Metz – PSG 1-0, 13/05/06, Ligue 1 05-06

Jean-Miche Badiane (Ch. Gavelle)

Samedi 13.05.2006, Championnat de France, Ligue 1, 38e journée (9e place) à Metz, au Stade Saint-Symphorien :
F.C. METZ – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:0 (0:0)
– 15 807 spectateurs. But : Huszti, 87′.
L’Équipe du PSG : Jérôme Alonzo – Bernard Mendy, Jean-Michel Badiane, David Rozehnal, Boukhary Dramé – Hocine Ragued (Carlos Bueno, 61′), Édouard Cissé, Modeste M’Bami, Jérôme Rothen (Vikash Dhorasoo, 75′) – Fabrice Pancrate, Rudy Haddad (Sylvain Armand, 13′). Entraîneur : Guy Lacombe.


Maillot utilisé :

Collection MaillotsPSG
Maillot extérieur 2005-06 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Hocine Ragued (Ch. Gavelle)
Hocine Ragued (Ch. Gavelle)
Jean-Miche Badiane (Ch. Gavelle)
Jean-Miche Badiane (Ch. Gavelle)

Compte-rendu (psg.fr) :

Sursaut d’orgueil lorrain

Déjà reléguable avant cette rencontre, Metz souhaitait vaincre le PSG pour clore une saison difficile. En dépit d’un onze remodelé suite aux blessures et suspensions, le groupe rajeuni de Guy Lacombe a démontré de belles possibilités pour l’avenir mais s’est incliné par le plus petit des écarts (1-0).

Dans ce match sans enjeu sportif, les Parisiens jouent sans complexe et tentent leur chance dès l’entame de la rencontre. Ainsi, Fabrice Pancrate prouve sa détermination à ramener les trois points de Lorraine. Malheureusement, sa demi-volée trouve la transversale de Christophe Marichez (7e). Dans la foulée, Edouard Cissé essaie de tromper le portier grenat sur une frappe lointaine. Malgré un rebond, quelque peu vicieux, le jeune gardien messin parvient à bloquer la balle (9e). Dès, l’entame de la rencontre la pression parisienne se fait donc sentir sur le but du FC Metz.

Après cette succession d’occasions parisiennes, Metz retrouve ses esprits mais n’arrive toujours pas à inquiéter la défense francilienne. Orchestrée autour d’une charnière Badiane-Rozenhal, avec Mendy et Dramé comme latéraux, la ligne défensive du PSG semble sereine et infranchissable. D’ailleurs, cette jeune défense n’hésite pas à aider ses parteanires de l’attaque. Ainsi, Mendy lance Pancrate sur un ballon lobé. Ce dernier contrôle, frappe mais c’est repoussé par le défenseur lorrain Medjani. L’attaquant rouge et bleu récupère le cuir, tente une nouvelle fois sa chance mais Marichez bloque son tir (22e).

Quant à Alonzo, peu sollicité, il reste vigilant et rassure sa défense. Sur un corner, Huszti contrôle le ballon côté droit et frappe du pied gauche. Heureusement, le portier parisien s’envole et détourne le ballon des deux poings (26e). Avec un Jérôme Rothen déterminé les Parisiens terminent la première période dans le camp messin sans parvenir à trouver la faille.

Des Messins opportunistes

Au retour des vestiaires, l’équipe lorraine semble avoir mis le bleu de chauffe et s’engage à vive allure dans ce nouvel opus. Gueye, tout juste rentré en jeu, récupère une frappe de Youla détournée par l’épaule de Rozehnal. Il enchaîne par une reprise que capte Alonzo (47e). Une nouvelle fois, le portier Rouge et Bleu est sollicité sur un tir de Youla. Impérial, Alonzo parvient à réaliser une parade magnifique et détourne en corner (49e). Après avoir laissé passer l’orage messin, le onze francilien parvient à reprendre le contrôle du ballon.

Guy Lacombe souhaite alors redonner des couleurs aux offensives parisiennes. Dès lors, il lance Carlos Bueno à la place du jeune international tunisien Hocine Ragued (63e). Ensuite, Vikash Dhorasoo remplace Jérôme Rothen blessé quelques instants plus tôt dans un contact avec Babacar Gueye (77e). Malgré les tentatives du stratège rouge et bleu, Metz ouvre le score sur un coup franc direct. Szabolcs Huszti enroule sa frappe pied gauche et le cuir termine sa course dans la lucarne d’Alonzo (89e , 1-0). Malgré trois minutes d’arrêts de jeu, les Parisiens ne réussiront pas à revenir au score. Le PSG s’incline à l’extérieur, termine 9e mais jouera la Coupe UEFA la saison prochaine grâce à sa victoire en finale de Coupe de France, face à l’OM (2-1).


Le stade :

Le stade Saint-Symphorien
Le stade Saint-Symphorien

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s