PSG – Benfica 2-1, 08/03/07, Coupe de l’UEFA 06-07

Pauleta met les défenseurs lisbonnais à contribution

Jeudi 08.03.2007, Coupe de l’UEFA, 1/8 de finale, match aller à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.L. BENFICA (Por.)  2:1 (2:1)
– 43 000 spectateurs environ. Buts : Simão Sabrosa, 9′, Pedro Pauleta, 36′, Pierre-Alain Frau, 40′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Bernard Mendy, David Rozehnal, Mamadou Sakho, Sylvain Armand (Boukhary Dramé, 79′) – Pierre-Alain Frau, Édouard Cissé, Clément Chantôme, Jérôme Rothen (Marcelo Gaillardo, 61′ puis Péguy Luyindula, 73′) – Bonaventure Kalou, Pedro Pauleta. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Bonaventure Kalou et Jérôme Rothen.


Maillot utilisé (avec le sponsor « Fly Emirates » en taille Coupe d’Europe) :

img_0957
Maillot domicile 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme (non officiel) :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Le capitaine Pedro Pauleta (Ch. Gavelle)
Le capitaine Pedro Pauleta devance le jeune David Luiz (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Clément Chantôme (Ch. Gavelle)
Clément Chantôme (Ch. Gavelle)
Arrêt de Quim (Ch. Gavelle)
Arrêt de Quim (Ch. Gavelle)
Bonaventure Kalou (Ch. Gavelle)
Bonaventure Kalou (Ch. Gavelle)
Pauleta met les défenseurs lisbonnais à contribution
Pauleta met les défenseurs lisbonnais à contribution
Le tifo di Virage Auteuil...
Le tifo du Virage Auteuil…
… suivi du craquage
… suivi du craquage

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Paris a du répondant

Cueillis à froid par Simao dès la 10e minute de jeu, les Parisiens ont merveilleusement bien réagi avec un but de l’enfant du pays, Pauleta (35e), avant de prendre l’avantage grâce à Frau (39e). Une rencontre de haute volée, disputée dans un Parc des Princes aux accents portugais. En attendant le match retour à Lisbonne, le football sort grand vainqueur de cette confrontation à Paris !

En annonçant un onze de départ proche de son équipe type, Paul le Guen n’avait pas menti. L’unique surprise du chef vient donc de la titularisation du jeune Sakho en défense centrale, aux côtés de Rozehnal. Si les premières minutes du défenseur à la crête avaient été pénibles à Athènes, sa première intervention sera décisive ce soir. Son tacle glissé prive Derlei d’une occasion en or (8e). Dans un Parc des Princes partagé comme jamais, Benfica ressert l’étau sur la défense parisienne. Nelson échappe à Rothen et sert Simao laissé libre de tout marquage. Le Portugais décroise sa reprise de la tête et trompe Landreau après dix petites minutes de jeu (0-1, 10e). Le pire est à craindre…

A la lutte avec Rothen, le grand Luisao commet une faute sur le milieu parisien et se blesse sur cette action. Longtemps incertain, le Brésilien cède donc sa place à David Luiz (31e) et offre au PSG un coup franc intéressant. Frau se charge de le frapper mais Quim claque en corner le ballon du Parisien (32e). Dans la foulée, Anderson est à deux cheveux de tromper son propre gardien de la tête. Paris pousse, Benfica fait le dos rond !

Pauleta feinte alors la talonnade pour Rothen, repique dans l’axe, puis cherche Kalou au point de penalty. Un centre qui se transforme finalement en but puisque ni l’attaquant parisien, ni le portier Lisboète ne touchent ce ballon insaisissable (1-1, 35e). L’espoir renaît du côté de la Porte de Saint-Cloud… Très vite suivi par la délivrance !

Kalou réalise un petit festival et se joue de deux défenseurs avant de servir sur un plateau Frau, dont la frappe du plat du pied ne laisse aucune chance à Quim (2-1, 39e). La clameur change de camp ! Paris relève donc la tête, dans un Parc des Princes plongé dans une ambiance de folie. Sonnés, les joueurs de Fernando Santos concèdent une nouvelle occasion dans le temps additionnel. Rothen sert idéalement Frau au premier poteau, mais la tête de l’attaquant parisien file au-dessus de la transversale de Quim (45e).

Tout reste à faire !

« Enivrez-nous avec le parfum de l’Europe », demandait avant match le Virage Auteuil ! Voilà quinze minutes de pause pour reprendre des forces et respirer un peu. Benfica retrouve pourtant de son mordant et attaque cette seconde période pied au plancher. La déviation de Derlei trouve David Luiz dont la reprise de la tête est freinée par Landreau puis repoussée sur sa ligne par Mendy (53e). Ouf !

Sur une aire de jeu redevenue verte, les gestes techniques et les enchaînements font leur retour au Parc des Princes. Kalou, Pauleta, Rothen, ça combine à merveille côté Rouge et Bleu. Les hôtes ne sont cependant pas en reste, avec un Simao impérial et un Miccoli accélérateur de particules. Qu’on arbore le maillot du PSG ou bien celui du Benfica Lisbonne, on prend du plaisir ce soir.

A une frappe du poison Miccoli (59e), Pauleta répond par un tir en pivot contré par Léo (60e). Le cuir va d’un but à l’autre. Parfois très vite, mais le plus souvent après quelques enchaînements à une touche de balle. Le public aime ça et le fait bruyamment savoir.

Passé l’heure de jeu, Rothen cède sa place à Gallardo qui s’illustre immédiatement par un ballon dans le dos de la défense à destination d’Armand (62e). A la lutte avec Léo, Frau aurait ensuite pu bénéficier d’un penalty pour une charge de l’épaule un peu trop appuyée de la part du Brésilien (65e). Monsieur Poll, l’arbitre anglais de la rencontre, en décida cependant autrement. C’est le moment choisi par Fernando Santos pour remplacer Derlei par Nuno Gomes (68e).

Alors que Pauleta cède également sa place à Luyindula sous les acclamations de tout le stade (74e), Rozehnal intervient avec à-propos face à Miccoli (75e). Sur un tacle défensif, Armand se bloque ensuite le genou dans le gazon et est contraint de quitter ses partenaires sur une civière. Dramé remplace le latéral gauche parisien et s’illustre de suite par une excellente prise de balle face à Nelson.

Le PSG souhaitait l’emporter afin de préparer au mieux la réception d’Auxerre ce dimanche (18 heures), mais aussi pour ne pas hypothéquer une qualification, jeudi prochain à Lisbonne. Tout reste donc à faire et c’est bien là le plus beau !

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG)
« Cette victoire est très importante pour la confiance. Nous avons effectué un match consistant puisque l’on s’est imposé 2 à 1 contre une grosse équipe, quart de finaliste de la Ligue des Champions l’année dernière. Ce n’est pas le résultat idéal car nous avons encaissé un but à domicile. Le match retour sera compliqué, mais très intéressant à jouer, dans un grand stade avec une ambiance typique de la Coupe d’Europe. Nous allons y aller avec beaucoup d’espoir de nous qualifier. Le public a encore répondu présent, et c’est grâce à eux que les joueurs se sont battus et sont revenus au score. Leur rôle sera primordial pour nos derniers matches au Parc cette saison, en championnat et pourquoi pas en Coupe UEFA. Nous devons tous tirer dans le même sens. Place maintenant au championnat, qui reste la priorité. Il faut très vite récupérer et se reconcentrer pour la réception d’Auxerre dimanche. »

Fernando Santos (Entraîneur du Benfica)
« Nous avons réalisé 35 minutes de très bonne qualité, en ouvrant notamment le score. La sortie de Luisao, en pleine domination, nous a alors fait très mal. Ensuite, le but de Pauleta nous a assommé ! Je ne suis pas surpris par la performance du PSG car j’ai toujours dit que ce club comptait de grands joueurs et un très bon entraîneur. Nous conservons cependant toutes nos chances de qualification. Le match retour se jouera chez nous, avec l’appui de notre public… »

Pedro Pauleta (Attaquant du PSG)
« C’est un match important qui se termine sur une belle victoire du PSG. Nous sommes tombés sur une bonne équipe de Benfica, très forte. On a vu que le groupe souhaitait se sortir de cette situation. Cela ne doit pas occulter l’importance du match de dimanche contre Auxerre. J’espère que notre public répondra une nouvelle fois présent pour cette rencontre. C’est impressionnant, même dans notre situation ils sont derrière nous. J’espère que l’équipe va réaliser cinq derniers bons matchs à la maison, parce que ce public mérite une équipe en Ligue 1.» Au micro de Canal+ Sport

Mickaël Landreau (Gardien de but du PSG)
« Dans ce stade mi-portugais, mi-français, on voulait réaliser une bonne prestation pour nos supporters. Cette victoire est amplement méritée, et nous aurions même pu marquer un 3e but. Même si face à des joueurs techniques comme ceux du Benfica nous n’avons pas effectué un départ idéal, nous finissons très bien la première période. C’est positif pour la suite du championnat. C’était important de gagner, car la dynamique est repartie. Il fallait casser notre mauvaise série. Nous irons à Lisbonne avec l’ambition et la fierté de porter les couleurs du PSG en Coupe d’Europe le plus longtemps possible. »

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG)
« On voulait réaliser un match solide, mais on prend un but dans le premier quart d’heure. On ne s’est toutefois pas laissé abattre et nous sommes revenus dans le match. Cette victoire est de bon augure pour le prochain match face à Auxerre. Bien sûr il y a de la fatigue, mais elle se ressent moins après une victoire. Ce match va nous faire du bien et nous permettre de reprendre confiance pour réaliser notre principal objectif : le maintien. »

Clément Chantôme (Milieu de terrain du PSG)
« Vu notre situation en championnat, on sait que sur le terrain il faut tout donner, comme des morts de faim. On ne voulait pas prendre de but, mais on en encaisse un d’entrée. Ensuite, on a réalisé de meilleures choses et on a mis deux buts en réalisant une bonne fin de première période. Nous ne sommes pas bien entrés dans le match, mais nous avons su réagir. C’est une autre compétition, qui nous permet de reprendre confiance pour le match de dimanche. On restait sur trois défaites, c’était donc important de gagner ce soir. Désormais, nous allons tout faire pour l’emporter face à Auxerre.»

Pierre-Alain Frau (Attaquant du PSG)
« Nous cherchions à nous rassurer après Sedan. C’est chose faite. Le match de dimanche demeure notre priorité. Cette saison nous avons eu du mal à être réguliers, mais nous allons produire les mêmes efforts que ce soir face à Auxerre.»

Boukary Dramé (Défenseur du PSG)
« En début de rencontre, on a trop laissé jouer le Benfica jouer, mais après le but, on a repris le jeu à notre compte. Nous avons donné le maximum pour remporter ce match. C’était aussi une bonne chose d’évoluer à nouveau sur une belle pelouse. Avant le match, ce gazon faisait vraiment envie.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s