PSG – Caen 2-0, 17/05/95, Division 1 94-95

Le but de Bernard Allou (Ch. Gavelle)

Mercredi 17.05.1995, Championnat de France, Division 1, 29e journée, match en retard (3e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.M. CAEN  2:0 (1:0)
– 24 471 spectateurs. Buts : Alain Roche, 42′ ; Bernard Allou, 56′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Oumar Dieng, Alain Roche, Ricardo Gomes, Francis Llacer (Daniel Bravo, 56′) – Bernard Allou, Paul Le Guen (Raï Oliveira, 56′), Patrick Colleter – Pascal Nouma, George Weah, David Ginola. Entraîneur : Luis Fernandez.


Maillot utilisé (en version à longues) :

dom9495
Maillot domicile 1994-95 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Le but de Bernard Allou (Ch. Gavelle)
Le but de Bernard Allou (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (Paris Go) :

C ‘est avec le coeur léger, la satisfaction d’avoir remporté la Coupe de France, et l’objectif de « piquer » la deuxième place à l’OLYMPIQUE LYONNAIS que les onze joueurs parisiens acceuillent le STADE MALHERBE DE CAEN pour ce match en retard de la vingt-neuvième journée, reporté pour cause de calendrier démentiel.

Une équipe caennaise en très mauvaise posture, dix-neuvième au classement, mais contrainte, si possible, de ramener le point du match nul afin de toujours espérer… Tâche plus que délicate lorsque l’on sait que depuis leur accession parmi l’élite, jamais les Normands ne sont parvenus à ramener le moindre point du Parc des Princes, six rencontres, six défaites, les statistiques ne plaident pas en faveur de Pierre MANKOWSKI mais c’est néanmoins à ses joueurs de prouver le contraire.

FAIBLE AFFLUENCE

Devant une assistance plus que réduite, un peu plus de 24 000 spectateurs, et de plus en plus orpheline du meneur de jeu brésilien VALDO, les vainqueurs de la Coupe Charles SIMON sont les premiers à se mettre à l’ouvrage par l’intermédiaire du leader du TOP BUT, Francis LLACER. On joue la quatrième minute et « Cisco » expédie des trente mètres une jolie frappe qui passe malheureusement au-dessus du cadre. Une bonne entrée en matière qui ne débouche pas sur une archi-domination, bien au contraire.

On l’a dit, les Caennais ont déja un pied en division 2 alors c’est sans complexe qu’ils se ruent devant les buts de Bernard LAMA. Illustration à la douzième minute, quand, bien lancé par Stéphane DEDEBANT, Amara SIMBA teste lui-aussi sa frappe de balle, en l’occurence trop molle pour inquiéter le gardien tricolore. Le PARIS SG a beau avoir aligné son duo de choc GINOLA/WEAH, celui-ci n’est pas à la fête . Pascal NOUMA à la seizième et Bernard ALLOU à la dix-huitième minute tentent bien de débrider la situation mais la précision n’est pas au rendez-vous.

A la demi-heure de jeu, le Parc des Princes se rappelle au bon souvenir de son international Amara SIMBA (19 buts pour 7 saisons au PSG), auteur d’un ciseau-retourné bien stoppé par LAMA. « Monsieur bicyclette » a beau porter les les couleurs d’une équipe rivale, cela n’empêche pas les supporters des tribunes Auteuil et Boulogne de scander de son nom. Cette tentative infructueuse a semble-t-il donné un petit coup de « pep’s » aux visiteurs qui, cinq minutes plus tard, se permettent une nouvelle expédition dans le camp des « rouges et bleus ». Stéphane LIEVRE déclenche un tir des vingt mètres et Bernard LAMA est de nouveau à la parade.

LE GRAND CLASSIQUE !

Le public parisien commence à s’impatienter tant le onze de Luis FERNANDEZ semble à côté de la plaque. Témoin ce déboulé de Kenneth ANDERSSON à la quarantième minute sur la droite. L’international suédois parvient à alerter SIMBA, signalé hors-jeu au passage, et dont la reprise heurte le montant droit… Tout cela ne fait pas très sérieux . Mais cela va s’arranger deux minutes plus tard ! Grâce, grâce, grâce… à un coup de pied arrêté évidemment ! L’équipe a peut-être changé d’entraineur en début de saison mais certains automatismes sont bien rôdés; les corners plus particulièrement.

Celui-ci se situe côté gauche, Paul LE GUEN et le capitaine Alain ROCHE le convertissent. Bref, du grand classique. 1 à 0 juste avant la pause, c’est de bon augure, même s’il n’y a pas de quoi sauter au plafond… Par contre, s’il est un joueur qui ne se prive pas d’évoluer dans les airs, c’est bien Bernard ALLOU. La partie vient de reprendre depuis dix minutes et le tableau d’affichage marque 2 à 0. David GlNOLA, embarqué côté gauche, a réussi à centrer au second poteau pour le numèro 7 francilien qui, libre de tout marquage, n’aura aucune difficulté pour battre DUTRUEL.

Le STADE MALHERBE est au plus mal, mais il faut bien avouer que devant les buts ses attaquants ne font pas preuve de réalisme. Le coach parisien vient d’effectuer ses deux changements en lançant RAI et Daniel BRAVO; et le « petit prince » ne va pas se montrer très inspiré en donnant une balle en retrait à son gardien. Bernard LAMA, pressé par le capitaine caennais, se fait chiper le ballon et il faut une incroyable bourde d’Amara SIMBA pour que le SMC ne revienne dans le match. Un grand ouf de soulagement pour le public!

Un match qui tombe au fur et à mesure dans la monotonie, Caen n’a plus les moyens de repartir à l’assaut et Paris se contente d’attendre le coup de sifflet final. A vingt-cinq minutes de celui-ci, Bernard ALLOU est obligé de laisser ses coéquipiers évoluer à dix, suite à une torsion du genou droit, sans que la physionomie de la rencontre en soit bouleversée pour autant. Ce sont même les Parisiens qui tirent les dernières cartouches par l’intermédiaire de leur numèro 10, Pascal NOUMA, mais celles-ci ne trouvent pas la cible. Comme les deux saisons précédentes, le PSG l’emporte, sur ce score de 2 à 0 . C’est bien mais cela n’a pas passionné les foules …

Réactions :

Bernard Allou : « Contre Caen, je marque mon 3ème but de l’année. Luis Fernandez m’a fait confiance plusieurs fois cette saison et j’ai toujours essayé de ne pas le décevoir. Ici, suite à un long centre de David Ginola, je suis libre de tout marquage pour reprendre le ballon de volée de l’intérieur du pied ».

Les notes :

LAMA : 12/20 Une imprudence devant Stéphane DEDEBANT à l’heure de jeu a failli lui coûter cher mais le reste du temps, sa prestation fut satisfaisante.
DIENG : 12/20 Rencontre sans fioritures pour Oumar qui se sera montré très concentré sur sa tâche. De bonnes interventions et relances. ROCHE : 14/20 Le numéro 1 parisien a encore fait un match parfait. Deuxième réalisation en championnat qui a eu le mérite de « décoincer » la partie.
RICARDO : 12/20 Même s’il semble en deçà de ses capacités, le défenseur brésilien s’est rattrapé de sa prestation rennaise et a assez bien contenu ANDERSSON.
LLACER : 12/20 Francis fut le héros du match aller en inscrivant un but d’anthologie, mais, malheureusement, il ne put récidiver au Parc. Remplacé par Daniel BRAVO à la cinquante-sixième minute qui aura donné des sueurs froides à LAMA deux minutes plus tard !
ALLOU : 13/20 Et de trois! Troisième but de la saison et troisième salto pour Bernard qui aura été tout de même assez discret avant de sortir sur blessure, laissant ses coéquipiers à dix.
LE GUEN : 13/20 Une nouvelle fois à l’origine de l’ouverture du score sur coup de pied arrêté, Paul a encore fait un gros boulot au milieu de terrain. Remplacé par RAI à la cinquante-sixième minute.
COLLETER : 12/20 Quelques bons centres à son actif,en première période, puis Patrick s’est contenté exclusivement de son couloir gauche.
NOUMA : 12/20 Luis FERNANDEZ lui avait confié, et c’est une première, le rôle de meneur de jeu. Le numéro 10 parisien a fait preuve de combativité mais ne s’est montré que trop rarement menaçant.
GINOLA : 12/20 Bien pris par les défenseurs caennais, surtout en première période, David s’est démené en seconde et fût à l’origine du but de Bernard ALLOU.
WEAH : 10/20 Certes, le franco-libérien ne pense plus qu’à Milan, mais de là à ne faire que de la figuration…


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s