PSG – La Corogne 1-0, 18/04/96, Coupe des Coupes 95-96

Youri Djorkaeff

Jeudi 18.04.1996, Coupe des Vainqueurs de Coupe, demi-finale, match retour
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – R.C. DEPORTIVO LA COROGNE (Esp.)  1:0 (0:0)
– 43 965 spectateurs. But : Patrice Loko, 59′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Bruno Ngotty, Alain Roche, Paul Le Guen – Laurent Fournier (Francis Llacer, 81′), Daniel Bravo, Vincent Guérin, Patrick Colleter – Youri Djorkaeff (Julio Dely Valdés, 79′), Patrice Loko, Pascal Nouma (Raï Oliveira, 57′). Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissement à Alain Roche.


Maillot utilisé, en version Coupe d’Europe :

Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9596_PSG_LaCorogne_programme


Fanion :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Paul Le Guen balle au pied
Paul Le Guen balle au pied
Pascal Nouma
Pascal Nouma
Pascal Nouma à l'attaque
Le même Nouma à l’attaque
Daniel Bravo au duel
Daniel Bravo au duel
Patrice Loko, le buteur parisien du soir
Patrice Loko, le buteur parisien du soir
Paul Le Guen
Paul Le Guen
Youri Djorkaeff
Youri Djorkaeff
Scène de joie dans les vestiaires
Scène de joie dans les vestiaires
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne
Vue du Parc à l'entrée des joueurs
Vue du Parc à l’entrée des joueurs
La une de L'Equipe du lendemain
La une de L’Equipe du lendemain

Vidéo :


Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Paris tient sa finale

Enfin ! Après trois ans de blocage, Paris tient sa finale. C’est à la fois historique et logique. La Corogne n’a pas pesé suffisamment lourd pour empêcher le PSG de Canal+ de vivre son rêve. D’aller en finale et de se prendre véritablement pour un grand. Jamais, en tout cas, une équipe française n’avait autant mérité de se retrouver pour le face à face final. Trois ans après une première demi-finale perdue contre la Juventus de Turin de Roberto Baggio. Deux après celle contre Arsenal. Un an après l’échec devant Milan. Quelle abnégation ! Le match sera moyen. Mais quelle importance ? L’ivresse est ailleurs. Luis Fernandel a tissé sa toile et son équipe maîtrise tout. Bon, les Espagnols, par Manjarin (9e et 75e), vont avoir deux grosses occasions, mais Paris marquera. Un but décisif. Ça se passe en seconde période, alors que le PSG continue de blo-quer tout. Youri Djorkaeff, décide-ment l’homme de ces demi-finales, sert parfaitement Loko. L’ex-Nantais bondit sur l’occasion comme le tigre sur sa proie et trompe Liano. On joue la cinquante-neuvième minute et on sait alors qu’à moins d’un renversement de situation, Paris va rester le patron. Il le fera d’ailleurs tranquillement. Le public du Parc des Princes, une nouvelle fois exemplaire, peut chanter des « Viva Espana ». Il peut crier « merci Paris ». Le PSG, qui s’était fixé comme objectif de remporter la Coupe des Coupes, n’est plus qu’à une marche du triomphe. Et ce n’est pas rien…

Réactions :

Luis Fernandez : « C’est un moment historique pour le club, qui n’avait encore jamais réussi cela, et inoubliable aussi. J’ai toujours eu le coeur au PSG et je suis très fier de ce qui se passe. Malgré le résultat du match aller, ce n’était pas simple. Il fallait rester très vigilants et ne pas commettre d’erreurs. A ce niveau, c’est primordial. Maintenant, on va jouer le Rapid de Vienne, qui est une équipé surprise qui possède beaucoup de talent. Il faut continuer et gagner cette coupe. On la veut tous. »


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s