Brive – PSG 1-2, 16/03/04, Coupe de France 03-04

Pedro Pauleta égalisera pour Paris (Ch. Gavelle)

Mardi 16.03.2004, Coupe de France, 1/4 de finale à Brive-la-Gaillarde, au Stadium Municipal :
É.S.A. BRIVE (CFA) – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:2 (1:1)
– 13 000 spectateurs environ. Buts : Forest, 15′, Pedro Pauleta, 27′ ; Reinaldo da Cruz, 60′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Bernard Mendy, Frédéric Déhu, José-Karl Pierre-Fanfan, Gabriel Heinze – Fabrice Fiorèse (Alioune Touré, 90′), Romain Rocchi (Talal El-Karkouri, 81′), Modeste M’Bami, Juan Pablo Sorin – Reinaldo da Cruz (Daniel Ljuboja, 82′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à Juan Pablo Sorin et Alioune Touré.


Maillot utilisé (à manches longues, avec les sponsors de la Coupe de France) :

Maillot domicile Coupe de France 2002-2004 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile Coupe de France 2002-2004 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

les joueurs se saluent (Ch. Gavelle)
les joueurs se saluent (Ch. Gavelle)
Les parisiens avant le match (Ch. Gavelle)
Les parisiens avant le match (Ch. Gavelle)
Tête de Modeste M'Bami (Ch. Gavelle)
Tête de Modeste M’Bami (Ch. Gavelle)
Intervention de Reinaldo
Intervention de Reinaldo
Daniel Ljuboja (Ch. Gavelle)
Daniel Ljuboja (Ch. Gavelle)
Gabriel Heinze (Ch. Gavelle)
Gabriel Heinze (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta égalisera pour Paris (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta égalisera pour Paris (Ch. Gavelle)
Reinaldo élimine le gardien briviste et permet au PSG de passer devant au score (Ch. Gavelle)
Reinaldo élimine le gardien briviste et permet au PSG de passer devant au score (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Paris le gaillard

Auteurs d’un match sérieux, les Parisiens se sont logiquement qualifiés pour les demi-finales de la coupe de France. L’ouverture du score des Brivistes (15e) a laissé craindre le pire un bref instant, mais c’était sans compter sur les deux gâchettes Rouge et Bleu, Pauleta (26e) et Reinaldo (60e). Mention spéciale à Sorin, une nouvelle fois excellent ce soir !

Les Brivistes auront réalisé deux tours d’honneur ce soir. Un premier à 20h45 afin d’évacuer la pression et un second à 23 heures qui met fin à leur beau parcours en coupe de France. Entre les deux, les amateurs de l’ESAB ont livré un vrai match de coupe, allant même jusqu’à ouvrir le score face au PSG.

Pourtant, tout opposait a priori ces deux formations. Brive, 13e du groupe D en CFA qui reste sur une défaite en championnat à domicile face à Vanves (1-3), et le PSG 3e de Ligue 1, qui vient de s’imposer 1-0 au Mans. Ce n’est pas un fossé, c’est un abysse qui oppose les deux clubs… sur le papier. Car sur un match tout reste envisageable. Demandez à Auxerre, Nancy ou encore Lorient !

Si les Brivistes se montrent appliqués en ce début de rencontre, se sont bien les Parisiens qui se créent la première occasion de la soirée. Après une malicieuse louche de Sorin, Reinaldo décoche une frappe qui passe au dessus de la transversale de Colard (8e). Les joueurs de Frédéric Hantz réagissent tout d’abord sur corner (10e), puis sur un rush de Lacoste (12e).

Pauleta relance le PSG

La troisième tentative sera finalement la bonne. Forest profite d’une mésentente entre Letizi et Déhu pour ouvrir le score d’une frappe du droit déviée de la main par le portier parisien (15e). Un scénario dont se serait certainement volontiers passé Vahid Halilhodzic. La réaction parisienne ne se fait cependant pas tarder. Elle se concrétise tout d’abord dans le jeu, avec une domination sans partage des coéquipiers de Déhu. Puis rapidement sur le tableau d’affichage lorsque Pauleta reprend victorieusement de la tête un centre de Mendy au point de penalty (26e).

Onze minutes après l’ouverture du score des Brivistes, voilà donc les Parisiens qui se relancent dans cette rencontre pour le plus grand bonheur des supporters Rouge et Bleu. Sans être réellement inquiétée, la défense parisienne n’en demeure pas moins sollicitée en cette fin de première période et la pause arrive finalement à point nommé.

Reinaldo libère le PSG

La première occasion nette de cette seconde période est l’œuvre de Pauleta. La frappe enroulée du Portugais file à droite du montant de Colard scotché sur sa ligne de but (58e). Après avoir enfilé le costume de buteur, Pauleta se mue en passeur décisif. Au départ de l’action, Reinaldo sollicite le Portugais pour un long une-deux et s’en va tromper Colard non s’en avoir préalablement pris de vitesse trois défenseurs (60e). Splendide !

Paris a un pied en demi-finale, mais une puissante frappe de Donné qui fuit le cadre au dernier moment rappelle aux Parisiens combien leur avantage reste mince (66e). Pauleta (69e), puis Reinalod (88e), sont à deux doigts d’offrir une bouffée d’oxygène au banc parisien. Quelques centimètres pour le premier et la base du poteau pour le second sauveront les locaux du K.-O. Les quatre minutes de temps additionnel offrent aux Brivistes une ultime lueur d’espoir. Ils se ruent alors à l’assaut du but de Letizi libérant ainsi des boulevards aux rapides attaquants parisiens. Mais à l’image de ce déboulé de Reinaldo ponctué par une frappe bien repoussée par Collard (90e), Paris préservera le suspense jusque dans les derniers instants.

Monsieur Poulat siffle finalement la fin de cette rencontre offrant ainsi aux amateurs de l’Etoile Sportive de Brive un tour d’honneur bien mérité. Après son succès au Mans, le PSG a pour sa part parfaitement négocié ce tour de coupe de France et peut sereinement se replonger dans le championnat de Ligue 1, dès samedi avec la réception d’Ajaccio.

Réactions :

Frédéric Déhu (Défenseur et capitaine du PSG)
« Nous décrochons une victoire méritée face à une formation accrocheuse. Après leur but, nous avons su réagir rapidement avant de nous montrer patients pour finalement obtenir cette qualification. En étant sérieux au prochain tour, les portes du Stade de France pourraient s’ouvrir à nous. Voilà de quoi s’offrir une belle fin de saison. »

Frédéric Hantz (Entraîneur de Brive)
« Je souhaite maintenant au PSG de soulever cette coupe de France. Nous avons réalisé un bon match avec quelques occasions intéressantes. Il nous reste cependant un goût amer car on pouvait espérer mieux ce soir. Même si nous espérions nous qualifier, la logique a été respectée. »

Pedro Pauleta (Attaquant du PSG)
« Je tiens avant tout à féliciter cette équipe de Brive qui a fait preuve d’une grande solidarité. Ils ne sont pas arrivés en quart de finale par hasard. Pour revenir au match, je suis bien entendu heureux d’avoir marqué ce but qui a relancé l’équipe dans cette rencontre. Une belle fin de saison se présente désormais à nous. Il faudra absolument décrocher quelque chose fin mai. »

Bernard Mendy (Défenseur du PSG)
« Nous nous attendions à tomber sur une telle formation. Bravo à Brive pour leur parcours. Même si nous avons été bougés en première période, je n’ai jamais réellement été inquiet. Je suis satisfait d’avoir trouvé la tête de Pedro pour l’égalisation et dans l’ensemble nous avons réalisé un match sérieux. Une qualification en ligue des Champions et une victoire en coupe de France me combleraient ! »


Le stade :

Le Stadium Municipal
Le Stadium Municipal

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s