Monaco – PSG 1-2, 16/09/07, Ligue 1 07-08

Péguy Luyindula (Ch. Gavelle)

Dimanche 16.09.2007, Championnat de France, Ligue 1, 8e journée (11e place)
à Monaco, au Stade Louis II :
A.S. MONACO F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:2 (0:1)
– 12 694 spectateurs. Buts : Sylvain Armand, 40′ ; Amara Diané, 53′, Ménez, 85′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Bernard Mendy, Grégory Bourillon, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Pierre-Alain Frau (Clément Chantôme, 72′), Didier Digard (Mario Yepes, 78′), Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Amara Diané (Marcos Ceará, 84′), Péguy Luyindula. Entraîneur : Paul Le Guen.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2007-08 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Sylvain Armand à la lutte avec Modesto
Sylvain Armand à la lutte avec Modesto
Le PSG double la mise en début de seconde mi-temps grâce à Amara Diané
Le PSG double la mise en début de seconde mi-temps grâce à Amara Diané
Les Monegasque à terre et Diané triomphant (Ch. Gavelle)
Les Monegasque à terre et Diané triomphant (Ch. Gavelle)
La joie de Pierre-Alain Frau sur le second but
La joie de Pierre-Alain Frau sur le second but
Le buteur félicité
Le buteur félicité
Péguy Luyindula (Ch. Gavelle)
Péguy Luyindula (Ch. Gavelle)
La joie de Rothen allant saluer les supporters à la fin du match
La joie de Rothen allant saluer les supporters à la fin du match
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)

Compte-rendu (psg.fr) :

Le Rocher pris d’assaut

Agacé d’enchaîner les matches nuls, Jérôme Rothen avait affirmé avant le match « aller à Monaco pour gagner ». C’est désormais chose faite, notamment grâce à deux caviars du gaucher parisien. Armand concrétise le premier (40e), avant que Diané ne transforme l’essai (54e) et Paris quitte le stade Louis II avec trois points en poche.

Après quinze jours de trêve, les hommes de Paul Le Guen retrouvent la compétition face à des Monégasques auteurs d’un excellent début de saison. Le coach parisien choisit de faire confiance au onze de départ déjà vainqueur au Mans et auteur d’un bon match nul face à Marseille. Débarqué à Paris il y a une dizaine de jours, Ceara pour sa part prend place sur le banc aux côtés d’Alonzo, Yepes, Chantôme, Gallardo et Pauleta.

Décidé à ramener des points de son déplacement monégasque, Paris ouvre les hostilités sur la pelouse de Louis II. Sur un coup franc de Rothen, Diané manque sa tête et dévie le cuir de l’épaule. Esseulé au second poteau, Luyindula reprend à bout portant, mais dévisse sa reprise (5e). Cette occasion a le mérite de lancer véritablement la rencontre et Rothen revient à la charge avec un centre pour Luyindula, qui contrôle au point de penalty avant de glisser le ballon à Diané. Contré (10e) !

Deux passes décisives de Rothen

Ce n’est pas fini et Luyindula lance Frau dans l’axe. L’attaquant décale Diané dont le tir trop écrasé file dans les bras de Roma (11e). De son côté, Monaco combine bien devant la surface parisienne avec ses ailiers intenables Néné et Pino. Le premier parvient ainsi à fixer Bourillon et met Landreau à contribution (29e). Paris bénéficie ensuite d’un bon coup franc. Alors que Rothen s’apprête à le tirer, Roma réclame désespérément le soutien de sa défense. Trop tard : seul au second poteau Armand catapulte le cuir au fond des filets d’un bon coup de tête et met le PSG sur les bons rails (0-1, 40e).

Les hommes de Ricardo cherchent à réagir avant la pause, mais Menez échoue à deux reprises face à Camara (41e), puis sur les poings de Landreau (42e). Les Parisiens conservent ainsi un avantage d’un but au moment de regagner leur vestiaire. Et Paris va revenir très fort en seconde période. Rothen déborde côté gauche et prend tout son temps pour lever la tête. Luyindula lance une fausse piste au premier poteau et c’est au second que surgit Diané. Roma est lobé et l’attaquant ivoirien peut doubler la mise de la tête (0-2, 54e).

Menés, les joueurs de la principauté multiplient les fautes au milieu de terrain, alors que leur défense laisse de plus en plus d’espaces aux attaquants parisiens. C’est pourtant bien Mickaël Landreau qui va devoir s’employer par deux fois face au géant Köller (67e et 77e), entré à la mi-temps. Devant la pression monégasque, Paul Le Guen décide de passer à cinq défenseurs avec l’entrée en jeu de Mario Yepes (79e). Dans la foulée, Ceara fait sa première apparition sous le maillot parisien en remplacement de Diané (84e).

Le PSG se rapproche de sa seconde victoire de la saison lorsque Chantôme concède un coup franc dangereux plein axe. Menez se saisit de l’offrande, enroule son tir et permet aux Monégasques de revenir dans le match (1-2, 85e). Les trois minutes de temps additionnel s’annoncent tendues. Certes Paris va souffrir, mais Paris va tenir ! Les joueurs de la capitale repartent du bon pied et se hissent à la 11e place, avant de recevoir Bordeaux dimanche prochain au Parc des Princes. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Réactions :

Alain Cayzac (Président du PSG)
« Nous avons été très solidaires. L’équipe s’est battue bec et ongles. A tout cela il convient d’ajouter le talent, à tel point que nous aurions pu mener 3-0 ici à Monaco. Nous avons toujours pensé être sur la bonne voie. Nous étions en progrès, encore fallait-il le démontrer. Ce soir c’est fait. Place désormais à la reconquête du Parc des Princes, notre prochain objectif. » Au micro de PSG.TV

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG)
« Cette victoire nous donne de l’espoir. Nous sommes encore en milieu de tableau, mais nous recollons au classement. Il était important d’obtenir un bon résultat avant de recevoir à deux reprises (Bordeaux, puis Rennes). Nous avons réalisé un bon match, même si nous avons concédé trop d’occasions en fin de match. Maintenant les joueurs ont tellement donné avant que cela peut se comprendre. Il faut désormais se libérer au Parc avec nos supporters qui seront présents. Je suis confiant, mais il faut rester prudent. Nos difficultés à domicile ne vont pas se résoudre du jour au lendemain, mais nous avons des arguments. » Au micro de PSG.TV

Ricardo (Entraîneur de Monaco)
« Nous avons mieux joué à 2-0 et nous aurions peut-être mérité d’égaliser, mais Paris a fait preuve de plus de maturité. Il reste des réglages à effectuer du côté de Monaco, mais ça va venir. » Au micro de Canal+ Sport

Sylvain Armand (Défenseur et capitaine du PSG)
« C’est rare pour un défenseur de se retrouver en position de marquer. Moi-même, j’ai été étonné d’être complètement seul sur le but. Comme au Mans cette ouverture du score nous à facilité la tâche par la suite. » Au micro de PSG.TV

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG)
« Monaco s’annonce comme une équipe solide cette année. C’est donc un exploit de gagner ici. Cela confirme notre valeur depuis quelques rencontres. Nous prenons sept points lors de nos trois derniers matches. Il faut continuer sur cette voie et enchaîner au Parc. Ce soir, je donne deux passes décisives et à partir moment où cela sourit à l’équipe, ça me fait d’autant plus plaisir. »


Le stade :

Le stade Louis II
Le stade Louis II

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s