Nantes – PSG 0-0, 25/02/06, Ligue 1 05-06

cp_4400aa1e85c4cPAPIER-1fcnapsg

Samedi 25.02.2006, Championnat de France, Ligue 1, 28e journée (8e place)
à Nantes, au Stade de la Beaujoire (Louis-Fonteneau) :
F.C. NANTES-ATLANTIQUE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 32 691 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo (Lionel Letizi, 46′) – Stéphane Pichot, David Rozehnal, Mario Yepes, Sylvain Armand – Fabrice Pancrate (Bernard Mendy, 69′), Édouard Cissé, Modeste M’Bami, Christophe Landrin – Bonaventure Kalou (Cristian Rodriguez, 87′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Guy Lacombe.
Avertissements à Sylvain Armand et Édouard Cissé.
Expulsion : Sylvain Armand, 70′.


Maillot utilisé :

img_4407_p
Maillot exterieur 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

Sans titre-1
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

Sans titre_
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Christophe Landrin efface un nantais (Ch. Gavelle)
Christophe Landrin efface Toulalan (Ch. Gavelle)
cp_4400aa23802aaPAPIER-fcnapsg2
Pedro Pauleta prend le meilleur sur son adversaire (Ch. Gavelle)
cp_4400aa1e85c4cPAPIER-1fcnapsg
Bonaventure Kalou tente de faire la différence entre deux Nantais (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (Anthony Baca, psg.fr) :

Et pourtant !

Il n’aura manqué qu’un but au PSG pour accomplir pleinement sa mission du côté de la Beaujoire. Après 70 premières minutes de domination, la machine rouge et bleu s’est ensuite légèrement grippée suite à l’expulsion d’Armand. A défaut de l’emporter, Paris n’a pas plié et s’est même rassuré avant le match face à l’OM.

Guy Lacombe voulait des guerriers. Il a été entendu ! Auteurs d’un match plein, les Parisiens peuvent nourrir quelques regrets avec ce partage des points. Seul point noir de la soirée, l’expulsion d’Armand qui le prive automatiquement du rendez-vous face à l’OM. En attendant, le jeu à la nantaise était bel et bien parisien ce soir et en évoluant ainsi Paris va très vite rebondir.

Paris entre d’ailleurs le mieux dans cette rencontre et va très rapidement inquiéter Landreau. La combinaison entre Kalou et Pauleta n’est pas loin de profiter à Landrin, mais c’est finalement le portier nantais qui s’empare du ballon (6e). La détermination réclamée par Guy Lacombe toute cette semaine semble être au rendez-vous. Avec Modeste M’Bami dans le rôle de l’aboyeur et Kalou dans celui du chef d’orchestre, Paris maîtrise globalement les débats. Nantes se montre surtout dangereux sur coups de pied arrêtés, alors que le PSG cherche à poser le pied sur le ballon.

Suite à un corner, Cissé prolonge le cuir de la tête pour Kalou qui reprend instantanément de volée. D’une main ferme, Landreau repousse la frappe du Parisien sur Faé basé au premier poteau (39e). Nantes s’en sort miraculeusement alors que les Parisiens se tiennent la tête à deux mains.

Letizi remplace Alonzo

Au retour du vestiaire, Alonzo (blessé à la cuisse) cède sa place à Letizi, alors que Mendy intensifie son échauffement. La domination du PSG se poursuit voire même s’accentue ! Bien lancé pour Landrin, Pauleta ouvre son pied droit mais catapulte le cuir sur le montant gauche de Landreau. La seconde tentative du Portugais flirte toujours avec le cadre sans pour autant l’attraper (49e). Quelle occasion !

Alors que Nantes peine à porter le jeu dans le camp parisien, le PSG exerce un pressing de tous les instants contrariant la moindre relance nantaise. Face à des Canaris bien ternes offensivement mais bien regroupés défensivement, Kalou cherche la faille de loin. La frappe soudaine de l’Ivoirien ne trompe pas la vigilance de Landreau, obligé cependant de concéder un corner (64e). Paris s’est approprié le jeu à la nantaise et construit chacune de ses offensives. Il ne manque finalement qu’un petit but au PSG.

Monsieur Duhamel sanctionne Armand d’un second avertissement pour un passage en force de… Faé (70e). Désorganisée, la machine rouge et bleu tend alors à se gripper redonnant par la même occasion des couleurs aux Canaris. Une ultime frappe de Da Rocha dans la première minute des arrêts de jeu glacera Guy Lacombe sur son banc, mais le tableau d’affichage n’évoluera pas.

Un match nul qui ne fait certes guère avancer au classement mais qui laisse augurer des jours nettement meilleurs. Début de réponse dimanche soir, au Parc des Princes, avec la réception de Marseille.

Les réactions :

Guy Lacombe (entraîneur du PSG)
«Nous sommes bien entendu déçus. Nous nous sommes crées de nombreuses occasions, c’est rageant. Nous avons réalisé un bon match, avec du jeu et des occasions, le facteur chance n’était pas au rendez-vous sans occulter non plus le match réalisé par Landreau. Je suis déçu pour les garçons, ils ont tout donné ce soir. En rééditant de tels matches, nous prendrons des points.»

Pedro Pauleta (Attaquant et capitaine du PSG)
«Nous avons réalisé un bon match avec une grosse dépense d’énergie de toute l’équipe. Je regrette simplement l’expulsion d’Armand et ma frappe sur le poteau. A 11 contre 11, le match n’était pas le même et nous aurions finalement pu l’emporter. Je pense malgré tout que nous empochons un bon point. Lorsque le groupe va dans le même sens, le PSG est fort.»

Frédéric Da Rocha (Attaquant nantais)
«Paris s’est montré le plus dangereux en se procurant les actions les plus nettes de cette rencontre. Il va maintenant falloir réagir en déplacement.


Le stade :

Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire
Le Stade Louis-Fonteneau, dit La Beaujoire

Un commentaire sur « Nantes – PSG 0-0, 25/02/06, Ligue 1 05-06 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s