Saint-Etienne – PSG 0-1, 21/12/11, Ligue 1 11-12

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)

Mercredi 21.12.2011, Championnat de France, Ligue 1, 19e journée (1re place)
à Saint-Étienne, au Stade Geoffroy-Guichard :
A.S. SAINT-ÉTIENNE – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:1 (0:1)
– 25 136 spectateurs. But : S.Ruffier, 32′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Christophe Jallet, Milan Biševac, Zoumana Camara, Marcos Ceará – Momo Sissoko, Mathieu Bodmer – Jérémy Ménez (Guillaume Hoarau, 90′), Javier Pastore (Sylvain Armand, 83′), Nenê Carvalho – Kévin Gameiro (Siaka Tiéné, 86′). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements à Marcos Ceará et Jérémy Ménez.


Maillot utilisé (à manches longues) :

Maillot domicile 2011-12 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 2011-12 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection ArnASSE)
(collection ArnASSE)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)
Jérémy Ménez à la lutte avec Mignot (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)
Tête de Mathieu Bodmer sur un corner de Nenê : la balle heurtera le poteau avant de rebondir sur l’infortuné Ruffier (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)
Duel entre Kévin Gameiro et le portier stéphanois, cette fois remporté par ce dernier (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)
Milan Bisevac tente de stopper Sinama-Pongolle (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2011/2218/28267/match/Saint-Etienne-PSG/ASSE-PSG-0-1)
Clément, l’ancien parisien, accroche Javier Pastore (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Pour sa dernière sortie de l’année, le PSG s’est imposé ce mercredi à Geoffroy-Guichard face à l’AS Saint-Etienne (0-1). 3 points qui permettent aux Parisiens de conclure 2011 en tête de L1 et d’être sacrés Champions d’automne. Vivement 2012 !

« Terminer l’année la tête haute ». A la veille de ce dernier rendez-vous pour le PSG en 2011, Antoine Kombouaré avait donné le ton devant la presse, avant de s’envoler direction Saint-Etienne. Un déplacement dans la Loire n’est jamais simple à négocier. Parce que, même en plein mois de décembre, le « Chaudron » reste toujours bouillant, mais aussi et surtout au vu de la série en cours des Verts, qui restent sur 13 points pris sur 15 possibles lors des 5 dernières journées de L1, avant le coup d’envoi. Un sacré challenge donc pour les Rouge et Bleu, mais le titre honorifique de Champion d’automne est à ce prix pour les co-leaders de l’élite.
Si l’initiative du jeu est stéphanoise dans les premières minutes, ce sont les Parisiens qui se mettent les premiers en évidence dans la surface adverse. Pastore lance Gameiro à merveille dans le dos de la défense mais l’attaquant du PSG est stoppé in extremis par Marchal (11e).

Un match à 100 à l’heure

Trois minutes plus tard, l’ASSE réplique par l’intermédiaire de son tandem offensif : mis sur orbite par Sinama-Pongolle, Aubameyang frappe en force mais ne trouve pas le cadre (14e).

Quelques minutes passent, puis bis repetita pour Sinama-Pongolle. Cette fois-ci, l’ancien international tricolore se heurte à Sirigu, impeccable par deux fois à bout portant (22e) !

Quasiment dans la continuité, Marchal de la tête inquiète de nouveau le portier italien du PSG (24e). On retrouve le même protagoniste à la demi-heure de jeu, ce coup-là dans le rôle du sauveur. Le défenseur des Verts repousse sur sa ligne un tir de Pastore, alors que le numéro 27 parisien s’était débarrassé de Ruffier (29e). L’ouverture du score attendra…4 minutes.

Le temps que la patte gauche de Nenê sur corner ne trouve la tête smashée de Bodmer, qui trompe Ruffier avec l’aide du poteau (0-1, 33e).

Nenê de loin (37e), puis Pastore et Jallet (42e) sont tout près de faire le break à l’approche du repos mais Ruffier veille sur sa ligne.

A la pause, et au terme de 45 premières minutes très engagées, les joueurs de la capitale virent en tête, au tableau d’affichage comme au classement de L1.

Au retour des vestiaires, la touche « brésilienne » du PSG, matérialisée par le duo Cear-Nenê, n’est pas loin de donner une longueur d’avance supplémentaire aux visiteurs (49e). Et si Sako se heurte à Sirigu de l’autre côté du terrain (53e), le ballon traverse vite le « Chaudron » pour revenir dans les pieds de Gameiro qui fait briller Ruffier, très réactif sur une frappe cadrée à ras de terre (54e).
Deuxième duel entre les deux hommes 4 minutes plus tard. Cette fois, le numéro 19 parisien, bien trouvé par Ménez, pique son ballon au-dessus du portier basque mais sa tentative est repoussée… par le poteau (58e) !

Sirigu, puissance 4

On entame l’heure de jeu, place au show Sirigu. Déjà impressionnant lors de la dernière sortie des Parisiens à domicile face au LOSC, le gardien parisien va de nouveau étaler sa classe internationale pour finir 2011 en beauté.

A quatre reprises, Sirigu écoeure Aubameyang (71e), et le très actif Sinama-Pongolle (71e, 77e, 85e), préservant ainsi les 3 précieux points en jeu.

Dans la cage adverse, Ruffier n’est pas en reste repoussant tour à tour, et quasiment coup sur coup, les tentatives de Ménez (79e), Gameiro (82e) et Nenê (83e).
Une dernière frayeur sur une frappe de Sako (90e+3) et M. Ennjimi siffle la fin de l’aventure version 2011. Avec tout un tas de satisfactions pour les vainqueurs du soir : Ce succès, combiné à la défaite de Montpellier deux heures plus tôt à Evian Thonon-Gaillard (2-4), permet aux Rouge et Bleu de reprendre seuls les commandes de la L1.

Mieux, avec désormais 3 points d’avance sur leur dauphin à mi-championnat, les Parisiens sont sacrés Champions d’automne ! Un titre honorifique certes, voire anecdotique, mais qui laisse présager de belles perspectives pour les échéances à venir.

Le groupe parisien repart donc de Geoffroy-Guichard avec le sourire, et en vacances. Les supporters parisiens, eux, se disent déjà : Vivement 2012 !


Le stade :

Le stade Geoffroy-Guichard
Le stade Geoffroy-Guichard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s