Lyon – PSG 0-0, 24/04/09, Ligue 1 08-09

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)

Vendredi 24.04.2009, Championnat de France, Ligue 1, 33e journée (4e place)
à Lyon, au Stade de Gerland :
OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 38 827 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho, Sylvain Armand – Stéphane Sessègnon (Fabrice Pancrate, 73′), Claude Makélélé, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Ludovic Giuly (Péguy Luyindula, 74′), Guillaume Hoarau. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Guillaume Hoarau et Stéphane Sessègnon.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2008-09 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 2008-09 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)
Stéphane Sessegnon à la lutte avec Toulalan (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)
Mickaël Landreau gardera ses cages inviolées (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)
Jérémy Clément (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)
Zoumana Camara intervient devant Benzema (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2008/1765/19356/match/Lyon-PSG/Lyon-PSG-0-0)
Le parcage parisien (Ch. Gavelle)
Les fumis parisiens...
Le craquage…

Compte-rendu (psg.fr) :

C’est un PSG solide et volontaire qui a obtenu un très bon point à Lyon au Stade Gerland (0-0). Au classement, les Parisiens restent au contact.

Pour ce choc de la 33e journée de Ligue 1, Paul le Guen a fait confiance à son onze type pour défier le septuple champion de France. Un pari payant puisque les Rouge et Bleu, sont les premiers à se mettre en évidence par l’intermédiaire de Jérôme Rothen et Ludovic Giuly (5e et 6e). Dominés en début de rencontre les Lyonnais mettent un quart d’heure avant de prendre le jeu à leur compte mais Benzema puis Mounier buttent sur un solide Mickaël Landreau (12e et 14e).

La fin de première période va alors être en faveur des locaux. Karim Benzema, qui n’a encore jamais marqué contre le PSG, s’offre l’occasion d’ouvrir le score. Après un une-deux avec Mounier le buteur des Gones ne cadre pas sa tentative (30e). C’est ensuite au tour de Juninho de faire trembler les Parisiens. La frappe lointaine du capitaine de l’OL est bien détournée par Mickaël Landreau (43e). Sur le corner qui suit, la tête de Benzema est repoussée involontairement par la main de Ceara. Gerland réclame un penalty que monsieur Layec n’accordera pas (44e).

C’est donc dos à dos que les deux équipes reviennent sur le terrain pour la seconde période. Un second acte, engagé et disputé. Dans l’obligation de s’imposer pour conserver une chance dans la course au titre, l’OL s’expose alors aux contres des Rouge et Bleu. Sur l’un d’eux, Ceara sert parfaitement Guillaume Hoarau. Le meilleur buteur parisien, parti à la limite du hors-jeu, se présente seul devant Hugo Lloris mais voit son tir repoussé par la main gauche de l’international français (56e). Dommage !

Dans le dernier quart d’heure les Gones jettent alors leurs dernières forces dans la bataille mais buttent sur le bloc parisien. Karim Benzema donne cependant une dernière sueur au banc Rouge et Bleu en propulsant, d’un pointu, le ballon sur le montant gauche du but de Mickaël Landreau (84e). Avant cela le portier de la capitale avait magnifiquement repoussé un coup franc de Juninho (80e). C’est donc sans avoir encaissé de but et avec le point du nul que les Parisiens rentrent à Paris. Un point que les hommes de Paul le Guen auront à cœur de bonifier dimanche 3 mai face à Rennes au Parc des Princes.

Réactions (lequipe.fr) :

Paul Le Guen s’est dit satisfait du point glané par son équipe sur la pelouse de Gerland (0-0) vendredi soir mais ne pouvait cacher ses regrets. L’entraîneur du PSG n’a pas digéré certaines erreurs techniques de la part de ses joueurs, et il est évidemment revenu sur l’énorme occasion de Guillaume Hoarau en seconde période : «Nous prenons un point. C’est bien. Nous avons presque fait ce qu’il fallait. Nous avons eu un peu de chance et il y a deux ou trois arrêts importants de notre gardien. Nous repartons de Lyon avec un point et nous avons le devoir de nous en satisfaire. L’idéal aurait été de marquer sur l’action de Guillaume Hoarau et de tenir ensuite. J’ai des regrets sur des ballons perdus bêtement. Parfois, nous avons gâché bêtement des situations qui auraient pu les faire douter et instaurer un début de relation difficile avec leur public. Nous allons nous en contenter».

L’obstacle lyonnais géré, le technicien breton se tourne à présent vers l’avenir et envisage la fin de saison avec beaucoup d’ambitions. Si une place dans les cinq premiers reste l’objectif principal pour cette fin de saison, Le Guen se montre une fois n’est pas coutume bien ambitieux : «Nous allons récupérer et tenter de bien finir le championnat pour nous qualifier en Ligue des champions ou en Coupe de l’UEFA. Terminer plus haut ? Cela dépendra des résultats du week-end. Nous avons aussi à l’esprit la puissance des effectifs contre lesquels nous jouons. Nous avons la volonté d’accrocher quelque chose. Ce serait une juste récompense de notre saison. Quatrième ne serait pas une déception mais nous allons essayer de faire mieux».
De son côté, Zoumana Camara a fait part de sa satisfaction quant à la performance des siens mais il reste un brin déçu du résultat au vu du déroulement de la rencontre : «On a été solides. Ce match laisse un peu de regrets, parce qu’on sent qu’il y avait la place pour ramener trois points. On reste à un point devant eux (NDLR, en fait derrière), mais ils ont un calendrier difficile, tout peut arriver pour la qualification à la Ligue des champions. On s’est créé des situations, et il a manqué cette envie de ramener trois points, parce qu’encore une fois, je crois qu’il y avait la place».


Le stade :

Le stade de Gerland
Le stade de Gerland

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s