Lille – PSG 0-1, 03/02/15, Coupe de la Ligue 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)

Mardi 03.02.2015, Coupe de la Ligue, demi-finale
à Villeneuve-d’Ascq, au Stade Pierre-Mauroy :
L.O.S.C. LILLE MÉTROPOLE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 41 977 spectateurs. But : Maxwell Scherrer, 27′.
L’Équipe du PSG : Nicolas Douchez – Marcos Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell Scherrer – Marco Verratti (Yohan Cabaye, 60′), Thiago Motta, Blaise Matuidi – Lucas Moura (Ezequiel Lavezzi, 77′), Zlatan Ibrahimović, Edinson Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à David Luiz, Lucas Moura et Marco Verratti.


Maillot utilisé (avec les sponsors additionnels de la Coupe de la Ligue) :

Le maillot extérieur 2014-15
Le maillot extérieur 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Blaise Matuidi sous les yeux de Thiago Motta (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
La joie de Maxwell après son superbe but (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Marquinhos, bien mieux qu’un arrière droit intérimaire (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Marco Verratti (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3063/44900/match/Lille-Paris-0-1/Lille-Paris-0-1)
Yohan Cabaye, de retour à Lille (Ch. Gavelle)

Vidéo (résumé officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (L’Equipe et Le Parisien via canalsupporter) :

LEquipe

« Il n’y a peut-être pas encore de quoi sauter au plafond. La Coupe de la Ligue n’arrive en effet, par ordre de prestige et de priorité, qu’en quatrième et dernière position. Mais à cet instant de la saison, les joueurs et le président Al-Khelaïfi qui, depuis Doha, a transmis ses félicitations à la délégation parisienne, peuvent encore caresser l’objectif d’un triplé national inédit dans l’Hexagone. Cette quête pourrait d’ailleurs animer et dynamiser les quatre derniers mois de l’exercice 2014-2015. Même en cas d’élimination contre Chelsea dès les huitièmes de finale de la Ligue des champions, mi-mars, écrit Le Parisien. Défendue hier soir par un quatuor 100 % brésilien, l’équipe de la capitale ne concède plus le moindre but depuis trois rencontres. Seul bémol, on regrettera son incapacité désormais chronique à se mettre vraiment à l’abri. »

Les notes du Parisien : Douchez 5.5 / Marquinhos 7 / Silva 7 / Luiz 5.5 / Maxwell 7 / Motta 6 / Verratti 5.5 / Matuidi 6 / Lucas 5.5 / Ibrahimovic 4.5 / Cavani 5

« Si les Parisiens ne diffusent pas encore ce sentiment de superpuissance implacable et ne parviennent pas à tuer le suspense dans une rencontre, ils ont cette faculté, depuis le début de l’année 2015, à marquer sur leur première occasion avant de patienter tranquillement jusqu’au coup de sifflet final, estime L’Equipe. Alignés pour la première fois de la saison tous ensemble le 25 janvier dernier à Saint-Étienne, le quatuor Marquinhos -Thiago Silva – David Luiz -Maxwell n’a pas souvent tremblé contre Lille et a parfaitement protégé Nicolas Douchez, qui stoppa la première frappe cadrée des Dogues, par Koubemba, à la 62e minute seulement… Sur le flanc droit, Marquinhos apparaît au fil des matches comme une solution très intéressante pour Laurent Blanc. Sur l’autre flanc, Maxwell a réussi une prestation tout aussi sérieuse sur le plan défensif et eut l’immense mérite de débloquer la situation en parachevant d’une splendide frappe du gauche dans la lucarne une jolie séquence collective. Il a plusieurs longueurs d’avance sur la concurrence incarnée par Lucas Digne. Et que dire de l’axe ? Thiago Silva reprend peu à peu la dimension internationale qui fut longtemps la sienne. Impérial sur le plan aérien, calme et autoritaire face à une escouade offensive lilloise, il est vrai bien atone, le Brésilien engrange de la confiance à hautes doses. De même, David Luiz a très rarement été pris en défaut et son aisance technique parfois à la limite de la nonchalance n’a, hier, jamais fait frissonner Laurent Blanc. »

Les notes de L’Equipe : Douchez 6 / Marquinhos 6 / Silva 7 / Luiz 7 / Maxwell 7 / Motta 5 / Verratti 6 / Matuidi 6 / Lucas 7 / Ibrahimovic 3 / Cavani 5

Réactions (lequipe.fr) :

«Laurent Blanc, êtes-vous satisfait de la soirée ?

Nous sommes tenants du titre et nous avions à coeur de le défendre. Ce soir, il fallait battre Lille donc nous sommes satisfaits. Ce qui m’a plu, c’est la victoire (1-0) et ce que l’on a proposé sur un terrain difficile face à une équipe accrocheuse. On a fait le match de la première à la dernière minute sans avoir à craindre l’adversaire. J’ai senti que mon équipe avait envie de jouer. Il faut être en forme pour proposer un jeu comme ce soir. L’esprit m’a plu, parce que l’on a voulu ressortir les ballons. Malgré leur pressing en deuxième période, on est resté sur notre philosophie. Or, quand on rentre dans le jeu des adversaires, en général on est moins bon.

Malgré tout, votre équipe s’est procurée peu d’occasions…

Il faut encore progresser dans le jeu. Nous devons être bons dans la conservation, le mouvement, mais aussi être dangereux. On l’a trop peu été après la pause, parce que l’on n’est jamais à l’abri d’un coup de pied arrêté. Mais on a voulu aller de l’avant. On a aussi eu du déchet technique. Malgré tout, mon équipe a joué comme une équipe et ce n’est pas toujours le cas.

Comment jugez-vous la nervosité de Marco Verratti, sanctionné d’un carton jaune (45e+1) pour un tacle sur Balmont ?

Avec Marco, c’est toujours chaud, mais je n’ai pas envie de rire sur ce sujet. Il se pénalise. Pourtant, à chaque fois, on lui dit. Apparemment, il ne comprends pas. Je l’adore, il est pétri de talent, mais il va avoir des problèmes s’il continue comme ça ! Depuis deux ans, je fais de la prévention, Carlo en avait fait. C’est pour ça que je l’ai sorti. D’ailleurs, j’aurais dû le sortir à la mi-temps.

Marquinhos vous a-t-il définitivement convaincu comme latéral droit ?

Il défend bien, il est solide sur ses appuis, il est rapide et anticipe bien. Avec sa vivacité, il peut sans problème jouer latéral. Mais ce soir, tout le monde est à féliciter : Thiago Silva, David Luiz, Maxwell. Thiago Motta a fait aussi très bon match. Dans le domaine offensif, c’est plus dur face à des garçons comme Basa et Kjaer, mais quand Zlatan décroche, il nous fait un bien énorme et éclaire notre jeu.»


Le stade :

Le stade Pierre-Mauroy
Le stade Pierre-Mauroy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s