Angers – PSG 1-3, 20/04/11, Coupe de France 10-11

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)

Mercredi 20.04.2011, Coupe de France, 1/2 finale à Angers, au Stade Jean-Bouin :
ANGERS S.C.O. (L2) – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:3 (0:1)
– 17 000 spectateurs environ. Buts : Mathieu Bodmer, 22′ ; Nenê Carvalho, 50′, Renouard, 57′, Guillaume Hoarau, 62′.
L’Équipe du PSG : Grégory Coupet – Marcos Ceará, Zoumana Camara, Mamadou Sakho (Sylvain Armand, 73′), Siaka Tiéné – Clément Chantôme, Jérémy Clément – Christophe Jallet, Mathieu Bodmer (Jean-Christophe Bahebeck, 83′), Nenê Carvalho – Guillaume Hoarau (Mevlüt Erding, 78′). Entraîneur : Antoine Kombouaré.
Avertissements à Mathieu Bodmer et Nenê Carvalho.


Maillot utilisé (avec les sponsors de la Coupe de France :

Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2010-11 (collection MaillotsPSG)

Photos du match :

Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)
Les deux équipes avant le coup d’envoi (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)
La capitaine Mamadou Sakho (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)
Guillaume Hoarau balle au pied (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)
Mathieu Bodmer (Ch. Gavelle)
Photo Ch. Gavelle, psg.fr (image en taille et qualité d'origine: http://www.psg.fr/fr/Actus/105003/Galeries-Photos#!/fr/2010/2169/25598/match/Angers-PSG/Angers-PSG-1-3)
Le troisième but, signé Hoarau, met fin aux espoirs angevins (Ch. Gavelle)

Vidéo :


Compte-rendu (Gauthier B., psgmag.net) :

Après la qualification de Lille la veille, le PSG se déplaçait à Angers pour glaner une place en finale de la coupe de France. Face au septième de L2, Antoine Kombouaré avait laissé Giuly et Makelele à Paris, et a fait s’asseoir Armand et Erding sur le banc. Tiéné, Clément et Bodmer en ont profité pour retrouver une place dans le onze de départ. Du côté angevin, l’entraîneur Jean-Louis Garcia pouvait compter sur plusieurs joueurs expérimentés — Malicki, Deroff, Hénin — mais aussi, en numéro 10, sur Gaëtan Charbonnier, qui avait évolué avec la réserve parisienne en 2008/2009.

La rencontre est lancée depuis moins de dix secondes quand Paris donne le ton : Hoarau dévie un ballon de la tête pour Bodmer, qui contrôle et enchaîne une frappe qui passe de peu à côté. Angers tente de répondre par un tir de Charbonnier, bien trop écrasé pour inquiéter Coupet. Dans le couloir droit, Jallet et Cearà combinent beaucoup, et ce dernier tente un centre-tir qui atterrit sur le dessus des cages d’un Malicki immobile.

Peu après la vingtième minute, la rencontre s’emballe. Siaka Tiéné centre dans la surface pour Hoarau, qui s’arrache pour effectuer une superbe tête décroisée : cela se termine sur le montant angevin. Mais dans la minute qui suit, d’une transversale précise, Jallet lance Nenê depuis son camp. Libre de tout marquage, le milieu gauche brésilien s’enfonce dans la surface adverse, et centre en retrait pour Bodmer, dont la reprise de l’extérieur du droit finit au fond des filets (0-1, 22e). Après cette ouverture du score, Paris peine à ressortir le ballon, et se fait peu à peu dominer par Angers. Renouard effectue deux frappes non cadrées, et Auriac se distingue par une tête plongeante, mais rien qui n’inquiète pas réellement Coupet.

Dans les dix dernières minutes de la première mi-temps, Paris repart de l’avant. Une percée de Chantôme côté droit amène un centre, et une remise en retrait de Hoarau pour Bodmer, qui tente un nouvel extérieur, trop peu appuyé pour inquiéter Malicki. C’est ensuite Tiéné qui déborde côté gauche, et centre pour Hoarau dont la reprise est sauvée devant sa ligne de but par un Angevin. Quelques secondes après, Nenê récupère une déviation de la tête de Bodmer, se lève le ballon à l’entrée de la surface et tente une demi-volée qui échoue en plein sur la barre. Chantôme a suivi et reprend le ballon de la tête, mais Malicki effectue un arrêt décisif. La mi-temps est sifflée peu après.

Au retour des vestiaires, les pensionnaires de L2 semblent vouloir recoller au score très vite, et mettent la pression sur le but de Coupet. Sur un centre venu de la droite et dévié, De Freitas voit le ballon lui arriver au second poteau. Il tente une reprise smashée que Coupet sort d’un étonnant réflexe de la main. Sur le corner qui suit, Paris se dégage et part en contre. Nenê temporise dans le rond central, et donne à Chantôme qui, lui, s’enfonce plein axe. À l’orée de la surface, il effectue une petite passe pour Bodmer, qui contrôle et réalise un merveilleux centre au second poteau pour Nenê. Le Brésilien arme une reprise gagnante du gauche (0-2, 50e).

Ce second but parisien ne refroidit par les ardeurs angevines très longtemps. Le Sco ne fléchit pas et ne met que sept minutes à réagir. Sur un centre venu de la droite de l’attaque d’Angers, Renouard récupère un ballon dos au but. Il réalise une jolie frappe enroulée en pivot sur laquelle Coupet ne peut rien (1-2, 57e). Le stade commence alors à s’enflammer, et à croire à une égalisation, mais les Parisiens vont vite éteindre cet élan d’enthousiasme : depuis le milieu de terrain, Bodmer trouve Nenê dans la profondeur plein axe. Celui-ci joue de son corps pour embarquer un défenseur, et servir Hoarau qui, seul face au gardien, marque du gauche (1-3, 62e).

L’entraîneur d’Angers, Jean-Louis Garcia, fait alors rentrer Claudio Keserü, qui se distingue de suite : sur un coup franc excentré, il arrive à atteindre la barre de Coupet. Et dans la minute qui suit, il adresse une lourde frappe qui passe de peu au-dessus des cages. Bodmer se crée ensuite une nouvelle occasion sur corner, en tentant une reprise en extension qui part dans le petit filet. Kombouaré procède à trois changements : Armand, Erding et Bahebeck apparaissent sur la pelouse. À noter pour les dernières minutes la rentrée du côté d’Angers de Loris Arnaud, prêté par le PSG.

La fin de match est nettement moins enlevée, et Paris parvient à obtenir sa qualification au terme d’une rencontre très plaisante à regarder.


Le stade :

Le stade Jean-Bouin
Le stade Jean-Bouin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s