PSG – Rennes 1-0, 30/01/15, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)

Vendredi 30.01.2015, Championnat de France, Ligue 1, 23e journée (3e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – STADE RENNAIS F.C.  1:0 (1:0)
– 44 955 spectateurs. But : Ezequiel Lavezzi, 29′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Marcos Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Lucas Digne – Javier Pastore (Blaise Matuidi, 77′), Yohan Cabaye, Adrien Rabiot (Marco Verratti, 57′) – Ezequiel Lavezzi, Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani (Lucas Moura, 69′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Yohan Cabaye et Marcos Marquinhos.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)
Passe d’Edinson Cavani (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)
Ezequiel Lavezzi s’apprête à reprendre la remise de Pastore et à ouvrir le score (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)
Zlatan Ibrahimovic en extension (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)
Javier Pastore balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2906/44798/match/Paris-Rennes-1-0/Paris-Rennes-1-0)
Lucas dans sa position favorite (Ch. Gavelle)

Vidéo (Ligue 1 officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Le PSG met la pression

Vainqueur logique de Rennes en ouverture de la 23e journée (1-0), le PSG (2e) met la pression sur Lyon. Le leader lyonnais, qui se déplace à Monaco dimanche sans Lacazette, n’a plus qu’un point d’avance.

Le match : 1-0

Au début d’une grosse série de huit matches en trente jours, les Parisiens se sont mis sur les bons rails en battant Rennes (1-0). Depuis la reprise, ils ont gagné sept fois sur huit, toutes compétitions confondues et ils envoient un signal fort à la Ligue 1 : le champion ne se laissera pas déposséder de son titre si facilement puisqu’il revient à un point du leader lyonnais, qui se rend à Monaco dimanche sans Lacazette. Inspirés par un super Pastore, de retour dans le onze de départ après avoir soufflé face aux Verts, les Parisiens ont su forcer le score malgré un début de match compliqué. Le magnifique but de Lavezzi (voir par ailleurs) les a libérés. Sans les errements habituels de Cavani devant le but adverse, ils auraient pu l’emporter beaucoup plus largement.

Les Bretons, qui avaient gagné lors de leurs deux dernières venues au Parc des Princes (2-1 à chaque fois), seront peut-être déçus car ils ont longtemps réussi à tenir le ballon et à ne pas concéder d’occasion franche. Souvent à six derrière, Pajot et Henrique aidant constamment l’arrière-garde déjà protégée par l’agressif Gelson Fernandes, les hommes de Montanier n’ont eu que deux grosses opportunités. À chaque fois, ou comme d’habitude serait-on tenté de dire, Sirigu s’est imposé devant Doucouré (34e) et Brüls (75e). Le retour de Ntep, très médiocre au Parc avec notamment 20 ballons perdus sur 35 joués, n’a pas eu l’effet escompté. Sans victoire depuis sept journées, les Rennais pourraient se retrouver à seulement six longueurs de la zone rouge dimanche soir, alors qu’ils recevront l’OM la semaine prochaine…

L’homme du match : Silva est bien de retour

La trêve hivernale a fait beaucoup de bien à Thiago Silva. Depuis la reprise, le défenseur central brésilien est redevenu solide. Très bon contre Saint-Étienne dimanche dernier (1-0), il a encore permis à sa défense de ne pas encaisser de but. Il a sauvé son camp à deux reprises dans la première heure de jeu, s’opposant notamment à Henrique. À la 76e, il s’est imposé de la tête au deuxième poteau alors que Sirigu était trop court. Ses passes sont précises (92% réussies), ses tacles sont à nouveau parfaits et il a gagné treize duels (seul Marquinhos a fait mieux). Le Monstre est de retour à deux semaines du 8e de finale de Ligue des champions face à Chelsea.

L’action du match : Le but de Lavezzi en une touche de balle

Séché par Gelson Fernandes, Ibrahimovic reste longtemps à terre à la 28e. Quelques secondes plus tard, le Suédois accélère, joue un une-deux avec Pastore puis trouve Rabiot plein axe. Le jeune milieu français fait une louche par-dessus la défense dans la course de l’Argentin qui remet instantanément devant le but pour son compatriote Lavezzi. Conclue sous la barre en force, l’action en une touche de balle est magnifique. Le PSG marque sur la toute première frappe du match, qui a donc eu lieu à la 29e!

Réactions :

Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG, vainqueur de Rennes 1-0) : «On aurait aimé une victoire bien plus large. Le match est dans la lignée des derniers au Parc des Princes, avec quand même une satisfaction défensive d’avoir gardé notre but inviolé. Ca c’est positif et il y a des retours en forme importants. Mais offensivement, on attend beaucoup plus même si le but est très joli. Le public aurait voulu en voir plus mais on a valorisé notre succès à Saint-Etienne. Le public paie sa place, il peut manifester positivement et négativement. Le public pense qu’on va écraser les adversaires, qu’il va y avoir du jeu. Nous aussi, on aimerait ce style de matches mais ce n’est pas le cas. La récupération du ballon a été moins bonne, pour pas dire inexistante, lors des 20 premières minutes. J’ai besoin de tout le monde et de faire souffler des cadres. On a la même exigence avec tous mais dans les performances individuelles et collectives, ça a été moins bon qu’à Saint-Etienne. Mais vu le calendrier on ne pourra pas tout jouer avec la même équipe. On va dire que le PSG n’est pas convaincant mais on est un point derrière Lyon alors qu’ils vont à Monaco. Après il y a une confrontation directe. Ca sera intéressant. Paris même sans bien jouer est toujours là. Oui, j’ai eu un échange avec Cavani. J’en ai eu un aussi avec Rabiot. C’est un peu personnel, mais je lui ai dit que je l’avais trouvé insuffisant et que c’est pour ça que j’avais pris la décision de le sortir. Aujourd’hui leur relation (avec Ibrahimovic) n’a pas été bonne. C’est une des raisons pour sortir « Edi ». Je trouvais que j’avais un atout sur le banc avec Lucas et qu’il y avait des espaces»

Blaise Matuidi, milieu du PSG: «On reste sur une cinquième victoire consécutive. C’est de bon augure pour les journées à venir. On se sent bien actuellement et ce genre de résultat c’est bon pour la confiance. Après, au niveau du jeu, on peut toujours faire mieux, c’est sûr, si on peut mettre la manière, c’est mieux, mais l’essentiel reste de gagner. On remet la pression sur Lyon (1er). Les sifflets du Parc? Je les trouve dommage. Je crois que l’on oublie vite. Le PSG est toujours engagé sur quatre tableaux. Il a deux titres de champion de France et une Coupe de la Ligue et il y a de grands joueurs.»

Yohan Cabaye, milieu du PSG: «Ça va toujours bien quand on gagne, c’est notre 5e victoire d’affilée en Championnat et on reste en bonne position avant le choc de dimanche entre Monaco et Lyon. On s’accroche, on est toujours là. On a encore des difficultés dans le jeu, on peine parfois à faire la différence. Mais on gagne, c’est le plus important, on peut compter sur tout le monde.»

Marquinhos, défenseur du PSG: «Paris va mieux car Paris est plus concentré. L’équipe est plus solide derrière aussi. Grâce à moi? Je ne sais pas, ce n’est pas à moi de le dire (sourires). Ce soir, nous n’avons pas fait un match plein, nous avons eu du mal au début. Nous avons hâte de pouvoir faire une rencontre pleine, de la première à la dernière minute.»

Edinson Cavani, attaquant du PSG: «La continuité dans les résultats est capitale et en ce moment, on l’a. C’est bien. Nous remontons bien au classement. Tout cela est très positif. Engranger les victoires permet d’avoir de la confiance et cela apporte encore plus de victoires. Les sifflets contre moi? Que voulez-vous… C’est le football. Cela crée une ambiance négative. Tous les joueurs du groupe me soutiennent et ne comprennent pas pourquoi je suis pris en grippe. C’est dommage, car je suis comme tout le monde: j’entre sur le terrain pour donner le maximum.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s