PSG – Toulouse 3-0, 23/11/85, Division 1 85-86

Luis Fernandez taclé par Passi

Samedi 23.11.1985, Championnat de France, Division 1, 21e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – TOULOUSE F.C.  3:0 (2:0)
– 12 000 spectateurs environ. Buts : Dominique Rocheteau, 17′, Jean-François Charbonnier, 32′ ; Luis Fernandez, 66′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Thierry Bacconnier, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Claude Lowitz – Jean-François Charbonnier, Luis Fernandez (Franck Tanasi, 85′), Safet Sušić, Pierre Vermeulen – Robert Jacques, Dominique Rocheteau. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé :

IMG_0390
Maillot domicile 1985-86 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(Collection Tickets PSG)
(Collection Tickets PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Rocheteau se défait de Bergeroo pour ouvrir le score
Rocheteau se défait de Bergeroo pour ouvrir le score
Luis Fernadez marquera l'und es trois buts parisiens...
Luis Fernandez marquera l’und es trois buts parisiens…
Joël Bats se saisit du ballon. Il gardera ces cages inviolées. (J. de Almeida)
Joël Bats se saisit du ballon. Il gardera ses cages inviolées. (J. de Almeida)
Luis Fernandez taclé par Passi
Luis Fernandez taclé par Passi
Pierre Vermeulen saluant Stopyra à la fin du match (J. de Almeida)
Pierre Vermeulen saluant Stopyra à la fin du match (J. de Almeida)

Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Ca sonne un peu le creux dans les gradins du Parc des Princes. A peine plus de 15000 fidèles. C’est peut-être à cause du froid piquant en cette fin novembre. Toujours est-il que les absents auront tort. On retrouve, en effet, comme par magie ce Paris-panache qui semblait en hibernation depuis quelque temps. Un P.S.G. alliant le brio et le tonus et ce sont les Toulousains qui vont en faire les frais. Sous l’impulsion de Susic omniprésent et qui sera à l’origine des trois buts, les Parisiens ne font pas de ronds de jambe. La pression qu’ils exercent d’entrée va trouver sa récompense juste après le premier quart d’heure de jeu. Précisément à la 17e minute où dans la surface de réparation Susic sert Rocheteau légèrement excentré sur la gauche. Profitant d’un contre favorable et éliminant Bergeroo sorti à sa rencontre, Rocheteau parvient à glisser le ballon dans un trou de souris entre le poteau et la jambe de Marx revenu dare-dare sur la ligne de but. C’est juste après le cap de la demi-heure, à la 32e minute, que la marque va doubler. Accélération et dribbles de Susic en position d’ailier droit. Un ballon qui voyage devant la cage toulousaine. Une remise tendue du gauche de Vermeulen. Et Charbonnier qui se jette comme pour un tacle, catapultant le ballon dans les filets. Secoués tout au long de la première période, les Toulousains vont se montrer un peu plus entreprenants à la reprise. Despeyroux, Durand, Stopyra dans l’ordre permettent à Bats de ne pas être condamné au chômage technique. Quant à son vis-à-vis Bergeroo, il a dû entre-temps s’incliner une troisième fois. 66e minute Susic alerte sur la droite Rocheteau qui remise pour Fernandez en position d’avant-centre. Aux six mètres, il n’y a pas de pardon. C’est une bonne soirée doublée d’une bonne affaire au classement. Six points d’avance sur Nantes et Bordeaux battu à Lens. Avec désormais en supplément le match à rejouer à Lille.

Réactions :

G. HOULLIER : « L’équipe de Toulouse est toujours difficile à jouer, un bon match de football et une victoire qui à dû faire plaisir à Claude Lowitz [note : ancien toulousain], mais pas de souvenir particulier pour ce match ».

FERNANDEZ : « Le score représente bien la physionomie du match. Nous avons dominé toute la rencontre. Je pense que nous avons pris Toulouse au bon moment. »

BATS : « Sur la photos ci-dessus, je me souviens d’avoir eu dix minutes de folie, où j’avais arrêté tout ce que je voulais avec de la chance et peut-être avec un peu de talent. Jean-Marc Pilorget échange avec moi un regard complice et les autres baissent la tête en signe d’impuissance, ce qui résume la partie ».


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s