PSG – Marseille 0-2, 12/10/99, Division 1 99-00

Mickael Madar à la lutte avec De La Pena (G. Jeffroy)

Mardi 12.10.1999, Championnat de France, Division 1, 10e journée (5e place)
à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – OLYMPIQUE DE MARSEILLE  0:2 (0:0)
– 44 784 spectateurs. Buts : Ravanelli, 73′, Fl.Maurice, 82′.
L’Équipe du PSG : Dominique Casagrande – Jimmy Algérino, Godwin Okpara, Éric Rabésandratana, Nicolas Laspalles – Jérôme Leroy (Laurent Leroy, 73′), Augustine Okocha, Édouard Cissé, Laurent Robert (Edwin Murati, 63′) – Mickaёl Madar, Christian Corrêa. Entraîneur : Philippe Bergeroo.
Avertissement à Éric Rabésandratana.


Maillot utilisé :

Maillot domicile 1999-2000 (collection MaillotsPSG)
Maillot domicile 1999-2000 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Tacle d'Eric Rabesandratana
Tacle d’Eric Rabesandratana
Godwin Okpara à la poursuite de Dalmat
Godwin Okpara à la poursuite de Dalmat
Luccin sous les yeux de Mickael Madar
Luccin sous les yeux de Mickael Madar
Arrêt de Bernard Lama (JP Thomas)
Arrêt de Bernard Lama (JP Thomas)
Augustine Okocha aux prises avec Issa
Augustine Okocha aux prises avec Issa
Mickael Madar à la lutte avec De La Pena (G. Jeffroy)
Mickael Madar à la lutte avec De La Pena (G. Jeffroy)
Le capitaine parisien, "Jay Jay" Okocha
Le capitaine parisien, « Jay Jay » Okocha
Le Kop de Boulogne
Le Kop de Boulogne
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil
Les Tigris, dans la partie basse d'Auteuil
Les Tigris, dans la partie basse d’Auteuil

Vidéo :


Compte-rendu (sportal) :

Ca y est… C’est parti et bien parti pour ce PSG/OM version 1999/2000, d’autant plus que les virages n’avaient pas lésiné sur les moyens pour fêter dignement l’événement. Auteuil et Boulogne ont ainsi offert à un Parc des Princes bien évidemment archi-comble de superbes tifos.

Les acteurs sur le terrain n’avaient plus qu’à se montrer à la hauteur, ce que firent les Parisiens, plus entreprenants en ce début de rencontre, à l’image d’un premier coup franc obtenu à la 2e suite à une faute sur Christian. La frappe à ras-terre de Rabesandratana, des 35 mètres, n’inquiéta cependant pas Porato.

Mais les débats allaient vite s’équilibrer, voire tourner à l’avantage des Marseillais. A la 9e, c’est Ravanelli qui fixait la défense Rouge et Bleu, pour mieux offrir un ballon à Dalmat dont le tir était détourné en corner par Casagrande. Ce dernier rassurait alors les siens en captant impeccablement le ballon sur le corner.

Et Marseille poussait, poussait, sans que les Parisiens ne se montrent véritablement dangereux. Au contraire, l’OM, ayant crée le surnombre (11e) avec Bakayoko et Ravanelli, voyait ce dernier tirer au dessus des cages de Casagrande. Le jeu n’atteignait pas des sommets, loin de là, mais c’est encore Marseille qui se montrait dangereux par De La Pena (22e), qui préférait tenter un lob audacieux plutôt que jouer un 4 contre 4.

Mais fort d’un Casagrande sûr de son fait dans ses sorties, le PSG redressait la tête, au point de se créer une bien belle occasion à la 35e. Robert, avec sa vitesse de course, s’engouffrait côté gauche dans la défense marseillaise et transmettait le ballon à Madar qui, sans contrôle, l’expédiait non loin du montant droit de Porato.

Les débats s’équilibraient alors, jusqu’à presque sombrer dans une certaine monotonie… On entendait moins les supporters parisiens, forcément un peu plus les marseillais, et les débats sur le terrain étaient des plus corrects…

Tant mieux, mais le match n’avait véritablement pas encore…démarré ! Un carton jaune octroyé à Gallas, suite à une faute sur Christian, réveillait bien le Parc, mais le temps était venu pour M. Poulat de siffler la mi-temps, et pour le public de rester sur sa faim !

La pause allait-elle réveiller tout son monde ? Pas dès la reprise en tous cas, où le Parc continua à ronronner à défaut de s’enflammer, le milieu de terrain renforcé de l’OM et la prudence parisienne n’aidant pas à relever les débats. Mais Laurent Robert, à la 55e, sonna la charge :un déboulé côté gauche, comme il les aime, un centre sur Christian qui contrôle, dos au but et qui décroche une belle frappe, et c’est Porato qui doit s’employer pour détourner le ballon en corner.

5 minutes plus tard, nouvelle offensive parisienne : Edouard Cissé, très actif depuis le début de la partie, lance Jimmy Algerino, que sera contré au moment d’armer sa frappe. Et rebelotte à la 65e, avec cette fois le gros frisson sur un superbe centre venu de la droite d’Okocha et repris astucieusement de la tête par Madar… Le ballon heurtera l’angle du but de Porato !

Ca y était ! La partie se débridait et à ce petit jeu, c’est Paris qui menait la danse, Murati ayant remplacé Robert, alors que Maurice entrait à la place de Bakayoko. L’ex-Parisien, copieusement sifflé, n’allait pourtant pas se priver de se rappeler aux souvenirs du public de la capitale…

Un une-deux Pirès/Maurice en guise de hors d’œuvre faillit faire mouche. Un une-deux Maurice/Ravanelli arriva très vite en plat de résistance… Face à une défense parisienne curieusement statique, l’Italien ouvrait le score du bout du pied (76e) et faisait par là-même basculer la partie.

Touchés, les Rouge et Bleu… Coulés même, une poignée de minutes plus tard, quand Florian Maurice loba Casagrande pour inscrire le second but des siens.

Le public parisien grondait sa colère…

Ses joueurs fétiches eurent pourtant le mérite de ne pas se décourager, se créant même 2 belles occasions, sur un slalom signé Okocha (88e), qui rata la cible d’un rien, puis sur un tir de Christian encore de peu à côté… Le sort du match était scellé…La fête allait être marseillaise, qui au passage rejoignait Paris au classement. Nul doute que l’absence d’Ali Benarbia (suspendu), au milieu du terrain, avait pesé lourd dans la balance de ce match dont le sort bascula en quelques minutes…


Le stade :

Le Parc des Princes
Le Parc des Princes

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s