Strasbourg – PSG 0-0, 01/05/04, Ligue 1 03-04

Daniel Ljuboja contre ses anciens coéquipier (Ch. Gavelle)

Samedi 01.05.2004, Championnat de France, Ligue 1, 34e journée (3e place)
à Strasbourg, au Stade de la Meinau :
R.C. STRASBOURG – PARIS ST-GERMAIN F.C.  0:0 (0:0)
– 25 232 spectateurs.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, Frédéric Déhu, José-Karl Pierre-Fanfan, Gabriel Heinze – Fabrice Fiorèse, Lorik Cana, Modeste M’Bami, Juan Pablo Sorin (Branko Bošković, 74′) – Daniel Ljuboja (Talal El-Karkouri, 46′), Pedro Pauleta (Reinaldo da Cruz, 83′). Entraîneur : Vahid Halilhodžić.
Avertissements à José-Karl Pierre-Fanfan et Juan Pablo Sorin.
Expulsions : Lorik Cana, 39′ ; Camadini, 90′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2003-04 (collection MaillotsPSG)

Billet :

0304_Strasbourg_PSG_billet


Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Les équipes à leur entrée sur la pelouse (Racing Stub)
Les équipes à leur entrée sur la pelouse (Racing Stub)
Modeste M'Bami et Pedro Pauleta au coup d'envoi (Ch. Gavelle)
Modeste M’Bami et Pedro Pauleta au coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Daniel Ljuboja contre ses anciens coéquipier (Ch. Gavelle)
Daniel Ljuboja contre ses anciens coéquipier (Ch. Gavelle)
Lorick Cana expulsé (Ch. Gavelle)
Lorick Cana expulsé (Ch. Gavelle)
Modeste M'Bami (Ch. Gavelle)
Modeste M’Bami (Ch. Gavelle)
Action chaude sur le but strasbourgeois (Ch. Gavelle)
Action chaude sur le but strasbourgeois (Ch. Gavelle)
Jérôme Alonzo en fâcheuse posture (Ch. Gavelle)
Jérôme Alonzo en fâcheuse posture (Ch. Gavelle)
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)
Le parcage parisien (Mouvement Ultra)

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Le point du courage

Trois jours après sa brillante qualification pour la finale de la coupe de France, le PSG revient d’Alsace avec un bon match nul en poche. Un résultat qui semble satisfaire les deux formations dont les ambitions en Ligue 1 sont diamétralement opposées. Réduit à dix après l’exclusion de Cana (38e), Paris reste dans la course au titre avant d’accueillir Rennes.

Un point de gagné ou deux de perdus ? Au vu de la physionomie du match et après l’ultime sauvetage de Mendy sur sa ligne de but (86e), il s’agit incontestablement d’un point de gagné par le PSG. A quatre journées de la fin du championnat, Lyon et Monaco restent en effet à portée de crampons du PSG qui compte toujours sept points d’avance sur le quatrième (Sochaux).

Parisiens et Strasbourgeois ont offert aux 27 000 spectateurs de la Meinau un match plaisant et rythmé. Deux formations qui réalisent d’ailleurs un tonitruant début de rencontre marqué notamment par une tête de Pauleta bien captée par Dutruel côté Rouge et Bleu (2e) et une frappe de Mouloundi détournée par Alonzo sur son poteau pour le Racing (8e).

Les deux équipes se répondent du tac au tac. A une nouvelle occasion de Pauleta (23e), Strasbourg réplique par une frappe de Le Pen après un cafouillage dans la surface parisienne (36e). Mais des échauffourées dans la partie du stade réservée aux supporters du PSG perturbent la rencontre et obligent les CRS à utiliser des gaz lacrymogènes. Passons…

Sur le rectangle vert, Pierre-Fanfan coupe la trajectoire de la balle sur un corner de Fiorèse et oblige Abdessadki à dégager en catastrophe sur sa ligne de but (37e). Sur la relance strasbourgeoise, Cana tacle sèchement Le Pen et écope d’un carton rouge plutôt sévère (38e). Voilà qui n’arrange pas les affaires des Parisiens après les 120 minutes de jeu disputées mercredi dernier à la Beaujoire.

Sauvetage héroïque de Mendy

Vahid Halilhodzic profite donc des quinze minutes de pause pour réorganiser sa formation en remplaçant un attaquant (Ljuboja) par un défenseur (El Karkouri). Avec le seul Pauleta en pointe, Paris cherchera donc à exploiter au mieux les quelques contres qui se présenteront. En attendant, les hommes de Kombouaré restent les plus dangereux à l’image de cette sortie d’Alonzo dans les pieds de Kanté (53e).

Si Strasbourg monopolise le ballon, les coéquipiers de Dutruel pèchent cependant dans la finition, à l’image de ce centre-tir de Ehret qui file devant le but du PSG (73e). A ce moment, Paris entend surtout contrarier les offensives des locaux avant de chercher certainement le but du K.-O. lors des dernières minutes. L’entrée en jeu de Reinaldo (Pauleta, 82e), tend d’ailleurs à confirmer cela.

Mais l’occasion de but la plus nette de cette fin de match est à mettre au profit des Strasbourgeois. Une incroyable occasion qui fait de ce match nul un point de gagné par Paris. Alonzo repousse en effet tant bien que mal la puissante frappe de Le Pen qui revient dans les pieds du Strasbourgeois. Ce dernier dribble le portier parisien et offre à Farnerud la balle du K.-O. Mais c’était sans compter le sauvetage héroïque de Mendy qui contre la frappe du Strasbourgeois (86e).

Cette ultime tentative du Racing a le don de refroidir les ardeurs des Parisiens qui finalement se contentent de se partage des points. Le PSG a maintenant une semaine pour récupérer physiquement et bien préparer son prochain rendez-vous au Parc des Princes contre Rennes. Des Bretons qui n’ont plus rien à espérer en Ligue1.

Réactions :

Vahid Halihodzic (Entraîneur du PSG)
« Ça a été difficile, surtout après l’exclusion très sévère de Cana. En première période, nous nous sommes créés quelques occasions nettes alors que Strasbourg a été plus dangereux en seconde période. Globalement, je suis satisfait de ce match nul. Cette troisième place reste exceptionnelle même si nous allons essayer de faire mieux. »

Antoine Kombouaré (Entraîneur de Strasbourg)
« Même lorsqu’elle souffre, cette équipe du PSG sait préserver son but vierge. Nous sommes tombés sur une formation solidaire et accrocheuse et je crois que ce point satisfait tout le monde. Le sauvetage de Mendy en toute fin de rencontre est à l’image de la saison du PSG. Cette équipe ne lâche rien ! Lorsque je ne joue pas contre Paris, je suis le premier supporter de cette équipe et j’espère qu’elle atteindra ses objectifs. »

Frédéric Déhu (Défenseur et capitaine du PSG)
« Nous sommes partagés entre satisfaction et déception. Nous étions venus chercher une victoire, mais au vu du déroulement du match, il s’agit d’un bon point pris à Strasbourg. Nous avons joué une heure en infériorité numérique après avoir disputé mercredi 120 minutes en coupe de France. Cette semaine reste dans l’ensemble positive avec une victoire contre Marseille (2-1) et une qualification en finale de la coupe de France. Malgré un manque de fraîcheur, le PSG a répondu présent ce soir. »

Danijel Ljuboja (Attaquant du PSG)
« Je suis un peu déçu de ne pas avoir foulé un peu plus longtemps la pelouse de la Meinau. Après l’exclusion de Lorik, nous avons essayé de rééditer le même match qu’à Nice, mais cela ne peut pas toujours nous sourire. Je crois que nous pouvons être satisfaits de ce partage des points. »

Lorik Cana (Milieu de terrain du PSG)
« Mon exclusion me semble très sévère. Je n’y vais vraiment pas pour faire mal, même si le geste peut sembler spectaculaire. Des tacles comme celui-là, il y en a trente par match ! Cela ne sert à rien de revenir sur ce carton, même s’il a certainement faussé le match. Même à dix et avec les jambes lourdes, le PSG n’a pas baissé les bras. »

Ulrich Le Pen (Milieu de terrain du PSG)
« L’exclusion de Cana est sévère. Sur le coup, je ne pense d’ailleurs qu’il n’y a pas faute. Après c’est à l’appréciation de l’arbitre et monsieur Layec décide de sortir le carton rouge. La faute est sans doute plus spectaculaire que méchante. Pour revenir au match, nous obtenons un bon point contre Paris, même si au vu du match nous pouvions espérer plus. Dans l’avenir, il faudra concrétiser nos occasions. »

Bertrand Layec (Arbitre de la rencontre)
« Je n’ai pas encore visionné les images du match, mais concernant le tacle de Cana sur Le Pen je n’ai pas hésité un instant. Pour moi, il n’y a aucun doute. Il s’agit d’un tacle lancé et non maîtrisé. Je ne regrette rien, j’ai appliqué le règlement à la lettre. »


Le stade :

Le stade de la Meinau
Le stade de la Meinau

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s