Marseille – PSG 1-1, 03/04/05, Ligue 1 04-05

Pedro Pauleta face à Beye (Ch. Gavelle)

Dimanche 03.04.05, Championnat de France, Ligue 1, 31e journée (11e place) à Marseille, au Stade Vélodrome :
OLYMPIQUE DE MARSEILLE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (0:0)
– 56 087spectateurs. Buts : Koji Nakata, 46 contre son camp ; Laurent Battles, 74’
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Sergueï Semak (Selim Benachour, 85’), Edouard Cissé, Lorik Cana, Jérome Rothen (Felipe Teixeira, 90’) – Pedro Pauleta, Danijel Ljuboja (Fabrice Pancrate, 79’). Entraineur : Laurent Fournier.
Avertissement à Jérôme Rothen.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2004-05 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

La Mémoire du PSG
(La Mémoire du PSG)

Photos du match :

L'entrée des joueurs (Ch. Gavelle)
L’entrée des joueurs (Ch. Gavelle)
La joie des parisiens après l'ouverture du score (Ch. Gavelle)
La joie des parisiens après l’ouverture du score (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Tacle de Mario Yepes sur Luyindula
Tentative d'Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Tentative d’Edouard Cissé (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta face à Beye (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta face à Beye (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Loïc Prigent, psg.fr)

La série continue !

Paris revient une nouvelle fois du Vélodrome avec la satisfaction du devoir accompli. Les coéquipiers de Pauleta se sont même procuré les actions les plus nettes de cette rencontre ne laissant aux locaux que des bribes d’occasions. Alors que l’infortuné Nakata (46e) lançait le PSG vers un 9e succès de rang, Batlles redonnait espoir aux siens (75e). En vain…

Lionel Letizi n’aura pas eu beaucoup de travail au Vélodrome, si ce n’est sur les centres tirés trop près de son but. En dehors de l’égalisation de Battles, Marseille n’a pas réellement mis les Rouge et Bleu en danger. Au contraire, Paris a pris le jeu à son compte dans un « Clasico » rarement si correct. Et les Olympiens sont passés à deux doigts de la « Neuvième ».

En début de partie, les deux équipes jouent au ballon et le premier tir intervient dès la première minute. Mais la tentative de Pedretti termine loin du cadre (1e). Les Parisiens prennent alors l’initiative et obtiennent un coup franc à 30 mètres du but olympien. Rothen place le cuir sur la tête de Yepes, esseulé dans la surface, et il faut un bon réflexe de Fabien Barthez pour repousser le tir en corner (4e).

Marseille crée à son tour le danger sur un coup franc similaire. Heureusement, la tête d’Eduardo Costa au second poteau n’inquiète pas Letizi (11e). C’est encore sur coup de pied arrêté que les hommes de Philippe Troussier vont avoir des sueurs froides. Le coup franc de Rothen est précis, mais Batlles barre la route de Cissé qui ne peut reprendre (21e). Dans la foulée, Pauleta pivote dans la surface et enchaîne du gauche… Mais le portier marseillais n’est pas décidé à se laisser faire (23e).

Pendant près d’un quart d’heure, les fautes s’enchaînent plus que les occasions, jusqu’à cette reprise de volée de Koke qui manque le cadre (39e). Marlet doit ensuite intervenir en position de dernier défenseur devant Cissé lancé dans la surface. Et sur le corner, Yepes dévie le ballon en direction du même Cissé qui tente une reprise acrobatique… de peu au dessus (45e).

Le PSG mène au Vélodrome

A peine sortis du vestiaire, les Rouge et Bleu repartent à l’attaque. Armand déborde sur son côté, sert Ljuboja qui pénètre dans la surface et tente un centre-tir devant le but. Pauleta et Semak sont en embuscade… mais c’est bien Nakata qui détourne le ballon dans son propre but. Paris mène au Vélodrome (0-1, 46e) ! Encore…

Les Olympiens tentent alors de réagir, mais se heurtent à une défense parisienne bien en place, à l’image de cette occasion avortée de Marlet face à Pierre-Fanfan (55e). Les joueurs de la capitale s’efforcent de ne pas trop reculer, et Semak tente sa chance. Une deux avec Ljuboja, le Russe se positionne et frappe en pleine course… C’est au dessus (65e).

C’est au tour de Pauleta de mener le contre, accompagné de Ljuboja et Semak. Le Portugais feinte le centre et choisit finalement la frappe… contrée par Beye (72e). Les joueurs phocéens poussent et le ballon traîne de plus en plus aux abords de la surface du PSG. Sur un lob de Nasri, Pierre-Fanfan manque son dégagement. Marlet en profite et tire à bout portant sur Letizi qui repousse… mais Batlles a suivi et fusille le gardien Rouge et Bleu qui n’y peut rien (1-1, 76e).

En toute fin de rencontre, Teixeira lance Pauleta dans la surface marseillaise. L’attaquant tente sa chance, oubliant son passeur esseulé, et bute une dernière fois sur le gardien tricolore (90e). Monsieur Poulat siffle le retour au vestiaire sur ce score nul mérité, qui permet aux hommes de Laurent Fournier de poursuivre leur série d’invincibilité face à l’OM. Sans oublier ce bon point qu’il faudra faire fructifier le week-end prochain, face à bordeaux au Parc des Princes. Avec le soutien du public !

Réactions :

Laurent Fournier (Entraîneur du PSG) :
« On a produit jeu en première période, puis le but nous a fait reculer. Maintenant, on va essayer de grappiller quelques points en continuant de produire du jeu. Au niveau des occasions, c’était pas mal, mais on aurait pu faire encore mieux. Nous devons désormais essayer de finir correctement et de jouer les trouble-fête. »

Philippe Troussier (Entraîneur de Marseille) :
« Je suis satisfait, car nous avons mis un terme à cette série infernale, et c’est déjà une grande fierté. En outre, nous sommes revenus au score, ce dont, à une époque, nous n’aurions pas été capables. Nous avons su faire preuve de réaction, face à une très belle équipe du PSG, qui possède des arguments qui auraient dû leur permette d’aller plus loin. » (Avec l’AFP)

Laurent Batlles (Milieu de terrain de Marseille) :
« Je crois que l’on a fait le match qu’il fallait contre un adversaire solide. Cela reste un bon résultat. Nous n’avons pas perdu contre Paris et c’est important. Le PSG joue libéré et va continuer ainsi de poser problème à tout le monde. De notre côté, il faut enchaîner, après ce bon point pris. »

José Pierre-Fanfan (Défenseur du PSG) :
« Nous avons beaucoup de regrets, parce que nous avons rapidement mené au score en deuxième période. C’est dommage de prendre un but sur une erreur individuelle. On repart tout de même de Marseille avec un bon point, mais sans cette erreur nous aurions gagné. Nous nous sommes montrés solides et nous étions bien en place. Cela me laisse donc un goût amer, d’autant que je suis à l’origine de cette erreur. »

Demetrius Ferreira (Défenseur de Marseille) :
« Il est toujours difficile d’être mené au score, surtout au Vélodrome. On a encaissé un but à un moment où l’on ne s’y attendait pas. Mais nous avons eu l’opportunité de revenir au score en nous créant plusieurs occasions. Je crois que ce résultat est finalement positif, même à domicile, car Paris a réalisé un grand match. »

Sylvain Armand (Défenseur du PSG)
« Je pense que l’on nous avait enterrés plus tôt que prévu. Finalement nous sommes passés à deux doigts de nous imposer. On ne voulait pas perdre ici et nous avons bien respecté les consignes du coach. Nous avons réalisé un bon match, mais nous perdons deux points sur une erreur bête. Cela reste tout de même un point important au Vélodrome. Maintenant, c’est à nous de nous accrocher jusqu’au bout pour effectuer une belle fin de saison. »


Le stade :

Le stade Vélodrome
Le stade Vélodrome

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s