités avec cette tentative non cadrée de Coutadeur (1ere) avant de laisser l’initiative aux Parisiens. A la suite d’un une-deux avec Jérémy Clément, Jérôme Rothen ajuste un centre-tir depuis son flanc gauche. Pelé est complètement lobé et le ballon vient heurter son poteau avant de rebondir devant la ligne de but (14e) ! C’est ensuite au tour de Souza de cadrer un coup-franc lointain, malheureusement pas assez appuyé pour surprendre le portier muciste (16e).

Peu à peu, Souza monte en puissance et va permettre au PSG de créer le danger devant le but adverse. Le Brésilien sert d’abord Luyindula dans le dos de la défense d’une louche astucieuse. La reprise de demi-volée passe au dessus, mais le public du Parc apprécie (21e). Les corners rentrants de Souza mettent ensuite en difficulté la défense mancelle (20e, 25e). En fin de première période, les visiteurs réagissent sur un tir lointain de Sessegnon boxé par Landreau (33e), puis sur corner avec cette tête de Geder qui effleure la barre transversale du but parisien (42e).

Dos à dos à la pause, les deux équipes semblent revenir sur le terrain avec pour priorité de ne pas prendre de but. Le PSG joue plus bas et procède en contre, mais se voit souvent sanctionné par des positions de hors jeu plus ou moins évidentes. Ce n’est pas le cas sur cette talonnade aérienne de Souza, qui permet à Diané de venir défier Pelé. Finalement, l’Ivoirien se voit contré par le retour de Cerdan (51e). Paris s’en remet alors aux coups-francs de Rothen. Côté droit d’abord, le gaucher trouve Yepes qui de la tête oblige Pelé à plonger sur sa ligne. Souza surgit pour exploiter ce ballon relâché, mais tire au-dessus (53e).

Dans son couloir ensuite, le meilleur passeur de la Ligue 1 trouve Armand au point de penalty, mais le défenseur tire sur le gardien. Et sur le contre, Paris se fait une frayeur sur la frappe en pivot de Matsui, qui passe juste au-dessus du but de Landreau (57e). Entré en jeu à l’heure de jeu, Pauleta va alors initier une dernière occasion pour les Rouge et Bleu. Chantôme reprend à bout portant le centre du Portugais, mais Pelé s’interpose encore. Rothen a suivi et centre instantanément pour la tête de Diané qui vient flirter avec le montant de Pelé (78e). Le PSG a produit du jeu et s’est créé des occasions, mais va devoir se contenter du point du match nul. Les hommes de Paul Le Guen vont désormais se tourner vers le déplacement tant attendu à Marseille, dimanche prochain.

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG)
« Ce match nul ne veut pas dire que nous avons fait un pas en arrière. Nous avons réalisé un match moyen, mais nous nous sommes procurés plus d’opportunités que notre adversaire. Malheureusement, nous ne sommes pas parvenus à faire la différence. Je pense qu’à la fin de l’année dernière nous aurions sans doute perdu ce match, mais aujourd’hui non. Nous avons également concédé un minimum d’occasions et c’est positif. Le schéma tactique du Mans nous a perturbé, mais nous aurions pu gagner ce match malgré tout. »

Rudi Garcia (Entraîneur du Mans)
« C’est un bon point pris, vue la physionomie du match. J’aurais aimé que mon équipe fasse mieux, mais prendre un point à Paris c’est toujours bien. Cette équipe parisienne a de la qualité et restait sur de bonnes performances à domicile. Je regrette que nous ne soyons pas allés au bout de nos actions offensives. Je tiens à féliciter ma jeune équipe pour ce point obtenu.»

Zoumana Camara ( Défenseur du PSG )
« Ce sont deux points de perdus. Nous avons tout essayé, nous nous sommes procurés des occasions, mais nous sommes tombés sur une équipe venue chercher le nul, c’était donc difficile. Nous avons été solides et je ne pense pas que nous étions fébriles cet après-midi. J’ai senti une équipe qui voulait gagner et qui s’est créée des occasions. C’est encourageant. »

Mickaël Landreau (Gardien du PSG)
« Nous avons réalisé un match plein, intéressant. Nous avons eu des opportunités, mais quand tu joues à domicile et que tu ne concrétises pas, cela se complique. Nous continuons à être solides et c’est important, mais ce soir cela n’a pas suffi. Le dernier geste n’était pas assez juste pour espérer gagner ce soir. Le Mans a bien joué et il ne faut pas les sous-estimer. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s