PSG – Toulouse 1-2, 15/12/07, Ligue 1 07-08

La réduction du score en toute fin de Match de Pauleta sur penalty

Samedi 15.12.2007, Championnat de France, Ligue 1, 18e journée (18e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – TOULOUSE F.C.  1:2 (0:1)
– 34 095 spectateurs. Buts : Elmander, 42′ ; Elmander, 49′, Pedro Pauleta, 91′ sur penalty.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará (David Ngog, 91′), Mario Yepes, Zoumana Camara, Sylvain Armand – Clément Chantôme (Amara Diané, 59′), Didier Digard, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Péguy Luyindula (Marcelo Gallardo, 59′), Pedro Pauleta. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Sylvain Armand et Mario Yepes.


Maillot utilisé (à manches longues) :

dom0708
Maillot domicile 2007-08 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Pedro Pauleta
Pedro Pauleta bute sur le portier toulousain
Péguy Luyindula pris par la défense toulousaine
Péguy Luyindula pris par la défense des « roses »…
Pedro Pauleta butant sur un Toulousain (Ch. Gavelle)
Pedro Pauleta mis en échec par un Toulousain (Ch. Gavelle)
Zoumana Camara
Tête de Zoumana Camara
La réduction du score en toute fin de Match de Pauleta sur penalty
La réduction du score en toute fin de match de Pauleta sur penalty
La colère des supporters après une Nième défaite au Parc de leur favoris
La colère des supporters après une Nième défaite au Parc de leurs favoris

Compte-rendu (psg.fr) :

Jardin maudit

Le 101e but de Pauleta sous le maillot du PSG constitue le seul événement positif de la soirée. Malgré tous les efforts consentis en première période, le PSG a cédé juste avant la pause sous le talent d’un Elmander devenu ce soir 2e meilleur buteur de L1. Le Suédois a remis ça au retour des vestiaires, avant que Pauleta ne réduise le score en toute fin de match sur penalty.

Paris restait sur une probante victoire à Auxerre et entendait bien confirmer ce bon résultat à domicile. Il n’en sera rien. Désireux d’entamer l’opération « rachat » envers son public, le fossé semble même s’être creusé entre Paris et une partie de ses supporters. C’est en effet dans un Parc quelque peu frondeur que les joueurs de la capitale font leur entrée pour ce match avancé de la 18e journée de L1, la dernière rencontre de l’année 2007 à Paris.

Les bonnes intentions parisiennes vont très vite rassurer les 35 000 spectateurs du jour. Le centre tir de Luyindula ne trouve pas preneur (10e), alors que les corners « chirurgicaux » de Rothen affolent la défense toulousaine (15e). En moins de 15 minutes de jeu, le milieu gauche du PSG a réussi le délicat pari de tirer de leur silence les supporters parisiens. Des « Rothen, Rothen, Rothen » s’élèvent ainsi du Parc récompensant la débauche d’énergie du meilleur passeur de L1. Dans son rôle de pivot, Elmander trouve Bergougnoux d’une belle remise de la tête. La frappe de l’ex-Lyonnais est cadrée, mais Landreau se couche bien (16e). Si le coude de Dieuze a eu raison de la lèvre de Luyindula (19e), un nouveau rush de Rothen oblige Ebondo à commettre une faute et à récolter un jaune par la même occasion (23e).

Alors qu’Armand flirte avec l’expulsion suite à un tacle sur Sirieix (25e), le PSG poursuit sa marche en avant. Le pressing parisien contrarie les relances toulousaines et sur un ballon rapidement récupéré, Rothen sert idéalement Pauleta dont la reprise de la tête trouve le poteau de Douchez (27e). Toujours à la baguette, Rothen enveloppe ensuite son ballon pour Luyindula qui bute sur le portier toulousain auteur d’un étonnant réflexe (32e). Un accrochage de Douchez sur Pauleta et une main d’Arribagé dans la surface soulèvent quelques contestations du public redevenu enfin supporter sans que Monsieur Bré ne bronche.

Céarà affole ensuite la défense du TFC mais sa frappe, dans un angle fermé, ne trompe pas la vigilance de Douchez (36e). Le match devient complètement fou lorsqu’Elmander profite d’une mésentente de la défense parisienne pour placer une frappe… sur le poteau de Landreau (39e). Le Suédois ne laissera pas passer sa deuxième occasion. Sur un ballon anodin, Camara et Landreau jouent de malchance offrant ainsi à Elmander l’un des buts les plus faciles de sa carrière (0-1, 42e). A cette terrible déception vient s’ajouter la drôle de réaction de quelques supporters qui semblent se réjouir de l’ouverture du score toulousaine…

101e but de Pauleta

La dernière occasion de cette première période est parisienne. Yepes dévie de la tête le corner de Rothen pour Camara, mais la frappe du défenseur parisien file au-dessus de la transversale (45e). C’est donc le moral dans les chaussettes et sous les sifflets que Paris regagne son vestiaire. Chantôme lance la seconde période d’un coup de boule qui oblige Douchez à aller chercher le ballon dans sa lucarne (46e). Mais très vite, le bourreau suédois va refroidir les ardeurs Rouge et Bleu. Bien lancé par Bergougnoux, Elmander enroule sa frappe et abaisse la température du Parc de quelques degrés (0-2, 49e).

A l’heure de jeu, Paul Le Guen remplace Chantôme et Luyindula par Gallardo et Diané, en espérant un incroyable retournement de situation. Dans une ambiance glaciale, Diané parvient à trouver Pauleta qui se heurte à Douchez (76e). Impérial dans le jeu, Douchez le sera tout autant sur coup de pied arrêté. Le missile de Rothen transperce le mur toulousain mais la main ferme du portier toulousain repousse la frappe du Parisien (83e). Le dernier rempart du TFC va finalement plier en toute fin de match sur un penalty de Pauleta consécutif à une faute sur Yepes (1-2, 90e).

Si le Portugais rêvait certainement d’une victoire et d’un but ô combien plus spectaculaire pour célébrer son titre de meilleur buteur de l’histoire du club, cette réalisation vient récompenser l’immense talent de Pauleta. Le dernier coup de rein du PSG dans le temps additionnel n’y changera rien, les hommes de Baup décrochent ce soir une victoire qui fuyait le TFC à Paris depuis 1989.

Réactions :

Alain Cayzac (Président du PSG)
« Bien que nous ayons réalisé un match meilleur que les précédents sur notre terrain, nous avons perdu à cause d’erreurs individuelles. Je n’ai pas de décisions à annoncer à chaud, mais nous ne resterons pas passifs. Avec les actionnaires, nous allons réunir le conseil d’administration cette semaine et nous envisagerons toutes les solutions sans faire d’impasses. Nous allons voir comment sortir le club de la crise. Je n’aime pas ce mot (crise), mais je pense qu’il n’y en a pas d’autre pour décrire la situation actuelle. Nous sommes premiers à l’extérieur et avant dernier chez nous. Il y a quand même une analyse à faire et tout serra étudié. Je souhaite que les décisions soient prises dans la semaine. » Au micro de canal+

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG)
« C’est difficile car le résultat est de nouveau défavorable. En première période, nous avons montré de belles choses. Les joueurs avaient de bonnes intentions et nous arrivions à déséquilibrer les Toulousains. C’est terrible de prendre un but sur une mésentente, qui est forcément difficile à rattraper par la suite. Nous sommes tombés sur un grand Nicolas Douchez et sur une bonne défense toulousaine. Je pense que le public aurait même pu être prêt à nous soutenir si nous avions ouvert le score. Je pense qu’il faut s’appuyer sur les quarante premières minutes pour faire tourner les choses en notre faveur. Ce soir, je ne suis pas abattu et je suis encore combatif. »

Elie Baup (Entraîneur du TFC)
« Nous sommes venus avec de jeunes joueurs et nous prenons trois points en réalisant un bon match. Il y a eu un poteau de part et d’autre et ensuite cela se joue sur un coup de chance, mais nous réalisons une bonne seconde période malgré tout. C’est normal que Elmander marque des buts car c’est notre attaquant. En ce moment il est en grande forme avec 7 buts en 4 matches. Si notre buteur est bien et qu’il marque, cela redonne confiance à toute l’équipe. Je pense que c’est difficile dans ce contexte de porter un jugement sur le PSG. Nous voyons bien qu’il y a un déficit de confiance au vu de la qualité de l’effectif et je leur souhaite des jours meilleurs. »


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s