Marseille – PSG 2-4, 26/10/08, Ligue 1 08-09

Hoarau aura fait trembler les filets de Mandanda à deux reprises!

Dimanche 26.10.2008, Championnat de France, Ligue 1, 10e journée (6e place)
à Marseille, au Stade Vélodrome :
OLYMPIQUE DE MARSEILLE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  2:4 (2:1)
– 56 426 spectateurs. Buts : Guillaume Hoarau, 10′, M.Niang, 21′, Valbuena, 45′ ; Péguy Luyindula, 53′, Jérôme Rothen, 77′, Guillaume Hoarau, 83′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Grégory Bourillon, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Fabrice Pancrate (Mamadou Sakho, 84′), Claude Makélélé, Stéphane Sessègnon (Clément Chantôme, 90′), Jérôme Rothen – Péguy Luyindula, Guillaume Hoarau. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Marcos Ceará et Guillaume Hoarau.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2008-09 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Photos :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
Sylvain armand échappe à un tacle (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
Claude Makélélé face à Cheyrou (Ch. Gavelle)
Le but de Péguy Luyindula
Le but de Péguy Luyindula
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
But de Guillaume Hoarau (Ch. Gavelle)
Hoarau aura fait trembler les filets de Mandanda à deux reprises!
Hoarau aura fait trembler les filets de Mandanda à deux reprises!
La joie de Jérôme Rothen face aux supporters
La joie de Jérôme Rothen face aux supporters
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1740/17633/match/Marseille-PSG/Marseille-PSG-2-4)
Un panneau d’affichage dont on ne se lasse pas (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psgmag) :

Les Parisiens l’ont fait : créer l’exploit sur la pelouse du Vélodrome en allant battre les Phocéens sur le score fleuve de 4 à 2. Après l’ouverture du score précoce de Guillaume Hoarau (0-1, 10e), de la tête, sur un corner de Jérôme Rothen, les Marseillais réussissaient pourtant à renverser la vapeur, par Mamadou Niang (1-1, 21e) puis Mathieu Valbuena (2-1, 45e).

Le score restait figé à la pause, jusqu’à ce que Peguy Luyindula parvienne à s’infiltrer dans la surface de Steve Mandanda et réalise devant son vis-à-vis un joli piqué, permettant aux Rouge et Bleu de recoller au score (2-2, 52e). Jérôme Rothen offrait de nouveau l’avantage aux siens sur un long coup franc (2-3, 77e) qui trompa le portier marseillais. Guillaume Hoarau, impliqué sur ce but, corsa d’ailleurs quelques minutes plus tard l’addition, seul devant les cages marseillaises après avoir été idéalement servi par Peguy Luyindula (2-4, 82e). La fête était complète.

Mené 2-1 à la mi-temps, le PSG l’a finalement emporté 2-4 au stade Vélodrome, alors que l’OM était invaincue avant ce match. Les Parisiens remontent ainsi à la sixième place du classement.

Souvent critiqué pour ses corners, Jérôme Rothen a cette fois déposé le ballon sur la tête de Guillaume Hoarau. Également buteur sur coup-franc, l’ancien Monégasque s’est montré décisif à Marseille.

Paul Le Guen avait raison

Depuis jeudi soir et le match du PSG à Gelsenkirchen, beaucoup de supporters et de journalistes criaient à l’hérésie, n’hésitant pas à affirmer que l’entraîneur parisien avait « balancé » la coupe d’Europe.

Par exemple, Pierre Ménès titrait jeudi soir sur son blog « Paris gâche la fête », Bernard Lions fustigeait le « foutage de gueule » de Paul Le Guen sur L’Équipe TV, Daniel Riolo sur RMC en appelait à la démission de l’entraîneur parisien. Pourtant, ce dernier a toujours expliqué que c’était un choix réfléchi sur une période de plusieurs matches. Il faut donc peut-être attendre que ladite période soit terminée avant de dire si ce choix était bon ou mauvais. Toujours est-il que ce résultat donne un premier élément de réponse : le PSG a dominé physiquement l’OM en fin de rencontre. Cela aurait-il été pareil avec une équipe ayant joué un match européen trois jours plus tôt ? Rien n’est moins sûr…

À titre purement indicatif, Saint-Étienne et Nancy avaient fait jouer leur équipe-type en coupe d’Europe — et ont gagné leurs matches européens. En championnat ce dimanche, Saint-Étienne a perdu à Geoffroy-Guichard, alors que Nancy a fait match nul à domicile contre Sochaux, dernier du championnat. Quant à Schalke 04, qui a également aligné deux fois consécutivement sa meilleure équipe, l’équipe de Gelsenkirchen a dû se contenter d’un médiocre 0-0 à la maison contre l’Armina Bielefield, 16e du championnat allemand.

Le Guen a donc pris les trois points en championnat chez la dernière équipe invaincue de L1 grâce à sa stratégie, et reste tout de même en course en coupe d’Europe, puisqu’il suffit d’être troisième de sa poule pour être qualifié, objectif encore largement abordable. On notera d’ailleurs les premiers signes de retournements de veste : ainsi Dominique Grimault (100% Foot) expliquait-il dimanche soir que la stratégie de Le Guen pouvait finalement être fondée, mais que les critiques restent justifiées dans la mesure où il aurait dû aligner « 5 ou 6 cadres pour accompagner les jeunes en Allemagne ». Landreau (1), Traoré (2), Armand (3), Clément (4), Chantôme (5) et Kezman (6), tous titulaires à Gelsenkirchen, ont dû apprécier.

Les boulettes de Landreau

Il n’a pas fallu grand chose aux experts de Canal + pour bondir sur Landreau et l’accabler sur les buts encaissés par Paris. À la mi-temps, ils ont ainsi passé le plus clair de leur temps à affirmer que Landreau avait fait le mauvais choix sur sa sortie, sans jamais préciser que, sortie ou pas, la mauvaise déviation de Bourillon plaçait de toute façon Niang seul face au but. De la même manière, sur le deuxième but, Landreau est complètement responsable d’avoir repoussé le tir de Koné qui rebondit, sur Valbuena. L’info Canal + est donc la suivante : les tirs avec rebonds sont désormais faciles à capter ! Et le fait que la défense ne suive jamais sur ce genre d’action n’est pas un souci… On peut également se demander pourquoi en fin du match ces mêmes experts n’ont pas passé autant de temps à évoquer la prestation de Mandanda, particulièrement mauvais, comme toujours depuis le début de saison, et clairement fautif sur le 3e but parisien. Quatre tirs cadrés ont encore une fois équivalu à quatre buts. Combien de temps va encore durer cette mascarade qui consiste à éluder les mauvaises performances du portier marseillais (13 buts encaissés en L1, 14e défense) et à passer sous silence le fait que Landreau (9 buts encaissés en L1, 4e défense) est le meilleur gardien français actuellement ? Une chose est sûr, cela va finir par se voir.

Hoarau et les retournements de veste

Le grand quotidien sportif français tresse ce matin d’énormes lauriers à Hoarau en sous-entendant qu’il pourrait rejoindre l’Équipe de France. D’ailleurs, tous les médias en font de même. Il y a environ un mois et demi, ces mêmes médias suggéraient pourtant que le joueur était trop tendre pour la L1, et que Kezman devrait jouer à sa place. Aujourd’hui, Hoarau est co-meilleur buteur du championnat. PSGMAG.NET l’avait prédit.

Penalty sur Niang ?

Mamadou Niang, interviewé à la fin du match, a clairement affirmé que le tournant du match est le penalty évident non-sifflé sur lui, ainsi que les nombreuses fautes selon lui inexistantes sifflées sur Guillaume Hoarau. Même si la théorie a été avalisée par Canal +, il faut le dire : il n’y avait pas du tout penalty. Mamadou Niang a joué le duel à la façon du Toulousain Fodé Mansaré : en se servant de son bras pour faire un raffut et empêcher son adversaire de s’approcher de lui, ce qui est illicite. Que Zoumana Camara rentre ensuite dans son jeu et lui attrape le bras est complètement cohérent. Les deux protagonistes ont joué avec leurs bras, l’arbitre ne peut absolument pas siffler, et Niang, qui a amorcé le côté illicite du duel, ne peut certainement pas s’en plaindre.

Le plus choquant dans ce match demeure les agressions répétées de Kaboré contre les joueurs parisiens, qui n’ont, en toute bonne foi, jamais été évoquées.

Réactions :

Interrogé par PSG.FR à la sortie du décrassage au Camp des Loges, Stéphane Sessegnon est revenu sur la victoire parisienne de dimanche au Vélodrome. Le meneur de jeu parisien, placé en position de milieu central excentré à droite durant la rencontre, a exposé la stratégie mise en place par l’entraîneur pour vaincre les Olympiens : « Nous savions que cette équipe de l’OM avait des qualités offensives. Nous les avons donc laissés venir pour mieux procéder en contres. Je pense que nous avons été plus conquérants. Nous prenons deux buts, mais je trouve tout de même que nous avons été solides défensivement. Nous avons su nous appuyer sur notre assise défensive pour ensuite nous projeter vers l’avant. Personnellement, j’aurais aimé faire encore mieux, mais nous avons gagné et c’est le principal. »

La fatigue peut-elle expliquer que Marseille ait finalement craqué au cours du dernier quart d’heure ? « C’est vrai qu’ils ont joué mercredi avec quasiment la même équipe en Coupe d’Europe. J’aurais aimé pouvoir jouer la Coupe d’Europe jeudi face à Schalke, mais le coach a fait le choix de faire tourner. Nous en avons profité dimanche soir contre l’OM. »


Le stade :

Le stade Vélodrome
Le stade Vélodrome

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s