PSG – Lens 4-1, 07/03/15, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)

Samedi 07.03.2015, Championnat de France, Ligue 1, 28e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – R.C. LENS  4:1 (1:0)
– 46 279 spectateurs. Buts : David Luiz, 43′ ; Zlatan Ibrahimović, 60′ sur penalty, Touzghar, 69′, Blaise Matuidi, 80′, Javier Pastore, 82′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Grégory Van der Wiel, Zoumana Camara, David Luiz, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Javier Pastore, 67′), Thiago Motta (Blaise Matuidi, 71′), Adrien Rabiot – Jean-Christophe Bahebeck (Edinson Cavani, 67′), Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à David Luiz.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)
Marco Verratti à la lutte avec Nomenjanahari (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)
Montée de David Luiz (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)
Thiago Motta à la baguette (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)
Javier Pastore, entré en fin de match (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2911/45431/match/PSG-Lens/Paris-Lens-4-1)
La joie des parisiens après le 4ème but, singé Pastore (Ch. Gavelle)

Vidéo (Ligue 1 officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Le PSG met la pression sur Lyon

En dominant aisément Lens (4-1), samedi, à l’occasion de la 28e journée de L1, le PSG a provisoirement pris la tête du Championnat avec deux points d’avance sur Lyon. Une bonne nouvelle à quatre jours du déplacement à Chelsea.

Le match: 4-1

De l’intensité, de l’agressivité et de la créativité. À quatre jours de son déplacement à Chelsea en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le PSG a proposé samedi une prestation rassurante dans le jeu contre Lens (4-1). Laurent Blanc, qui avait laissé Cavani, Matuidi, Pastore et Marquinhos sur le banc ainsi que Thiago Silva en tribunes, pourra seulement s’inquiéter du manque de réalisme récurrent de ses joueurs. Si les partenaires de Zlatan Ibrahimovic ont fini par passer quatre buts aux Nordistes, ils ont longtemps buté sur Rudy Riou, tantôt à cause des réflexes du gardien du Racing, tantôt en raison de maladresses criantes. En témoignent le lob manqué par Ibrahimovic devant Riou (18e) ou le manque de réactivité de Lavezzi qui, après s’est débarrassé du gardien lensois, a tenu à se mettre sur son pied droit et s’est fait reprendre par Baal (52e).

Ainsi, les Parisiens ont mis 43 minutes pour ouvrir le score, grâce à un coup franc de David Luiz. Auparavant, Zlatan avait également buté sur la barre (14e) et Riou avait sorti une tête de David Luiz (16e). Les Lensois, qui restaient sur neuf matches de suite sans succès, ont bien tenté de réagir par Chavarria (17e, 43e) mais ont globalement été asphyxiés (65% de possession pour le PSG, 14 tirs à 3). Après le but du break d’Ibrahimovic sur penalty (59e), Touzghar a redonné l’espoir à son équipe en passant devant David Luiz (2-1, 68e). Mais les Parisiens ont tenu à gagner ce match avec de la marge. Matuidi, servi par Pastore, a trouvé les filets adverses (80e), puis l’Argentin y est allé de son but d’une superbe reprise de volée (82e). Le PSG s’empare provisoirement de la tête de la L1 avant le déplacement de Lyon à Montpellier dimanche (21h00).

Le joueur: Zlatan, pour le pire comme pour le meilleur

Suspendu lors des deux matches contre Monaco cette semaine, Zlatan Ibrahimovic avait faim de ballon contre Lens. Des appels, des décrochages, un but, une multitude de tentatives (dont une transversale) et des protestations: le Parc des Princes a retrouvé son talentueux et caractériel suédois. Ce dernier s’est parfois montré brillant, notamment en donnant une passe décisive en louche à Pastore sur le dernier but du PSG (82e). Il s’est aussi montré irrité par les imprécisions de Bahebeck, et parfois trop facile, comme sur son lob raté devant Riou (18e).

Le tournant: l’entrée de Pastore

Laissé sur le banc par Laurent Blanc, Javier Pastore est entré à la 67e à la place d’un Verratti excellent. Deux minutes après son apparition sur la pelouse, les Lensois sont revenus à 1-2. Le début des difficultés pour le PSG? Non, le début du show Pastore. L’Argentin a d’abord pris le jeu à son compte, avant de donner une passe décisive à Matuidi (82e). Deux minutes plus tard, «El Flaco» a marqué un splendide but d’une volée suite à un une-deux avec Zlatan. De bon augure avant le duel contre Chelsea.

Réactions :

Blaise Matuidi (milieu du PSG, auteur d’un but face à Lens, 4-1): «Mon but, il était temps! C’était important de gagner en Championnat parce qu’on avait la possibilité de prendre cette première place provisoirement. Quand on gagne avant un grand match comme celui qui va arriver (mercredi contre Chelsea en 8e de finale retour de Ligue des champions, ndlr), on peut dire que c’est toujours une bonne préparation. (Sur la qualification pour les quarts de C1) On est capable de le faire, on sait qu’on a les qualités, on l’a prouvé au match aller, maintenant, on sait que ce sera un match difficile, contre une équipe en pleine confiance. J’espère que ça fera un grand match et qu’on en sortira vainqueur.»

Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG, vainqueur de Lens, 4-1): «Ce match, il fallait le gagner pour être premier, d’abord. C’est chose faite. Chelsea, ce sera la Ligue des champions, un niveau très élevé. On ne peut pas comparer. La seule chose, c’est que j’espère qu’on aura un ratio plus élevé de buts par rapport aux occasions. Je pense qu’on a été assez inefficace. Dans ce domaine, on aurait pu faire mieux. Quand on joue un match comme celui qu’on a joué contre Lens, il faut être réaliste. Lors de la première période, on a été bons dans la construction du jeu, mais il faut être efficace. Il y a des joueurs qui s’aperçoivent que c’est difficile de marquer, ils auraient dû marquer bien plus, ce soir c’était le match rêvé pour certains de reprendre confiance devant le but.

(À propos de Lavezzi) S’il a la même occasion à Stamford Bridge que celle manquée ce soir, il n’y aura pas que moi qui sera énervé. Bien sûr qu’on y croit contre Chelsea. On est en ballottage défavorable car ils ont marqué ce fameux but qui ne permet pas à Paris d’accéder aux demi-finales depuis deux ans. A nous de faire la même chose qu’eux. Si on est aussi efficace que Chelsea je suis preneur. (Sur Motta) il est resté blessé trois semaines. Il avait besoin de compétition, il n’a pas ressenti de douleur au mollet. Après on ne peut pas être au top au niveau du rythme, il avait besoin de ce match au niveau sensations. En jouant ces matches rapprochés, la chose la plus importante c’est de ne pas avoir de blessé supplémentaire, aujourd’hui on n’a pas eu de pépins physiques.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s