PSG – Nice 2-1, 21/01/75, Division 1 74-75

Guy Nossibor devant le Niçois - autre futur Parisien - Huck

Mardi 21.01.1975, Championnat de France, Division 1, 24e journée (11e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – O.G.C. NICE  2:1 (1:0)
– 18 418 spectateurs. Buts : Jean-Pierre Dogliani, 43′ ; François M’Pelé, 57′, Montagnoli, 71′.
L’Équipe du PSG : Ilja Pantelić – Louis Cardiet, Gérard Cenzato, Jacques Novi, Denis Bauda – Albert Poli, Bernard Dumot, Jean-Pierre Dogliani – Louis Floch, François M’Pelé, Guy Nossibor. Entraîneurs : Just Fontaine et Robert Vicot.


Maillot utilisé (version fabriquée par Le Coq Sportif) :

Réédition du maillot domicile alternatif 1974-76 (collection MaillotsPSG)
Réédition du maillot domicile alternatif 1974-75 (collection MaillotsPSG)

Les photos du match :

Sortie de Baratelli - futur portier parisien - devant François M'Pelé
Sortie de Baratelli – futur portier parisien – devant François M’Pelé
Guy Nossibor devant le Niçois - autre futur Parisien - Huck
Guy Nossibor devant le Niçois – autre futur Parisien – Huck
Denis Bauda est au coup franc, Floch, Nossibor et M’Pelé sont alors couverts par deux défenseurs niçois…
… les niçois montent laissant François M’Pelé et Bernard Dumot suels devant Baratelli…
… M’Pelé reprend du gauche, crucifiant le portier niçois venu à sa rencontre…
… l’arbitre désigne le rond central en signe de validation du but, malgré les vives (et donc illégitimes) protestations niçoises

Compte-rendu (Onze) :

Malgré un temps humide et froid, près de 20 000 spectateurs s’étaient donnés rendez-vous au Parc, le 21 janvier 1975. Dès leur arrivée, ils purent se rendre compte que l’état de la pelouse ne faciliterait pas le beau football. Et pourtant ils repartirent contents. Paris avait gagné. La première mi-temps devait voir petit à petit les joueurs de la capitale prendre l’ascendant sur les Niçois. Ceux-ci se montrèrent cependant dangereux, agissant surtout par contre-attaques. Musemic et Molitor faillirent même ouvrir la marque en profitant de failles dans la défense en ligne. C’est à Dogliani que revint l’honneur de marquer le premier but, de la tête, suite à un corner tiré par Floch à la 43e minute. Forts de ce but, acquis à un moment psychologique, les Parisiens accentuèrent leur pression en seconde mi-temps. Ils furent en outre favorisés par les blessures survenues à Eriksson et Molitor. C’est également à la suite d’un corner que fut marqué le second but parisien, à la 57e minute. But qui souleva de nombreuses protestations niçoises, M’Pelé paraissant hors jeu sur cette action (note : finalement pas, voir photos explication détaillée ci-dessous). A la 71e minute, Montagnoli réduisait l’écart. Nice faillit même égaliser quatre minutes plus tard, grâce au même Musemic.

Focus :

Le but de M’Pelé était-il hors-jeu?

Cette action du match Paris S.G. – Nice montre les dangers du hors-jeu que plusieurs clubs français utilisent à l’imitation de l’équipe de Hollande. Le Parisien Bauda tire un coup franc à 20 m des buts niçois. Alors que la balle a déjà parcouru une trajectoire de 2 mètres, deux défenseurs niçois (en blanc) parmi lesquels Adams, sont placés nettement en retrait par rapport aux attaquants parisiens les plus avancés Floch, Nossibor et M’Pelé, qui ne sont pas en position de hors-jeu (voir photo). Les défenseurs niçois « montent » avec un bel ensemble et M’Pelé et Dumot absolument démarqués devant Baratelli vont recevoir la balle (voir seconde photo de l’action). C’est M’Pelé qui la reprend du gauche pour battre Baratelli malgré la sortie désespérée du gardien niçois (3ème photo). La balle est au fond des filets et les Niçois protestent, tandis que l’arbitre indique le centre du terrain, montrant qu’il homologue le but (dernière photo ci-dessus). L’arbitre a eu raison. Ce but est parfaitement régulier. En voulant piéger leurs adversaires, les Niçois se sont piégés eux-mêmes. Le hors-jeu se juge au départ du ballon du pied de Bauda et non à son arrivée sur le pied du destinataire de la passe. Avant de protester les joueurs niçois auraient eu le plus grand intérêt à étudier les Lois du Jeu. et à se méfier des… imitations.


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s