Montpellier – PSG 1-0, 17/09/95, Division 1 95-96

Dimanche 17.09.1995, Championnat de France, Division 1, 9e journée (1re place) à Montpellier, au Stade de la Mosson :
MONTPELLIER H.S.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (1:0)
– 13 352 spectateurs. But : Bruno Ngotty, 19′ contre son camp.
L’Équipe du PSG : Richard Dutruel – José Cobos, Oumar Dieng (Patrick Colleter, 54′), Bruno Ngotty, Stéphane Mahé – Laurent Fournier, Francis Llacer (Xavier Gravelaine, 77′), Paul Le Guen, Bernard Allou (Julio Dely Valdés, 55′) – Youri Djorkaeff, Pascal Nouma. Entraîneur : Luis Fernandez.
Avertissements à Patrick Colleter, Julio Dely Valdés et Pascal Nouma.


Maillot utilisé (à manches longues) :

Maillot extérieur 1995-96 (collection http://maillotspsg.wordpress.com)
Maillot extérieur 1995-96 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Youri Djorkaeff à la lutte dans les airs (HAC Foot Archives)

Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Un de chute !

Comme toutes les équipes du monde, le PSG n’est pas le PSG quand il lui manque trop de joueurs. Et le samedi 16 septembre, sans Lama, Roche, Bravo, Guérin, Rai et Dely Valdes, Paris n’avait pas les moyens de lutter face à une jeune équipe de Montpellier, pleine de talents. Trop, c’est trop. Sans oublier que, trois jours avant, l’équipe parisienne était en Norvège pour un match de Coupe européenne contre Molde. Rien d’étonnant, donc, à ce que l’équipe de Michel Mézy imposa rapidement son rythme, sa volonté et sa fraîcheur. Rien d’étonnant non plus à ce que Montpellier prenne rapidement l’avantage.

On joue la dix-huitième minute, et Rizzetto trouve Sanchez, son avant-centre, qui va vers le but. Et si la frappe du numéro neuf de Montpellier échoue sur le poteau, le ballon, en revenant, rebondit sur la jambe de N’Gotty qui rappliquait. Un but bête, mais un but logique. Mené au score, Paris ne va pas se révolter. Pas plus en fin de première période que tout au long de la première demi-heure de la seconde. C’est même Montpellier qui a encore les meilleures occasions, comme à la soixante-troisième minute, où Dutruel et Colleter ne sont pas assez de deux pour dégager le ballon. Et même si, en fin de match, le PSG appuie un peu sur la pédale, Montpellier résiste. Nouma tombe bien dans la surface (78e), mais M. Leduc ne bronche pas. Paris, sans ses vedettes, subit sa première défaite. Rien de grave, car il conserve la tête du classement, mais c’est un premier avertissement sérieux.

Réactions :

Luis Fernandez : «  »Il fallait bien qu’on perde un jour où l’autre et il faut reconnaître que ce soir, notre défaite est logique. D’entrée, Montpellier nous a mis une grosse pression et nous n’avons pas su réagir. Toute série a une fin, je ne veux pas chercher d’excuse. Pas question d’invoquer les absents, la fatigue. Si on regarde les joueurs qui étaient sur le terrain, ils feraient le bonheur de pas mal d’entraîneurs. Je préfère donc dire que nous n’avons pas été bons et que Montpellier a bien fait son travail. »


Le stade :

Le stade de la Mosson
Le stade de la Mosson

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s