PSG – Caen 2-1, 20/11/10, Ligue 1 10-11

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)

Samedi 20.11.2010, Championnat de France, Ligue 1, 14e journée (3e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.M. CAEN  2:1 (1:0)
– 26 190 spectateurs. Buts : Guillaume Hoarau, 40′ ; Mevlüt Erding, 50′, El Arabi, 85′.
L’Équipe du PSG : Apoula Edel – Christophe Jallet, Sylvain Armand, Mamadou Sakho, Siaka Tiéné – Ludovic Giuly, Clément Chantôme, Claude Makélélé, Nenê Carvalho (Péguy Luyindula, 71′) – Mevlüt Erding (Stéphane Sessègnon, 87′), Guillaume Hoarau (Mathieu Bodmer, 71′). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements à Sylvain Armand et Siaka Tiéné.


Maillot utilisé :

(collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)
Débordement de Mevlut Erding (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)
La joie des parisnes après le second but (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)
Clément Chantôme (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)
Intervention aérienne d’Apoula Edel (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2066/24061/match/PSG-Caen/PSG-Caen)
Siaka Tiéné (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psgmag)

Sans surprise, le début de match est parisien. Et pour une fois, c’est côté droit que les ballons passent le plus facilement. La première occasion est pour Jallet qui, en manquant un centre en première intention, met en danger le portier caennais. Thébaut claque le ballon en corner. Dans la minute qui suit, Chantôme perfore la défense et tente un centre à ras de terre que Heurtaux dégage en catastrophe.

Étonnamment, au bout de dix minutes, la physionomie de la rencontre change complètement. Caen se met en bonne situation à deux reprises : un bon décalage de Hamouma amène une frappe trop enveloppée de Mollo, puis une frappe lointaine de Seube frôle les cages d’Edel. Caen commence alors à avoir de plus en plus la possession du ballon, et Paris n’arrive plus à sortir de son camp. Nenê ne réussit pas grand-chose sur son côté gauche, et cela impacte le jeu parisien.

Une percée plein axe de Hamouma met le joueur en bonne situation mais, en se précipitant, il manque son lob. Paris joue alors paradoxalement en contre, et sur une récupération haute d’Erding, Giuly s’avance et lance le Turc en profondeur. Celui-ci dribble dans la surface, se remet sur son pied gauche et écrase trop sa frappe. À la 40e minute, Traoré est dans la surface parisienne, Jallet vient au contact et lui accroche le maillot — probablement par inadvertance. L’arbitre Clément Turpin ne siffle pas de penalty, et Paris part en contre-attaque. Le ballon échoue jusqu’à Nenê, qui sert calmement Tiéné parti dans le couloir gauche. L’Ivoirien centre sans contrôle, Hoarau smashe le ballon de la tête et ouvre le score (1-0, 40e).

Dans les cinq dernières minutes de la première période, Caen continue à dominer avec deux nouvelles occasions : une tête de Hamouma sur coup franc, qui devance Edel mal sorti, et une nouvelle frappe lointaine de Seube. Les deux tentatives ne sont pas cadrées. L’arbitre siffle la mi-temps, et Paris est pour une fois bien heureux de mener.

Au retour des vestiaires, Paris semble vouloir faire fructifier son avance au plus vite. Armand bat un adversaire dans le jeu aérien, récupère la balle et ouvre pour Erding qui appelait le ballon en profondeur. Le Turc réalise un superbe contrôle du gauche, dribble le gardien et frappe en force du droit : Paris double la mise (2-0, 50e).

Dans les minutes qui suivent, Paris continue à attaquer. Sur une énième récupération de Hoarau, Erding part tout seul en dribble et frappe en force dans la surface : le gardien repousse. Puis, sur corner, Sakho seul au deuxième poteau fait une reprise du genou qui fuit le cadre. Il s’en suit une demi-heure de faible intensité, avec des Parisiens qui gèrent leur avance, et des Caennais qui n’ont plus les jambes pour revenir. Seule image marquante durant cette période : Sakho qui se tord le doigt de façon très spectaculaire.

En fin de rencontre, alors qu’il ne se passe plus rien du tout, Caen réduit la mise. Yatabaré reçoit un ballon dans la surface, il sert en retrait El Arabi, dont la frappe du gauche en lucarne est imparable (2-1, 85e).

Paris s’impose donc, à l’issue d’un match plus difficile que prévu. Et pour une fois, si dans le jeu cela n’a pas été brillant, c’est l’efficacité de ses attaquants qui a permis au PSG d’empocher les trois points.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s