PSG – Châteauroux 3-1, 13/01/96, Coupe de France 95-96

Patrice Loko à la lutte...

Samedi 13.01.1996, Coupe de France, 1/32 de finale
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – L.B. CHÂTEAUROUX (D2)  3:1 (2:1)
– 20 177 spectateurs. Buts : Patrice Loko, 4′, Youri Djorkaeff, 34′, Murati, 39′ ; Patrice Loko, 63′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – José Cobos, Paul Le Guen, Stéphane Mahé – Vincent Guérin, Laurent Fournier, Raï Oliveira, Youri Djorkaeff (Daniel Bravo, 65′), Patrick Colleter – Julio Dely Valdés (Pascal Nouma, 76′), Patrice Loko. Entraîneur : Luis Fernandez.


Maillot utilisé (en version à manches longues, avec RTL comme sponsor) :

Maillot domicile Adidas 1994-98
Maillot domicile Adidas 1994-98 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les joueurs se saluant avant le coup d’envoi (archives Emmanuel Pichereau)
Raï et le castelroussin Le Frapper
Raï et le castelroussin Le Frapper
Julio Dely Valdes devant Calenda et Vincent Guérin (HAC Foot Archives)
Youri Djorkaeff à la poursuite de Bossis (archives Emmanuel Pichereau)
Patrice Loko à la lutte...
Patrice Loko à la lutte…

Compte-rendu (Alexandre Hostin, « Champions d’Europe! ») :

Le PSG sans forcer

II y a des matchs qui vous font rêver. Depuis qu’il est président du PSG et alors qu’il est toujours l’un des membres influents de Châteauroux, aujourd’hui en deuxième division, Michel Denisot ne rêvait que d’une chose : une rencontre entre ses deux équipes. Depuis le week-end du 15 janvier, son rêve s’est exaucé. Paris a rencontré Châteauroux. Et devant plus de vingt mille spectateurs. Luis Fernandez a d’ailleurs joué le jeu puisque, averti des qualités de son adversaire, il a présenté son équipe type. Il n’a d’ailleurs pas fallu longtemps au grand pour prendre l’avantage sur le petit. Quatre minutes exactement et le but de Patrice Loko, décidément revenu à son meilleur niveau. Et comme Djorkaeff, à la trente-quatrième minute, ajoute un deuxième but, on croit alors le match terminé. Plié. Mais le jeune Murati, prêté par le grand frère du PSG, va réduire le score cinq minutes plus tard et relancer la partie. Réveiller aussi les spectateurs, venus assister à une vraie rencontre. Jusqu’à l’heure de jeu, le match est même équilibré, ce qui fera dire à Victor Zvunka, l’entraîneur castelroussin, « On n’a pas été ridicules. » Contre le Paris Saint-Germain et ses vedettes, Châteauroux s’est bien défendu et a su développer quelques bons mouvements. Mais la logique allait ensuite reprendre ses droits, et Loko inscrire un troisième but. Le jubilé de Michel Denisot s’était bien passé… Paris poursuit sa route.

Réactions :

Luis Fernandez : « Mon équipe, qui avait réalisé un mauvais match contre Gueugnon, a bien réagi. Face à Châteauroux, ce n’était pas évident, car la formation de Victor (Zvunka) est l’une des meilleures de la division 2. Elle avait d’ailleurs réussi de bonnes choses l’an passé en Coupe de France. Nous avons joué sérieux et nous avons marqué trois buts. Le public, nombreux, a du être satisfait. On est maintenant prêts à repartir en championnat. »


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s