PSG – Metz 2-3, 30/03/96, Division 1 95-96

Laurent Fournier taclé par Pouget

Samedi 30.03.1996, Championnat de France, Division 1, 33e journée (2e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – F.C. METZ  2:3 (0:1)
– 42 000 spectateurs environ. Buts : Pirès, 37′ ; Pouget, 51′, Laurent Fournier, 57′, Pirès, 64′, Paul Le Guen, 84′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Bruno Ngotty, Alain Roche (Bernard Allou, 62′), Paul Le Guen – Laurent Fournier, Daniel Bravo, Francis Llacer, Vincent Guérin (Patrice Loko, 87′), Patrick Colleter – Pascal Nouma, Julio Dely Valdés. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissement à Patrick Colleter.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9596_PSG_Parme_programmeMK


Photos du match :

Daniel Bravo face à Pouget
Daniel Bravo face à Pouget
Daniel Bravo met la pression sur Kastendeuch (OM4ever)
Daniel Bravo met la pression sur Kastendeuch (OM4ever)
Laurent Fournier poursuivi par Serredzum
Laurent Fournier poursuivi par Serredzum
Laurent Fournier
Laurent Fournier
Vincent Guérin à la lutte avec Kastendeuch
Vincent Guérin à la lutte avec Kastendeuch
Explications entre Alain Roche, Songo'o et Monsieur Bré
Explications entre Alain Roche, Songo’o et Monsieur Bré
Laurent Fournier taclé par Pouget
Laurent Fournier taclé par Pouget
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil

Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Paris encore au tapis

Sans Djorkaeff, Raï et Loko, blessés, il était prévisible que le PSG connaîtrait certaines difficultés offensives, mais qui pouvait imaginer que sa défense allait une nouvelle fois prendre l’eau et s’incliner à trois reprises ? Pas Luis Fernandez en tout cas, qui attendait la venue de Metz pour relancer sa troupe et repartir vers le titre de champion de France. Mais en perdant 3-2 sur sa pelouse du Parc des Princes, le PSG a subi sa septième défaite, ce qui est déjà bien trop pour une équipe qui vise le sacre. Et par dessus tout, le PSG perd son fauteuil de leader. Lin fauteuil dans lequel il s’était installé le 4 novembre dernier ! Sacré choc ! Et Metz, avec son tandem Pouget-Pires, s’est en revanche replacé au classement. Et quel opportunisme. Trois vraies occasions et trois buts.

Le premier par « Roberto » Pires, le roi de l’équipe olympique, qui profite d’une mésentente entre Bravo et Roche pour tromper Lama. Le deuxième pour Pouget « Tintin » qui exploite, lui, un accrochage Le Guen-Bravo. Le troisième, toujours par Pires, isolé sur le flanc droit et qui met un bolide sous la barre du gardien parisien. Trois buts en soixante-cinq minutes, ça fait mal. Le PSG, lui, a réduit le score par deux fois par Fournier (58e) et Le Guen (85e), mais il est trop court et doit subir un nouvel affront sur sa pelouse.

La fin de saison va être chaude. « On prend trop de buts pour une équipe qui joue le titre », lâche Patrick Colleter. « Ce n’est pas très sérieux », balance quant à lui un dirigeant. Dur, dur !

Réactions:

Luis Fernandez : « Je suis très déçu, bien entendu, par ce résultat. On n’a pas su gagner un match où Metz a su, lui, exploiter toutes ses occasions. Les Lorrains ont été hyper-réalistes. Je n’aime pas parler des absents, mais devant, il nous manquait trop de monde. En plus, les internationaux ont joué quatre-vingt dix minutes, alors que j’avais la promesse que certains ne joueraient qu’une mi-temps. Maintenant, nous sommes dos au mur. »


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s