Saint-Etienne – PSG 1-1, 16/12/95, Division 1 95-96

Le but de Julio Cesar Dely Valdes

Samedi 16.12.1995, Championnat de France, Division 1, 22e journée (1re place)
à Saint-Étienne, au Stade Geoffroy-Guichard :
A.S. SAINT-ÉTIENNE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:1 (0:0)
– 15 467 spectateurs. Buts : Séchet, 63′ sur penalty, Julio Dely Valdés, 67′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – José Cobos, Paul Le Guen, Patrick Colleter – Laurent Fournier, Daniel Bravo, Vincent Guérin, Youri Djorkaeff (Pascal Nouma, 72′) – Raï Oliveira (Bruno Ngotty, 86′), Patrice Loko (Francis Llacer, 59′), Julio Dely Valdés. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissement à Laurent Fournier.
Expulsions : Daniel Bravo, 7′ ; Francis Llacer, 85′.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot domicile 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Julio Cesar Dely Valdes à la lutte avec Moravcik
Julio Cesar Dely Valdes à la lutte avec Moravcik
Paul Le Guen à la lutte avec Cufa (HAC Foot Archives)
Paul Le Guen dégage devant Cufa (HAC Foot Archives)
Youri Djorkaeff face à Sechet (P. Boutroux)
Youri Djorkaeff face à Sechet (P. Boutroux)
Le but de Julio Cesar Dely Valdes
Le -superbe- but de Dely Valdes

Vidéo :


Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Le but illustré dans France Football
Le but illustré dans France Football

L’exploit de Dely Valdes

Quelques jours seulement après son exploit contre le FC Nantes, le PSG a concédé un mach nul à Geoffroy-Guichard, mais il a prolongé son invincibilité. Et c’est d’autant plus méritoire que l’équipe parisienne s’est trouvée en infériorité numérique dès la neuvième minute, à la suite de l’expulsion sévère de Bravo pour une faute sur Thimothée. Puis à neuf en fin de rencontre, quand l’arbitre, M. Batta sort un second carton rouge pour Llacer. Malgré leur début difficile, les parisiens vont bien maîtriser la situation durant toute la première période où ils évoluent sur la partie du terrain déneigée. Dely Valdes, bien servi par Djorkaeff, trouve d’abord la base du poteau gauche de Coupet puis, deux minutes plus tard, voit son ballon terminer sur la transversale. Le public de Geoffroy-Guichard n’a guère le temps de s’enthousiasmer pour son équipe, qui est particulièrement transparente. Et c’est encore les Parisiens, par Fournier et Djorkaeff, qui sont les plus dangereux. Au changement de terrain, donc de conditions de jeu, les stéphanois accélèrent enfin. On vient de passer l’heure de jeu, et Ohrel se présente seul face à Lama, qui le déséquilibre. Le pénalty est transformé par Séchet et Saint-Étienne croit en sa chance. Quatre minutes seulement, puisque Dely Valdes, en position douteuse (il est peut-être hors-jeu), effectue un ciseau retourné pour tromper Coupet. Geste magnifique qui permet à Paris de se remettre rapidement dans le match. L’équipe de Luis Fernandez, accrocheuse, ne lâchera pas le point du match nul. Un point qui suffit à son bonheur…

Réactions :

Luis Fernandez : « Je ne veux pas commenter les décisions de l’arbitre. En revanche, je tire mon chapeau à mes joueurs, qui ont fait un grand match. On peut tranquillement rentrer à la maison et préparer les fêtes. Aujourd’hui, en tout cas, je ne peux qu’être satisfait du résultat et de la vaillance de mon équipe, face à un adversaire redoutable et dans des conditions de jeu qui n’étaient pas faciles. »


Le stade :

Le stade Geoffroy-Guichard
Le stade Geoffroy-Guichard

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s