Lyon – PSG 0-0, 14/10/95, Division 1 95-96

José Cobos à la lutte avec Assadourian

Samedi 14.10.1995, Championnat de France, Division 1, 13e journée (4e place)
à Lyon, au Stade de Gerland :
OLYMPIQUE LYONNAIS – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 30 725 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – José Cobos (Bernard Allou, 81′), Bruno Ngotty, Oumar Dieng, Stéphane Mahé (Paul Le Guen, 64′) – Laurent Fournier, Francis Llacer, Vincent Guérin, Youri Djorkaeff – Raï Oliveira, Patrice Loko (Pascal Nouma, 54′). Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Oumar Dieng, Youri Djorkaeff et Pascal Nouma.
Expulsion : Olmeta, 21′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

L'ancien parisien Sassus à la lutte avec Raï
L’ancien parisien Sassus à la poursuite de Raï
Anselmini tente de contenir Raï
Anselmini tente de contenir Raï
José Cobos à la lutte avec Assadourian
José Cobos à la lutte avec Assadourian
Chlorate dans le parcage parisien
Chlorate dans le parcage parisien

Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Le PSG ne gagne plus !

Luis Fernandez, qui revenait dans sa chère région lyonnaise, aurait certainement espéré un meilleur résultat. Encore plus quand, dès la vingtième minute, l’arbitre, M. Sars, demande à Pascal Olmeta de rentrer aux vestiaires pour avoir fauché Loko qui filait au but. Il reste alors soixante-dix minutes de jeu, soixante-dix minutes de supériorité numérique. Mais Paris, toujours pas dans le rythme, va s’emmêler dans son football et concéder un nul sans gloire. C’est le cinquième en cinq matchs, ce qui ne manque pas d’inquiéter les dirigeants parisiens avant le rendez-vous européen contre le Celtic de Glasgow. « Il ne faut pas trop se poser de questions », dit pourtant Vincent Guérin. « On retrouve peu à peu notre jeu, et je suis persuadé que ça ira beaucoup mieux dans quelques semaines ». A onze contre dix, le PSG ne va, malgré tout, pas avoir mille occasions. On peut citer une action de classe de Loko (40e), une bonne tête de Raï (60e), une frappe de Djorkaeff (68e) et c’est tout. Paris se fait tout petit et le public de Gerland, tout grand. Les Lyonnais, vaillants comme des lions, sont heureux, les Parisiens, maladroits comme tout, ne sont pas bien… « On ne doit plus se chercher d’excuses, il faut maintenant réagir », lance Bernard Lama, le gardien international, fort mécontent de ce match nul. Il serait temps…

Réactions :

Luis Fernandez : « Même si nous n’avançons pas trop au classement, je ne suis pas déçu. Notre première période a été de qualité et je suis satisfait des rentrées de Raï et Lama. Moi, j’essaie de voir un peu plus loin, et même si le résultat n’est pas totalement satisfaisant, j’essaie d’être positif. Même si on a joué en supériorité numérique, je ne considère pas ce match nul à Lyon comme un échec. L’an dernier, nous avions perdu ici… »


Le stade :

Le stade de Gerland
Le stade de Gerland

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s