PSG – Nantes 2-0, 11/02/15, Coupe de France 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)

Mercredi 11.02.2015, Coupe de France, 1/8 de finale
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. NANTES  2:0 (2:0)
– 35 000 spectateurs environ. Buts : Edinson Cavani, 19′, Yohan Cabaye, 34′.
L’Équipe du PSG : Nicolas Douchez – Grégory Van der Wiel, Marcos Marquinhos, David Luiz, Lucas Digne – Yohan Cabaye (Marco Verratti, 46′), Thiago Motta (Blaise Matuidi, 65′), Adrien Rabiot – Jean-Christophe Bahebeck (Lucas Moura, 72′), Edinson Cavani, Ezequiel Lavezzi. Entraîneur : Laurent Blanc.


Maillot utilisé (avec les sponsors de la Coupe de France) :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

 


Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Lucas Digne à la poursuite de Bedoya (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
L’ouverture du score de la tête d’Edinson Cavani (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Intervention de Nicolas Douchez, toujours invaincu en Coupe de France malgré 3 matchs contre des équipes de Ligue 1 (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
La joie d’Edinson Cavani et de Yohan Cabaye après le but du second nommé (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3069/45039/match/Paris-Nantes-2-0/Paris-Nantes-2-0)
Lucas tente de semmer Veigneau (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (revue de presse canal supporter) :

« Une formalité. Au beau milieu d’un mois de février dantesque, Paris n’en demandait pas tant. Si l’on excepte la sortie prématurée de Cabaye à la mi-temps, la soirée lui a été profitable à tous les niveaux: il reste en course sur tous les tableaux, n’a pas puisé dans ses réserves pour y parvenir, n’a déploré aucun joueur averti et a même retrouvé un Cavani buteur, résume l’AFP. Cavani, David Luiz, mais également Thiago Motta présents: en maintenant un cadre par ligne, Laurent Blanc a fait en sorte de conserver une solide colonne vertébrale dans son équipe, en espérant que cela suffise à poursuivre la route en Coupe de France, dernière compétition nationale jamais encore remportée par le PSG de l’ère qatarie. Il a été exaucé, même si ce succès a été mis en orbite sur coup de pied arrêté, ce point fort récurrent de l’an passé, qu’il a du mal à entretenir cette saison et qui, surtout, ne masque pas son manque d’inspiration actuel dans le jeu. »

« C’était une longue nuit d’hiver traversée par un coup de tête d’Edinson Cavani et un but plein d’opportunisme et riche de sens de Yohan Cabaye, qui a porté le PSG en quarts de finale de la Coupe de France ou il affrontera Monaco. Elle a aussi délivré deux bonnes nouvelles pour l’équipe de Laurent Blanc : la première est qu’elle n’aura jamais été poussée dans ses retranchements par de timides Nantais à six jours de la réception de Chelsea en Ligue des champions ; la seconde porte sur la capacité de cette équipe à enchaîner les matches en 2015 avec la même application et le même appétit, quelle que soit la compétition, constate L’Equipe. Hier, Paris s’est donc promené, avec une équipe remodelée mais pas complètement bis non plus. »

« L’opération pré-Chelsea débute idéalement. Une victoire, essentielle, pour voir les quarts de finale de la Coupe du France contre Monaco le 4 mars et du spectacle, des buts, de beaux mouvements, pas toujours la norme cette saison au Parc des Princes, estime Le Parisien. Si Paris s’est réconcilié en partie avec son jeu, il le doit autant au mordant retrouvé de certains cadres, Thiago Motta en premier lieu, qu’à la faiblesse patente d’un Nantes (…) Dame Coupe ne semble pas disposée à lui offrir le moindre amateur cette année comme si elle avait compris qu’avec ce PSG-là, il n’y a que le gala, le clinquant et l’adrénaline des gros rendez-vous qui le soustraient à l’ennui. »

Les notes du Parisien : Douchez 6 / van der Wiel 5.5 / Marquinhos 6 / Luiz 6 / Digne 6 / Cabaye 6.5 / Motta 6 / Rabiot 6 / Bahebeck 5 /Lavezzi 5 / Cavani 7. (L’Equipe ne note pas les matches de Coupe de France)


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s