Nice – PSG 1-3, 18/04/15, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)

Samedi 18.04.2015, Championnat de France, Ligue 1, 33e journée (2e place) à Nice, au Stade Allianz-Riviera :
O.G.C. NICE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:3 (1:1)
– 25 145 spectateurs. Buts : Javier Pastore, 39′, Bodmer, 45′ + 1 ; Javier Pastore, 63′, Edinson Cavani, 69′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, David Luiz, Lucas Digne – Javier Pastore, Yohan Cabaye (Blaise Matuidi, 60′), Adrien Rabiot – Lucas Moura (Jean-Christophe Bahebeck, 83′), Edinson Cavani, Ezequiel Lavezzi (Maxwell Scherrer, 84′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Javier Pastore et Salvatore Sírigu.


Maillot utilisé :

Le maillot extérieur 2014-15
Le maillot extérieur 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)
Adrien Rabiot semblant isolé au milieu des niçois, image symbole d’une 1ère mi-temps où les parisiens auront souffert (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)
Contrôle « Lucasesque » (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)
Lucas Digne (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)
La joie de Javier Pastore après son 2nd but. Paris reprend les devants (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2916/46248/match/Nice-Paris-1-3/Nice-Paris-1-3)
Edinson Cavani transforme unpenalty et scelle le sort du match (Ch. Gavelle)

Vidéo (résumé officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (revue de presse Canal-Supporters) :

« Défait deux fois par le passé après une claque en Ligue des champions, le PSG n’a pas tendu une nouvelle fois la joue pour subir l’affront de Niçois enhardis, résume Le Parisien. Pour se remettre à l’endroit, le PSG n’a eu besoin ni de Lucas, encore trop court et c’est bien normal, ni de Cavani, toujours aussi approximatif. Quant à Lavezzi, on a arrêté de le juger depuis que lui- même ne joue plus vraiment au football. Non, Pastore s’est occupé de tout. Sans Ibra encore pendant deux journées de championnat, Paris aura bien besoin de son buteur argentin, qui vient d’enchaîner un voyage aux Etats-Unis avec sa sélection et tous les matchs depuis. Et encore Barcelone mardi. Il sera peut-être l’homme de cette fin de saison dans le duel à distance avec Lyon. »

Les notes du Parisien : Sirigu 6.5 / Aurier 4.5 / Marquinhos 6.5 / Luiz 5 / Digne 5.5 / Cabaye 4.5 / Pastore 7.5 / Rabiot 6 / Lucas 4.5 / Cavani 6 / Lavezzi 5.

« Ce déplacement sur la Côte d’Azur fut autant un révélateur des forces mentales du PSG qu’un signal à l’endroit de ses concurrents : pour le priver d’un troisième titre de rang et d’un triplé inédit, Lyon, surtout, Monaco et Marseille, peut-être, n’auront pas trop le droit à l’erreur et devront espérer qu’au moins l’un des six prochains adversaires de Paris (Lille, Metz, Nantes, Guingamp, Montpellier ou Reims) parvienne à le faire trébucher, écrit L’Equipe. Javier Pastore, homme providentiel du PSG face à Nice, hier, s’est montré brillant par intermittence. Mais il est aussi capable de mettre en péril son équipe. Mais c’est de ses pieds parfois magiques, de ses inspirations géniales que peut provenir un improbable bonheur à Barcelone, mardi en quarts de finale retour de C 1, tant son talent technique illumine le jeu. »

Les notes de L’Equipe : Sirigu 6 / Aurier 6 / Marquinhos 6 / Luiz 4 / Digne 6 / Cabaye 3 / Pastore 7 / Rabiot 6 / Lucas 5 / Cavani 4 / Lavezzi 4.

« Paris a un match en retard à disputer, le 28 avril contre Metz, et donc un crédit supplémentaire. Mais, encore fallait-il ne pas griller ce joker à Nice et combattre la fatigue physique et mentale, comme l’a expliqué après coup Laurent Blanc, constate l’AFP. L’entraîneur parisien, qui devait faire sans quatre cadres, Ibrahimovic et Verratti suspendus, et ses deux Thiago blessés, Motta et Silva, a dû apprécier de voir Javier Pastore être doublement décisif pour débloquer par deux fois la situation ».

Réactions :

Blaise MATUIDI (Paris-SG) : «Ce n’est jamais facile de gagner à Nice (3-1), alors ce succès est très important. C’était un vrai virage, car c’était un déplacement compliqué et on est contents de reprendre la première place en attendant le match de Lyon (ce dimanche, contre Saint-Étienne). En plus, après notre défaite contre le Barça (1-3, mercredi), il fallait réagir et on l’a bien fait, surtout en réalisant une bonne seconde période, car en première, c’était moyen. En jouant ainsi tous les trois jours, on n’a pas le temps de gamberger, il faut très vite se remettre dedans. J’avais une petite douleur à la hanche, c’est pour ça qu’il avait été décidé de me préserver (il est entré en jeu à la 60e minute à la place de Cabaye). Maintenant, pour le retour au Camp Nou (mardi), on doit surtout y aller sans complexe et tout tenter pour réaliser l’exploit. On aura à coeur de montrer autre chose qu’à l’aller et on devra avant tout bien défendre, car c’est ce qui nous a manqué au Parc.»

David LUIZ (Paris-SG) : «C’était un match difficile alors c’est une très bonne chose que nous ayons pris les trois points. Au fur et au mesure que la saison avance, les rencontres sont de plus en plus compliquées. Concernant ma cuisse gauche, je ne ressens plus aucune douleur, je ressens simplement de la fatigue après cette partie. A Barcelone, on fera tout ce qu’on peut. Bien sûr qu’on doit encore y croire…»

Marquinhos (défenseur du Paris-SG): «Ce succès fait du bien, surtout pour reprendre de la confiance, après la défaite de mercredi contre le Barça (1-3). Le retour au Camp Nou sera très intense et très difficile, mais on ira là-bas pour aller chercher la qualification, en pensant d’abord à bien défendre. Avec Thiago Silva? J’espère. Il m’a dit que sa blessure à la cuisse gauche n’était pas trop grave. Comme celle de David Luiz (revenu), elle est avant tout due à la répétition des matches, qui pèse très lourd en fin de saison. Cette victoire à Nice (3-1) était la meilleure préparation possible. On a fait une première mi-temps très moyenne, mais on était bien mieux en seconde période. Pour le titre de champion, je pense que cela va se jouer entre nous et Lyon…»


Le stade :

Le stade de l'Allianz Riviera
Le stade de l’Allianz Riviera

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s