PSG – Nantes 2-1, 06/12/14, Ligue 1 14-15

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)

Samedi 06.12.2014, Championnat de France, Ligue 1, 17e journée (2e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – F.C. NANTES  2:1 (1:1)
– 46 161 spectateurs. Buts : Bedoya, 8′, Zlatan Ibrahimović, 34′ ; Zlatan Ibrahimović, 48′.
L’Équipe du PSG : Salvatore Sírigu – Serge Aurier, Marcos Marquinhos, Thiago Silva, Lucas Digne – Marco Verratti (Blaise Matuidi, 66′), Adrien Rabiot, Javier Pastore (Clément Chantôme, 74′) – Lucas Moura (Edinson Cavani, 74′), Zlatan Ibrahimović, Ezequiel Lavezzi. Entraîneur : Laurent Blanc.
Avertissement à Marco Verratti.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 2014-15
Maillot domicile 2014-15

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)
Marco Verratti devance Bammou (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)
Sur un centre de Lucas, Zlatan Ibrahimovic devance Vizcarrondo et trompe Riou : 1-1 (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)
Le buteur félicité par ses coéquipiers (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)
Serge Aurier devance Nkoudou (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine : http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2014/2900/43675/match/Paris-Nantes-2-1/Paris-Nantes-2-1)
Ezequiel Lavezzi devant Bedoya et Hansen (Ch. Gavelle)

Vidéo (Ligue 1 officiel, cliquer sur le lien dans la vidéo) :


Compte-rendu (lequipe.fr) :

Paris prend la tête

Mené au score après un but sublime de Bedoya, Paris s’est bien repris pour s’imposer contre Nantes (2-1) grâce à un doublé d’Ibrahimovic. Avant le match de l’OM face à Metz (dimanche, 21h00), le PSG est leader provisoire.

Le match: 2-1.

Le PSG a été bousculé samedi par les Nantais. Il aurait pu être mené 2-0 mais s’est est sorti grâce à un doublé de Zlatan Ibrahimovic (2-1) pour remporter la 1000e victoire de son histoire. Le club parisien fait mieux que Chelsea, battu par Newcastle dans l’après-midi, et reste invaincu cette saison, toutes compétitions confondus. Les Nantais, qui restaient sur deux défaites en Championnat contre Marseille (0-2) et Toulouse (1-2), et avaient subi une correction au Parc la saison passée (0-5), ont fait peser une grosse pression en début de match. Elle a été récompensée par une merveille de frappe d’Alejandro Bedoya (8e) depuis l’entrée de la surface. Les Nantais ont cru doubler la mise quatre minutes plus tard, mais M. Bastien a refusé un but à Djilobodji pour une faute nantaise dans la surface.

Les Parisiens ont mis 20 minutes à entrer dans leur match et ont égalisé un quart d’heure plus tard (34e) sur leur première frappe cadrée, quand Zlatan Ibrahimovic a devancé Vizcarrondo sur un centre de Lucas. La suite de la partie s’est longtemps résumée à une attaque-défense: Adrien Rabiot (38e) et Thiago Silva (45e) ont menacé Rémy Riou, avant qu’Ibrahimovic n’inscrive le but de la victoire sur un coup franc surpuissant (49e). Malgré un dernier quart d’heure plus compliqué, le PSG prend provisoirement la tête de la Ligue 1, en attendant la rencontre de l’OM dimanche contre Metz. Et à quatre jours de la «finale» du groupe F de la Ligue des champions, sur la pelouse du FC Barcelone.

Le fait: les décisions contestables de M. Bastien.

Les Parisiens ont bénéficié de deux décisions favorables de M. Bastien dans le premier quart d’heure. A la 10e minute, l’arbitre aurait pu expulser Marco Verratti pour un tacle au niveau du genou de Georges-Kevin Nkoudou (10e) qui partait en contre. Il a sorti un carton jaune. Deux minutes plus tard, il a refusé un but aux Nantais (12e). Papy Djilobodji a trompé Salvatore Sirigu en déviant un coup franc de Veretout, mais M. Bastien ne l’a pas accordé pour une faute peu évidente d’Oswaldo Vizcarrondo sur Thiago Silva. Les Nantais ont également bénéficié d’une décision favorable, lorsque l’arbitre n’a pas sifflé de penalty pour une faute de Veigneau sur Lavezzi (54e).

Le joueur: Lucas, c ‘est de la dynamite.

On aurait bien sûr pu choisir Zlatan Ibrahimovic, auteur des deux buts parisiens, mais Lucas, dynamiteur de l’attaque parisienne par ses dribbles et sa vitesse, a été plus qu’intéressant. Il s’est procuré une première opportunité à la 20e, avant de servir parfaitement dans la profondeur Ezequiel Lavezzi (22e), repris par Cissokho. Lucas a ensuite été passeur décisif sur le but de l’égalisation, avant d’obtenir le coup franc du deuxième but. Il a également failli inscrire un but, mais sa reprise est passée juste à côté (63e).

Réactions :

«Laurent Blanc, comment jugez-vous la prestation parisienne avant le match à Barcelone ?

Je vais analyser le match de ce soir sans parler du match de mercredi. Je m’aperçois qu’on a des difficultés à entamer les matches. On avait une entame de match assez désastreuse à Lille (mercredi, ndlr), là ça a été le cas. Nantes nous a posé des problèmes dans tous les secteurs de jeu et a marqué logiquement un but. Cela a eu le don de réveiller notre équipe. C’est une équipe à réaction. On laisse inexplicablement des espaces à l’adversaire. L’essentiel est de gagner mais il faudra être beaucoup plus déterminé et agressif pour défendre à Barcelone. J’ai géré ce match en pensant au match prochain, ça passe parce qu’on gagne mais on joue parfois avec le feu.

Pensez-vous être capable de rééditer votre performance du match aller contre le Barça (victoire 3-2 au Parc des Princes, ndlr) ?

Les matches que l’on vient de faire depuis le Barça ne sont pas des matches références. Mais si je me souviens bien, avant le match contre Barcelone, on était dans la même situation et on avait sorti un match énorme. Donc je pense qu’on peut renouveler cela. On sait qu’on a des choses à améliorer. Dans certains domaines, on a une marge de progression importante, surtout par rapport à la saison dernière. On est obligé d’être patient parce que les joueurs sont capables de faire beaucoup mieux, surtout dans la récupération, et il faudra être efficace dans ce domaine mercredi.

Qu’avez-vous pensé du match des anciens blessés ?

Le petit Verratti est quelqu’un qui t’amène de la sérénité quand il a le ballon. Il est important d’avoir des joueurs comme ça, mais l’important c’est qu’il n’ait plus de douleurs et ça a été le cas. Il n’a pas ressenti de douleurs spéciales. C’est une très très bonne nouvelle. « Ibra » a besoin de compétition mais après, techniquement, c’est le talent à l’état pur. Ce soir, il te fait gagner le match.

Etre la seule équipe invaincue en Europe, ça a du sens à vos yeux?

Cela ne te donne aucun droit, pas de points en plus, pas une qualification pour une éventuelle compétition. Cela veut juste dire que tu fais une saison pas trop mal. Cela donne de la force mentale mais les joueurs sont conscients qu’il y a des interrogations sur le jeu cette année.

Et la place de leader provisoire?

On a raté ce qu’on voulait à Lille (1-1, ndlr). On a failli dans cet objectif. On a la chance que le championnat soit long mais ce sont des points que l’on perd et j’espère qu’on ne les regrettera pas. Il y avait la place de gagner à Lille. Gagner à la maison quand on veut être champion, c’est la moindre des choses.»

«Blaise Matuidi, vous êtes premiers après cette victoire. C’est important pour le groupe ?

Le plus important, c’était de gagner et de continuer notre série positive. On est tombés face à une bonne équipe de Nantes, mais je pense que nous avons fait un bon match. On a fait de bonnes choses et on a remporté les trois points. C’est ce qu’on recherchait. Après, le classement, c’est à la fin du Championnat que ça compte.

Le PSG est la dernière équipe d’Europe encore invaincue…

Ça fait plaisir. Ça démontre que malgré toutes les critiques, nous sommes présents. Bien sûr qu’on aimerait mieux jouer, on sait qu’il y a des choses à améliorer, on en est conscient, mais les résultats sont là.

Vous sentez des progrès dans le jeu depuis deux matches ?

C’est vrai qu’il y a eu de bonnes choses contre Lille malgré le résultat (1-1). Contre Nantes aussi. Mais on n’a pas bien débuté ces deux rencontres, donc il faudra faire attention à l’avenir. Les gens critiquent notre jeu, c’est normal, mais il y a eu du mieux lors des deux dernières journées de Championnat. J’espère qu’on va continuer sur cette lancée. On sait qu’on peut être meilleurs dans le jeu, mais les résultats sont là. On est premiers, on est invaincus toutes compétitions confondues. Il faut continuer comme ça.

C’est une bonne préparation avant le match contre Barcelone ?

C’est une très bonne préparation pour ce gros match, qui va être très compliqué contre une très grosse équipe. Mais on aura des situations qu’il faudra bien gérer pour faire un résultat positif.

Vous avez battu Barcelone au match aller. Cette équipe vous impressionne toujours ?

Bien sûr qu’elle reste impressionnante. Toutes les équipes souffrent contre eux. Mais nous avons aussi des atouts à faire valoir. Ça fait trois fois qu’on les rencontre, trois fois qu’on fait un résultat, même si on a été éliminés il y a deux ans. Au niveau du jeu, on a eu du répondant, ça montre que Paris aussi fait partie des grands.

Est-ce que le PSG est plus fort aujourd’hui qu’il y a deux ans pour les quarts de finale ?

C’est trop tôt pour le dire. On ne le saura qu’après le match.»


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s