Monaco – PSG 3-1, 28/11/92, Division 1 92-93

George Weah tente d'échapper à Dumas

Samedi 28.11.1992, Championnat de France, Division 1, 16e journée (2e place) à Monaco, au Stade Louis II :
A.S. MONACO F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  3:1 (2:1)
– 13 500 spectateurs environ. Buts : F.Dumas, 20′ contre son camp, Klinsmann, 21′, Henrique, 30′ ; Y.Djorkaeff, 87′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Antoine Kombouaré, Ricardo Gomes, Alain Roche, Patrick Colleter – Laurent Fournier (Daniel Bravo, 54′), Paul Le Guen, Vincent Guérin, Valdo Filho – George Weah (François Caldéraro, 51′), David Ginola. Entraîneur : Artur Jorge.
Avertissement à Antoine Kombouaré.


Maillot utilisé (à manches longues) :

maillot ext 92 93


Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

George Weah n'a pas réussi à reprendre le centre de Valdo. Et pour cause, Dumas l'aura fait pour lui, trompant Ettori...
George Weah n’a pas réussi à reprendre le centre de Valdo. Et pour cause, Dumas l’aura fait pour lui, trompant Ettori…
La joie de Valdo et de George Weah
La joie de Valdo et de George Weah
Alain Roche
Alain Roche
George Weah tente d'échapper à Dumas
George Weah tente d’échapper à Dumas
Le Libérien n'ira hélas pas plus loin que la 51ème minute, sortant blessé
Le Libérien n’ira hélas pas plus loin que la 51ème minute, sortant blessé

Vidéo :


Compte-rendu (France Football) :

20′ : une-deux Valdo-Fournier. Le petit Brésilien adresse un centre à ras de terre que Dumas, le défenseur monégasque, détourne dans ses filets (0-1).
21′ : sur rengagement, Gnako s’enfonce sur le côté droit, résiste à Ricardo et lève son ballon jusqu’à Klinsmann, qui, d’une tête en pleine lucarne, surprend Lama (1-1).
30′ : Kombouaré manque l’interception, mais le ballon revient dans les pieds de Roche. Le défenseur parisien hésite puis se fait subtiliser la balle par Henrique. Le Brésilien, après un slalom plein de sang-froid, bat Lama (2-1).
87′ : le ballon dans l’axe revient à Klinsmann qui décale Djorkaeff sur la droite. Le tir du milieu monégasque est imparable (3-1).

Note du match : 14/20

Réactions :

Patrick Colleter : « Nous débutons bien ce match à Monaco, où après un bon quart d’heure de jeu le PSG ouvre la marque. Nous ne pouvions mieux entamer cette rencontre. Malheureusement, l’équipe n’a pas su profiter de l’occasion pour contrôler les débats. A partir de ce but, qui aurait dû assommer notre adversaire, je ne sais pas si nous nous sommes laissés aller ou pas, mais Monaco égalise dans la minute suivante. En tout cas, nous avons commis en défense des fautes inhabituelles qui nous coûtent un second but un peu plus tard. A partir de là, le PSG a été mal à l’aise tout le match, en seconde mi-temps pourtant, nous connaissons vingt bonnes minutes où nous portons le jeu dans la moitié de terrain monégasque. Le PSG aurait pu égaliser, par Calderaro notamment (tête à bout portant détournée par Ettori) mais c’est finalement Monaco qui tue le match en marquant un 3ème but cinq minutes avant la fin. Oublions cette défaite au plus vite. Elle ne doit pas tout remettre en question. Il faut repartir de l’avant. »


Le stade :

Le stade Louis II
Le stade Louis II

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s