PSG – Strasbourg 1-1, 25/10/85, Division 1 85-86

But de Dominique Rocheteau

Vendredi, 25.10.1985, Championnat de France, Division 1, 17e journée (1re place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS SAINT-GERMAIN F.C. – R.C. STRASBOURG  1:1 (0:0)
– 22 000 spectateurs environ. Buts : Dominique Rocheteau, 61′, F.Brisson, 67′.
L’Équipe du PSG : Joёl Bats – Michel Bibard, Jean-Marc Pilorget, Philippe Jeannol, Thierry Bacconnier – Fabrice Poullain, Luis Fernandez, Oumar Sène (Robert Jacques, 74′), Safet Sušić – Dominique Rocheteau, Pierre Vermeulen. Entraîneur : Gérard Houllier.


Maillot utilisé (en version été, à manches courtes et col échancré) :

IMG_0390
Maillot « hiver », porté en 85-86 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(Collection Tickets PSG)
(Collection Tickets PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Dominique Rocheteau taclé par Kelsh
Dominique Rocheteau taclé par Kelsh
Le Néerlandais Pierre Vermeulen (M. Deschamps)
Le Néerlandais Pierre Vermeulen (M. Deschamps)
Reprise acrobatique de Luis Fernandez...
Action chaude dans la surface…
… et but… refusé par l'arbitre.
… et but… refusé par l’arbitre.
But de Dominique Rocheteau
But de Dominique Rocheteau

Vidéo :


Compte-rendu (F. Balédent/A. Leiblang) :

Cela s’annonce comme une simple formalité. Faut-il rappeler que de tous les visiteurs d’un soir qui se sont succédé jusqu’alors au Parc des Princes, aucun n’a été en mesure de grappiller le moindre point à un P.S.G. sûr de lui et dominateur, intraitable sur ses terres. Alors ce n’est pas, pense-t-on, cette équipe de Strasbourg à la dérive et perdue dans les profondeurs du classement qui… Eh bien oui, justement. Les Alsaciens vont arracher un match nul inespéré. Et cela s’explique en premier lieu par l’énergie farouche dont ils vont faire preuve pen-dant quatre-vingt dix minutes. Généreux et courageux, ils se battent comme des diables pour la conquête du ballon. Regroupés massivement en défense et ne s’embarrassant pas de fioritures, ils interdisent l’accès de leur but. Dans ces conditions, pas facile de trouver la faille. Il y aura bien quelques occasions parisiennes. ll y aura même un but sur une action de Jeannol mais il sera refusé pour une faute de Fernandez sur un joueur adverse. Bref, ça ne passe pas. Mais il y a une autre explication à ce résultat inattendu. C’est la piètre exhibition fournie par le P.S.G. Lassitude ? Petite baisse de régime ? Toujours est-il que les Parisiens ne parviennent pas à mettre de l’ordre dans leur jeu. L’imagination n’est plus au pouvoir et cela se double d’un manque de fraîcheur physique. Les jambes ne courent pas aussi vite que d’habitude. Ce « Paris Sans Génie » va parvenir pourtant à trouver l’ouverture après une heure de jeu. Bien lancé en profondeur par Vermeulen, Rocheteau brûle la politesse aux défenseurs strasbourgeois et il bat Schuth d’un tir d’une quinzaine de mètres. Mais six minutes plus tard, les vaillants Alsaciens sont récompensés par le but égalisateur de Brisson d’une frappe fulgurante du gauche. C’est le premier accroc au Parc de Princes.

Réactions :

Luis Fernandez : « Nous concédons notre premier point à domicile. Après avoir marqué, nous avons voulu inscrire un autre but trop rapidement. Il faut être plus froid dans ce cas là. »


Le stade :

Le parc des Princes
Le parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s