Saint-Etienne – PSG 0-1, 13/01/15, Coupe de la Ligue 14-15

Le but de la poitrine de Zlatan Ibrahimovic

Mardi 13.01.2015, Coupe de la Ligue, 1/4 de finale à Saint-Étienne, au Stade Geoffroy-Guichard :
A.S. SAINT-ÉTIENNE – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  0:1 (0:0)
– 28 855 spectateurs. But : Zlatan Ibrahimović, 72′.
L’Équipe du PSG : Nicolas Douchez – Marcos Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz, Lucas Digne – Marco Verratti, Thiago Motta, Blaise Matuidi – Lucas Moura, Zlatan Ibrahimović, Javier Pastore (Adrien Rabiot, 84′). Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissements à Zlatan Ibrahimović, Lucas Moura, Blaise Matuidi et Thiago Motta.


Maillot utilisé (avec les sponsors additionnels de la Coupe de la Ligue) :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Billet :

(collection ArnASSE)
(collection ArnASSE)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3050/44391/match/Saint-Etienne-Paris-0-1/Saint-Etienne-Paris-0-1)
Lucas devance Tabanou (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3050/44391/match/Saint-Etienne-Paris-0-1/Saint-Etienne-Paris-0-1)
Marquinhos premier sur le ballon (Ch. Gavelle)
Le but de la poitrine de Zlatan Ibrahimovic
Le but de la poitrine de Zlatan Ibrahimovic
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3050/44391/match/Saint-Etienne-Paris-0-1/Saint-Etienne-Paris-0-1)
Marco Verratti (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/3050/44391/match/Saint-Etienne-Paris-0-1/Saint-Etienne-Paris-0-1)
Nicolas Douchez félicité par ses coéquipiers après son formidable arrêt en fin de match (Ch. Gavelle)

Vidéo (résumé officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris relève la tête

Trois jours après la gifle reçue à Bastia, le PSG s’est rassuré en se qualifiant pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue contre Saint-Etienne (1-0). Les Parisiens n’ont toutefois pas brillé dans le jeu.

Le match : 1-0

On dira que c’est un moindre mal. Trois jours après s’être fait gifler à Bastia (2-4), dans un match où ils avaient fait preuve de suffisance, les Parisiens ont relevé la tête en allant s’imposer à Geoffroy-Guichard face à Saint-Etienne (1-0) pour décrocher leur ticket pour les demi-finales de la Coupe de la Ligue. Face à un adversaire aussi coriace que les Verts, il faut bien sûr souligner la performance. Mais on ne peut pas dire que le PSG ait brillé dans le jeu, une fois encore. Il aura fallu un centre parfait de Lucas, très remuant sur la droite, qu’Ibrahimovic a prolongé de la poitrine dans le but de Ruffier (72e), pour que Paris évite une nouvelle crise.

Certes, les Parisiens avaient auparavant dominé le début de rencontre, acculant les Stéphanois sur leur but avec plus de 70% de possession lors de la première demi-heure. Mais ce sont bien les joueurs de Christophe Galtier qui se sont procuré les meilleures occasions, à l’image de la tête de Bayal Sall repoussée in extremis par Verratti sur sa ligne (le tournant du match). Empruntés, les Parisiens doivent pour une fois une fière chandelle à leur charnière brésilienne, plus tranchante qu’à l’accoutumée. Lucas (66e) et Matuidi (80e) auraient certes pu doubler la mise, mais Paris a tremblé jusque dans les dernières secondes, Saint-Etienne multipliant les situations chaudes. Douchez a ainsi dû réaliser un arrêt incroyable face à van Wolfswinkel (87e). A défaut de convaincre, Paris a au moins fait le travail, cette fois-ci.
Le joueur : Zlatan, un but et c’est tout

Scruté et critiqué depuis des semaines en raison de ses performances en déça de ce qu’il proposait jadis, Zlatan Ibrahimovic n’a pas franchement rassuré les supporters parisiens ce mardi soir. Certes, il a marqué, convertissant d’un geste rare l’offrande de Lucas, qui lui avait adressé un amour de ballon entre trois défenseurs depuis le côté droit. Mais le reste du temps, le géant suédois a fait peu de différences, se montrant rarement mobile, et il a même été signalé hors-jeu à de nombreuses reprises. Signe d’un manque d’implication ? Il a également montré des signes d’agacement, se désintéressant parfois complètement du jeu lorsque le choix d’un partenaire ne lui convenait pas. Du « petit » Ibra, donc.
Le tournant : #MerciMarco

Si le PSG a dominé le début de match, on ne peut pas dire qu’il se soit montré très dangereux pour autant. A vrai dire, Paris pouvait s’estimer heureux de ne pas être mené à la mi-temps, Saint-Etienne s’étant procuré – de loin – la meilleure occasion. A la 30e minute, sur un corner stéphanois venu de la droite, Moustapha Bayal Sall a placé une belle tête piquée sur laquelle Douchez ne pouvait rien faire. Mais le petit Marco Verratti, parfaitement placé sur sa ligne, a repoussé le ballon, ce qui a valu au compte Twitter officiel du PSG de se fendre du hashtag #MerciMarco. Les Parisiens peuvent le remercier, en effet.

Réactions :

Laurent Blanc (entraîneur du Paris SG) : «Nous nous sommes qualifiés avec pas mal de qualités car dans le jeu je trouve que cela a été bon. Malgré toutes les analyses entendues après la seconde période médiocre, voire désastreuse, à Bastia, je pensais que nous étions capables de nous qualifier, de marquer et de ne pas prendre de but. Après Bastia, j’avais l’impression que nous ne savions plus jouer et qu’il y avait un mauvais esprit. J’ai vu beaucoup de choses positives et cela a fait que nous avons gagné à Saint-Etienne où il n’est pas facile de gagner. Cette fois-ci, nous avons livré deux périodes de bonnes factures. Quand on fait une mauvaise mi-temps, on en parle beaucoup car nous sommes au PSG. De là où je suis placé, je ne peux voir si le but de Ibra est entré ou pas. J’ai eu un moment de doute. Le plus important est que le but a été accepté et tout le monde a reconnu qu’il y avait but».


Le stade :

SaintEtienne_GeoffroyGuichard_2014


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s