Strasbourg – PSG 1-0, 04/04/86, Division 1 85-86

Oumar Sène (A. Gadoffre)

Vendredi 04.04.1986, Championnat de France, Division 1, 35e journée (1re place) à Strasbourg, au Stade de la Meinau :
R.C. STRASBOURG – PARIS SAINT-GERMAIN F.C.  1:0 (0:0)
– 12 000 spectateurs environ. But : Jenner, 66′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Franck Tanasi – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène (Omar Da Fonseca, 77′), Safet Sušić (Robert Jacques, 56′) – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.
Avertissement à Luis Fernandez.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1984-86 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1984-86 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(Collection Tickets PSG)
(Collection Tickets PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Jean-Marc Pilorget (A. Gadoffre)
Jean-Marc Pilorget (A. Gadoffre)
Dominique Rocheteau balle au pied (A. Gadoffre)
Dominique Rocheteau balle au pied (A. Gadoffre)
Oumar Sène (A. Gadoffre)
Oumar Sène (A. Gadoffre)

Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Décidément, l’Alsace et la Lorraine ne laisseront pas aux Parisiens de bons souvenirs de voyage. Après un accroc à Nancy lors de la 28e journée, ils vont chuter cette fois au stade de La Meinau face à Strasbourg. Pourtant, 19e du classement et déjà presque condamnée à la relégation, l’équipe alsacienne ne s’annonce pas comme un adversaire de gros calibre. Du moins sur le papier. Car, sur le terrain, il en ira tout autrement. Tandis que les maillots bleus se jettent comme des morts de faim sur tous les ballons, les Parisiens ne parviennent pas à ordonner leur jeu. Manque de fraîcheur physique consécutif aux efforts fournis trois jours auparavant en Coupe de France contre Lens ? Oui, c’est vrai. Mais on devine aussi une petite fissure au niveau mental. Pas de jambes, pas de tête, bref le P.S.G. n’est pas dans un bon jour. Et ce sera déjà presque miraculeux si la mi-temps est atteinte sur le score de 0-0. L’avant-centre alsacien Cubaynes s’est présenté deux fois seul devant Bats qui a repoussé le danger. Bats qui dégagera encore au pied un coup franc bien ajusté de Brisson alors qu’il y aura aussi un sauvetage de Pilorget à quelques centimètres de la ligne de but. Mais ce qui devait arriver arrivera à la 65e minute. La défense du P.S.G. ne parvient pas à dégager un ballon chaud qui traîne à proximité de la surface de réparation. Jenner qui est entré à la mi-temps au poste d’arrière droit avec le numéro treize va en hériter sur le flanc droit. Son tir croisé à ras de terre, légèrement dévié au passage par Fernandez, fait mouche. Treize de malheur ! Et satanés Strasbourgeois qui seront les seuls à prendre trois points sur quatre au P.S.G. Voilà en tout cas le championnat relancé. A la faveur d’un match en retard gagné contre Brest et d’une victoire sur Sochaux, Nantes revient à trois points. 11 va falloir se reprendre. Resserrer les rangs et les boulons…

Réactions :

Luis Fernandez : « Je crois que ce soir-là, on touche le fond. On ne peut pas faire pire. On croit souvent que c’est un match facile, on se déconcentre… et on perd. »


Le stade :

Le stade de la Meinau
Le stade de la Meinau

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s