Bordeaux – PSG 3-0, 27/05/95, Division 1 94-95

Antone Kombouaré balle au pied

Samedi 27.05.1995, Championnat de France, Division 1, 37e journée (3e place) à Bordeaux, au Parc Lescure :
F.C. GIRONDINS DE BORDEAUX – PARIS ST-GERMAIN F.C.  3:0 (1:0)
– 20 000 spectateurs environ. Buts : Valdeïr, 16′ ; Histilloles, 77′, Z.Zidane, 86′.
L’Équipe du PSG : Luc Borrelli – Francis Llacer (Pascal Nouma, 60′), Alain Roche, Ricardo Gomes (José Cobos, 44′), Patrick Colleter – Antoine Kombouaré, Daniel Bravo, Paul Le Guen, Vincent Guérin – George Weah, David Ginola. Entraîneur : Luis Fernandez.
Expulsion : Alain Roche, 47′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 1994-95 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 1994-95 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

David Ginola (A. Lecoq)
David Ginola (A. Lecoq)
George Weah (A. Lecoq)
George Weah (A. Lecoq)
Daniel Bravo lutte pour le ballon (A. Lecoq)
Daniel Bravo lutte pour le ballon (A. Lecoq)
Vincent Guérin à la lutte avec Valdeir (N. Luttiau)
Vincent Guérin à la lutte avec Valdeir (N. Luttiau)
David Ginola à la lutte dans la surface girondine (A. Lecoq)
David Ginola à la lutte dans la surface girondine (A. Lecoq)
Davide Ginola
David Ginola
Antone Kombouaré balle au pied
Antoine Kombouaré balle au pied
Les parisiens présents au Parc Lescure (A. Lecoq)
Les parisiens présents au Parc Lescure (A. Lecoq)

Compte-rendu (Paris GO) :

SOS FANTOMES

L’équipe phare de la Capitale a sombré une nouvelle fois cette saison et c’est sur les côtes de l’Atlantique que le naufrage a eu lieu. Le capitaine du bateau a quitté le navire avant ses troupes, les cages parisiennes ont pris l’eau, la défense a été perméable, avis de tempête pour le onze parisien. Malheureusement, il n’y avait pas de bouée de sauvetage et le maître-nageur ne trouvera sûrement rien à dire de cette onzième défaite. Tandis que nous…

Dix-neuvième et dernier déplacement de la saison pour l’équipe de la capitale, destination les bords de la Garonne, et plusparticulièrement le Parc Lescure, afin de se dégourdir les jambes face aux GIRONDINS DE BORDEAUX. Et si possble, essayer de faire plaisir aux supporters parisiens venus nombreux assister à un match sans enjeu. Petite surprise à l’entrée des joueurs, George WEAH pourtant attendu en Italie fait bien partie du onze titulaire, ce qui n’est malheureusement toujours pas le cas de Candida Filho VALDO… Concernant le poste de gardien, Bernard LAMA s’étant rendu coupable d’un vilain geste à Rennes, c’est Luc BORRELLI qui a la lourde tâche de briller face aux DUGARRY, ZIDANE et autres VALDEIR.

A L’ABORDAGE !

Dès la 5ème minute de jeu, les hommes d’Eric GUERIT partent à l’abordage des buts franciliens, sous l’impulsion de Bixente LIZARAZU qui après s’être débarrassé de Francis LLACER parvient à centrer pour Celso Moreirea VALDEIR dont le tir passe de peu à côté du montant droit. Cinq minutes plus tard, rebelotte, mais cette fois côté droit. Laurent FOURNIER est à la manoeuvre, Luc BORRELLI rate sa sortie et il faut un dégagement d’Antoine KOMBOUARE pour écarter le danger. Les visiteurs n’ont pas tellement l’air d’être dans leur assiette, il faut dire pour leur défense qu’ils jouent là leur soixantième rencontre de l’année, et à la 16ème minute ce qui leur pendait au bout du nez finit par arriver.

Christophe DUGARRY parvient à centrer côté gauche, Alain ROCHE est un peu court et VALDEIR ouvre le score pour le plus grand bonheur des quelques 19 000 spectateurs qui, cependant, devront patienter jusqu’à la seconde période pour voir du beau jeu. En effet, la fin de première mi-temps n’offrit rien de bien spectaculaire si ce n’est la sortie de RICARDO, blessé à la pommette droite… En revanche, dès la reprise, tout va s’accélerer. On joue depuis une minute et VALDEIR, parti en contre, se voit déstabiliser par Alain ROCHE alors dernier défenseur… L’arbitre Mr RAMOS n’hésite pas et sort le carton rouge. Déjà menés au score, la tâche s’avère donc de plus en plus délicate pour les hommes de Luis FERNANDEZ. Surtout qu’en attaque, le duo GINOLA/WEAH n’est pas à la fête.

LE NAVIRE PARISIEN PREND L’EAU…

Il ne reste plus qu’un seul brésilien sur la pelouse mais celui-ci fait un véritable festival. Tout d’abord à la 56ème minute où bien servi par FOURNIER, VALDEIR manque de doubler la mise; puis à la 70ème où, toujours lancé par l’ancien parisien, sa reprise de la tête passe au-dessus de la transversale. Entre-temps, Paris s’est procuré une action par l’intermédiaire de son « Magnifique », mais le pénalty espéré n’a pas été sifflé… La sortie de RICARDO alliée à celle de ROCHE créée de véritables boulevards dans la défense, et les Girondins ne se privent pas pour en tirer profit. D’ailleurs, comment leur donner tort ? Ainsi, à la 77ème minute, le Parc Lescure exhulte une seconde fois. Franck HISTILLOLES, rentré cinq minutes plus tôt à la place de FOURNIER, vient de lancer VALDEIR. La défense parisienne croit au hors-jeu et le meneur de jeu Paulista n’a aucun mal à venir ajuster BORRELLI avant de donner sur sa gauche à HISTILLOLES. Cela fait 2 à 0 pour le onze bordelais et Paris va boire le calice jusqu’à la lie. La défense prend l’eau de toutes parts et il faut deux interventions de Luc BORRELLI sur des tentatives de Christophe DUGARRY et Franck HISTILLOLES pour ne pas corser l’addition.

LE NAUFRAGE

Cependant, à cinq minutes du coup de sifflet final, Zinédine ZIDANE y va de son petit but d’une tête au premier poteau. 3 à 0, les sup-porters bordelais peuvent faire la « ola » et chambrer l’entraineur parisien. D’ailleurs, comment leur donner tort ? La fatigue de certains joueurs n’explique vraisemblablement pas tout…

Les Notes :

BORRELLI : 12/20
Pour sa deuxième titularisation en championnat, Luc a de nouveau encaissé trois pions ! Cela fait mal mais, sans de bonnes interventions, cela aurait pu être pire …
KOMBOUARE : 9/20
Un manque certain certain de lucidité et de précision dans ses relances. Christophe DUGARRY s’est bien amusé …
ROCHE : 9/20
Le capitaine parisien a fait ce qu’il a pu pour retarder l’échéance mais a vu rouge dès le début de la seconde période.
RICARDO : 9/20
Son duel avec son compatriote VALDEIR a tourné à l’avantage de ce dernier, mais Raymundo a dû déposer les armes à la suite d’un coup de coude à la quarante-troisième minute. Remplacé par COBOS.
LLACER : 9/20
Francis n’a pas été à la fête, en particulier face à Bixente LIZARAZU. Remplacé par Pascal NOUMA à l’heure de jeu.
BRAVO : 13/20
S’il y en a un qui semble fier de porter le rouge et bleu, c’est bien Daniel. Une grosse dépense d’énergie malheureusement mal exploitée par ses coéquipiers.
LE GUEN : 11/20
A tenté de remuer les troupes avant de passer libero suite à l’expulsion de ROCHE.
COLLETER : 11/20
Avec BRAVO et LE GUEN, Patrick a quelque peu surnagé en apportant son soutien en attaque. Sans réussite toutefois.
GUERIN : 10/20
Les vacances arrivent et Vincent les aura bien méritées. Moins de punch que d’habitude mais on ne peut pas lui jeter la pierre !
WEAH : 7/20
Il devait être en Italie, il était à Lescure. Mais franchement, rares sont les personnes à s’en être aperçues…
GINOLA : 8/20 Un peu plus présent que son coéquipier, « El Magnifico » a tenté quelques déboulés sur l’aile gauche mais les défenseurs girondins ont eu le plus souvent le dernier mot.

Réactions :

Luis FERNANDEZ (entraîneur du PSG) : « On finira sûrement troisièmes du championnat mais on a gagné ce qu’il fallait cette saison. »

Vincent GUERIN (milieu de terrain du PSG) : « Après Milan, il y a eu une cassure. Les deux finales de Coupe nous ont permis de garder la pression mais depuis elle est retombée. »

Paul LE GUEN (milieu de terrain du PSG) : « A dix, on ne s’est pas montré très frais mentale-ment pour remonter au score. Il faut terminer sur une bonne note contre LE HAVRE. Après, cela sera les vacances pour tout le monde ! »


Le stade :

Le Parc Lescure
Le Parc Lescure

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s