Bordeaux – PSG 3-0, 13/11/04, Ligue 1 04-05

Pedro Pauleta, de retour à Lescure (Ch. Gavelle)

Samedi 13.11.2004, Championnat de France, Ligue 1, 14e journée (12e place)
à Bordeaux, au Stade Jacques-Chaban-Delmas (Parc Lescure) :
F.C. GIRONDINS DE BORDEAUX – PARIS ST-GERMAIN F.C.  3:0 (1:0)
– 31 988 spectateurs. Buts : Stéphane Pichot, 6′ contre son camp ; Laslandes, 48′, Rool, 77′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Stéphane Pichot, José-Karl Pierre-Fanfan, Mario Yepes, Sylvain Armand – Bernard Mendy (Selim Benachour, 64′), Lorik Cana, Modeste M’Bami (Édouard Cissé, 69′) – Fabrice Pancrate, Charles-Édouard Coridon (Reinaldo da Cruz, 54′) – Pedro Pauleta. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Pedro Pauleta et Modeste M’Bami.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)
Troisème maillot 2004-05 (collection MaillotsPSG)

Billet  :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Fabrice Pancrate dans la défense bordealaise (Ch. Gavelle)
Fabrice Pancrate dans la défense bordealaise (Ch. Gavelle)
Selim Benachour (Ch. Gavelle)
Selim Benachour (Ch. Gavelle)
Reinaldo balle au pied (Ch. Gavelle)
Reinaldo balle au pied (Ch. Gavelle)
Quand Mario Yepes monte sur corner, le danger n'est jamais loin (Ch. Gavelle)
Quand Mario Yepes monte sur corner, le danger n’est jamais loin (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta, de retour à Lescure (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta, de retour à Lescure (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)

Compte-rendu (PSG.fr) :

La tête dans les étoiles

Le PSG n’est pas encore redescendu de son nuage olympien. Trois jours seulement après sa qualification en coupe de la Ligue au Vélodrome, Paris s’incline logiquement face à Bordeaux. Deux buts inscrits au début de chaque période et un troisième, splendide, de Rool, auront eu raison d’une formation parisienne méconnaissable. Cette défaite ne doit cependant pas tout remettre en cause.

Auréolé par deux succès consécutifs face à Marseille, le PSG se rend à Bordeaux avec la ferme intention de confirmer son embellie actuelle. La tâche s’annonce pourtant rude pour des Parisiens malmenés en Girondes depuis 1988. Pour ce choc de la 14e journée, Vahid Halilhodzic retrouve son « onze » type.

Un premier débordement de Mendy met en garde les Girondins des bonnes intentions parisiennes (2e). Mais après cette première incursion dans le camp bordelais, Paris va subir la foudre du jeune Chamakh. La première tentative du Marocain flirte avec le poteau de Letizi (4e), alors que la deuxième fait mouche. Sur un centre de Faubert, l’attaquant bordelais pousse Pichot à la faute qui trompe son gardien (1-0, 6e). Dur retour sur terre pour Paris !

Après vingt premières minutes délicates, les Parisiens relèvent enfin la tête à l’image de cette lointaine frappe de Pauleta (23e). Pas vraiment dangereux, mais voilà qui a le don de remettre le PSG sur les bons rails. Paris fait alors le siège du but bordelais sur une série de corner (5 !). Ça chauffe, ça chauffe, mais le tableau d’affichage indique toujours un mince avantage en faveur des locaux.

Rool trouve la lucarne de Letizi

Et la seconde période débute guère mieux que la première. La frappe de Meriem, contrée par un défenseur parisien, atterrit dans les pieds de Laslandes qui double la mise pour les joueurs au scapulaire (2-0, 47e). On ne joue alors que depuis deux minutes et déjà la rencontre semble pliée ! L’entrée en jeu de Reinaldo n’inverse pas la tendance et les actions les plus dangereuses se déroulent toujours dans la moitié de terrain Rouge et Bleu.

Le PSG montre bien le bout de son nez dans la surface adverse, mais la tête pas suffisamment appuyée de Pauleta offre à Ramé un arrêt sans grande difficulté. Non décidément Paris n’y est pas ! A l’inverse, transcendé par ses deux buts, Bordeaux pratique un football chatoyant. Sur un nouveau débordement de Faubert, Laslandes sert Rool qui ajuste Letizi dans la lucarne. Imparable (3-0, 77e). La messe est dite. Paris tente bien de sauver l’honneur mais Ramé remporte un nouveau duel face à Pauleta et préserve son but inviolé. Comme la saison dernière Paris s’incline donc 3-0 en Gironde, mais cette défaite, aussi lourde soit-elle, ne doit pas tout remettre en cause. Surtout pas à quelques jours de la réception du leader lyonnais. L’occasion rêvée pour les Parisiens d’effacer ce faux-pas !

Réactions :

José Pierre-Fanfan (Défenseur et capitaine du PSG)
« Ce soir, comme la saison dernière, nous nous inclinons 3-0 à Bordeaux. Il s’agit d’une grosse désillusion. Nous sommes complètement passés au travers de cette rencontre. Après ce que nous venons de vivre la semaine dernière contre Marseille, cette défaite est difficile à digérer. Nous étions absents, et il sera temps demain (lundi) de faire le point sur ce non-match. »


Le stade  :

Le Stade Jacques-Chaban-Delmas
Le Stade Jacques-Chaban-Delmas

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s