PSG – Lens 1-0, 27/01/01, Division 1 00-01

La joie des parisiens après le but d'Edouard Cissé

Samedi 27.01.2001, Championnat de France, Division 1, 24e journée (10e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – R.C. LENS  1:0 (1:0)
– 44 495 spectateurs. But : Édouard Cissé, 7′.
L’Équipe du PSG : Lionel Letizi – Jimmy Algérino, Frédéric Déhu, Sylvain Distin, Grégory Paisley (Bernard Mendy, 46′) – Édouard Cissé, Peter Luccin, Didier Domi (Éric Rabésandratana, 77′), Laurent Robert (Pierre Ducrocq, 61′) – Christian Corrêa, Nicolas Anelka. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Édouard Cissé, Frédéric Déhu, Sylvain Distin, Didier Domi et Grégory Paisley.


Maillot utilisé (en version à manches longues) :

Maillot domicile 2000-01 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2000-01 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0001_PSG_Lens_billet


Photos du match :

La joie des parisiens après le but d'Edouard Cissé
La joie des parisiens après le but d’Edouard Cissé
Ouverture de Peter Luccin sous les yeux de Nicolas Anelka (F. Prat)
Ouverture de Peter Luccin sous les yeux de Nicolas Anelka (F. Prat)
Tentative de Christian (F. Prat)
Tentative de Christian (F. Prat)
Les Boys
Les Boys
Le Virage Auteuil à l'entrée des joueurs (Mouvement Ultra)
Le Virage Auteuil à l’entrée des joueurs (Mouvement Ultra)

Compte-rendu (psgmag.net) :

FRAPPE D’ANELKA REPOUSSÉE SUR E. CISSÉ, QUI MARQUE

But d’Edouard CisséPochettino et Vampeta, dont les arrivées ont toutes deux été officialisées avant ce match, ont été présentés au public du Parc sous une chaleureuse ovation. Les fumigènes n’ont pas fini de brûler que Lens a déjà obtenu deux corners. Paris réplique. La partie s’engage sur un rythme que le Parc avait fini par oublier. Le cœur à l’ouvrage, les joueurs de Luis Fernandez trouvent l’ouverture dès le début de rencontre. Didier Domi, fraîchement débarqué de Newcastle, sert Nicolas Anelka dont la frappe est repoussée par la défense nordiste. Surgit Édouard Cissé et un missile venu d’ailleurs qui rebondit sous la barre transversale (1-0, 7ème). L’ancien Rennais marque là son premier but en compétition officielle avec Paris (mais il avait déjà marqué un très beau but contre Monaco lors du Tournoi Club Europe cette saison). Les supporters osent à peine croire à leur bonheur…

BON DÉBUT DE MATCH DU PSG, BIEN MEILLEUR EN ATTAQUE

Dans une ambiance des grands soirs, les Parisiens se ruent sur le but de Guillaume Warmuz. Domi (9ème), puis Christian (10ème) tentent leur chance. L’attaque emmenée par Anelka semble mieux trouver ses marques qu’à l’accoutumée. Et Laurent Robert n’est pas en reste. Le Réunionnais administre un bon centre, miraculeusement détourné de la cuisse par Ferdinand Coly (11ème). Sous les frappes, le Racing ne plie pas. Le rythme baisse alors d’un ton, sur le terrain seulement. Dans les tribunes, Parisiens et Lensois, venus très nombreux, se disputent le monopole de l’animation. Peu à peu, les coéquipiers d’Éric Sikora essaient de déstabiliser la dernière garde bleue. Mais Lionel Letizi a toujours le dernier mot. Paris n’en oublie pas pour autant ses velléités offensives. Domi, qui s’est rapidement adapté à l’organisation parisienne, lance Robert de belle manière : le centre trop imprécis du meilleur buteur du Championnat ne trouve pas Anelka. Les Parisiens ont alors peut être laissé filer le KO (28ème). Leurs systèmes de jeu se désagrègent rapidement, ce qui profite à Lens. Et Esteban Fuertes, qui oblige Letizi à une efficace sortie au pied (38ème). Puis c’est au tour de José Pierre – Fanfan, mais personne ne peut reprendre son ballon prolongé de la tête (42ème). Rolland Courbis et ses hommes rejoignent les vestiaires menés 1-0.

LENS FAIT LE JEU DANS UNE FIN DE MATCH HACHÉE… OUF !

Les troupes artoises reviennent sur la pelouse avec la ferme intention de ne pas en rester là. Paris non plus. Robert s’échappe sur le flanc gauche et parvient jusqu’à l’entrée de la surface. Son ballon ne trouve que le petit filet (49ème). Lens s’impatiente. Les affaires s’enveniment lorsque Alain Sars refuse un but de Robert pour hors – jeu (54ème). Hasard ou coïncidences, toujours est – il que Paris redevient dès lors frileux. Lens pousse pour égaliser. Mais le cafouillage dans la surface de Letizi ne profite pas à Fuertes, dont la frappe est stoppée par le gardien parisien (60ème). Les débats deviennent houleux. Le jeu est haché par de nombreuses fautes, que l’arbitre sanctionne à coups de cartons jaunes. La récolte est bonne : cinq en huit minutes, neuf au total ! Les actions avortent avant la surface de réparation, les attaquants ont sombré dans un profond sommeil. On s’ennuie ferme porte d’Auteuil. Un dernier coup dangereux de Lens paralyse tout le stade. Mais Letizi est toujours là (90ème). Les dernières minutes sont pénibles. D’un Les joueurs saluent le Parc à la fin du matchcôté comme de l’autre, les joueurs simulent les fautes et tombent comme des mouches. Au final, Paris tient sa précieuse victoire, la première en Championnat depuis le 09 décembre (PSG 1-0 Metz, le premier match au Parc de Fernandez) et la seconde depuis le 21 octobre (Toulouse 2-3 PSG). Le bilan de Luis en Championnat est donc désormais d’une défaite, deux matches nuls et deux victoires.

Réactions :

uis Fernandez : « En première mi – temps, j’ai vu l’équipe réalisée de bonnes choses. Avec de la qualité par moments. En seconde période, c’était plus difficile. On a voulu conserver le score favorable et nous avons par conséquent reculé. Je retiendrais surtout les trois points. Ils font plaisir, car ils sont mérités. Les joueurs sont contents. Il faut les comprendre. Ils ont passé des moments difficiles. Ils ont su trouver les ressources pour s’imposer. On se rappelle toujours de la victoire, la manière c’est autre chose. Je suis content de la prestation des garçons. Par le passé j’ai repositionné des joueurs au PSG. Ce qui a donné de bonnes choses. Après, le joueur doit s’y retrouver pour exprimer les qualités. Didier Domi, qui est un arrière latéral, s’est retrouvé milieu gauche. Il ne s’en est pas trop mal sorti. Quant à Nicolas Anelka dans cette position un peu décroché, il a réalisé de bonnes choses. Il a même fait un très grand match. »
Roland Courbis : « C’est une déception de perdre au Parc, surtout que pour ce que j’ai vu, je n’ai pas l’impression que le PSG ait été meilleur que nous ce soir. J’ai même eu le sentiment que nous étions supérieurs. Mais dans le sport qu’on fait, seul le tableau d’affichage compte. Et ce soir, il indiquait trois points pour Paris et zéro pour Lens. »

Didier Domi : « Luis m’avait dit de gérer. Je n’étais pas trop à fond, sinon j’aurais vite éclaté. Le début de match était très intense et le rythme était très dur à tenir pendant 70 minutes. »

Vampeta : « C’est toujours très bien quand on gagne. C’est bon pour le moral. J’ai apprécié l’ambiance et le fait de voir ce stade plein. J’ai hâte de jouer, c’est normal, je viens d’être engagé pour ça et j’ai très envie de montrer que j’en vaux la peine. Physiquement, je suis bien. Comme je reviens du Brésil, je suis un peu fatigué par le décalage horaire mais j’ai pris l’habitude avec l’Inter. J’ai eu un peu froid, mais c’est sûrement parce que j’étais assis (rires). »

Édouard Cissé : « Je suis content de marquer car il y a les trois points au bout. C’est mon premier but de la saison, effectivement. En deuxième mi – temps, on a reculé, inconsciemment, par peur d’encaisser un but. Le premier objectif de ce match était la victoire. Maintenant on va pouvoir souffler et préparer le match contre Nantes. On a à cœur de remporter le plus de points possibles. Depuis que Luis est arrivé il me fait confiance et je prends mes repères au fur et à mesure. On m’a dit qu’en plus c’est un beau but… Vampeta et Pochettino ne peuvent que nous apporter un plus. Ils sont tous deux Sud – américains et ils vont apporter aussi leur bonne humeur. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s