PSG – Monaco 1-0, 08/05/93, Division 1 92-93

La joie de Vincent Guérin et de Laurent Fournier contraste avec la détresse d'Ettori

Samedi 08.05.1993, Championnat de France, Division 1, 34e journée (2e place) à Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – A.S. MONACO F.C.  1:0 (0:0)
– 35 000 spectateurs environ. But : Laurent Fournier, 81′.
L’Équipe du PSG : Bernard Lama – Antoine Kombouaré, Ricardo Gomes, Alain Roche, Patrick Colleter – Laurent Fournier, Paul Le Guen, Vincent Guérin, Daniel Bravo (Amara Simba, 57′) – George Weah (Pierre Reynaud, 81′), David Ginola. Entraîneur : Artur Jorge.
Avertissements à Patrick Colleter et Ricardo Gomes.


Maillot utilisé :

IMG_4264
Maillot domicile 1992-93 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

9293_PSG_Monaco_programme


Photos du match :

Les deux capitaines et le trio arbitral avant le coup d'envoi
Les deux capitaines et le trio arbitral avant le coup d’envoi
Duel aérien entre Ricardo et Klinsmann
Duel aérien entre Ricardo et Klinsmann
La joie de Vincent Guérin et de Laurent Fournier...
La joie de Vincent Guérin et de Laurent Fournier…
La joie de Vincent Guérin et de Laurent Fournier contraste avec la détresse d'Ettori
… contraste avec la détresse d’Ettori : 1-0 pour le PSG!
Le Virage Auteuil
Le Virage Auteuil

Compte-rendu (France Football) :

36′ : après une faute défense de Thuram, Weah se présente seul devant Ettori qui sauve. Ginola récupère le ballon à 35 mètres et tente un lob qu’Ettori va, une nouvelle fois, chercher.
39′ : Weah alerte Bravo. qui remet sur le côté au Libérien. L’attaquant parrisien décale Ginola à gauche. Son centre est repris par Fournier, mais Djorkaeff, de la tête, détourne en corner.
58′ : cafouillage dans la défense parisienne. Rui Barros déséquilibré par Lama n’obtient pas le penalty qu’il demandait.
58′ : sur le corner, Thuram. d’une tête rnagnifique, croit avoir marqué, mais Lama, au prix d’une détente extraordinaire, repousse le ballon en corner.
81′ : Ginola, de la gauche, adresse un centre parfait pour Fournier, qui surgit au second poteau et marque (1-0).

Note du match : 11/20

Réactions :

Laurent Fournier : « Jouer Monaco en championnat après les avoir battus chez eux quatre jours plutôt en Coupe était un piège. Nous savions que les Monégasques voudraient se racheter de leur élimination et qu’ils devaient obtenir au Parc un résultat s’ils voulaient rester dans la roue de l’O.M. pour la course au titre. Si nous avons entamé le match sur nos gardes, le PSG a vite su trouver le bon rythme et développer un jeu avec une circulation de balle presque parfaite. Le hic comme toujours : il nous reste à savoir concrétiser nos occasions. Ceci dit, le fait qu’on s’en procure en grand nombre prouve que le PSG joue un football offensif. En 2ème mi-temps, on a baissé de rythme physiquement et la qualité de notre jeu s’en est ressentie. Il faut dire que nous en étions à notre 3ème match de soi-disant coupe d’Europe (Auxerre et Monaco deux fois). Monaco a su réagir et nous poser des problèmes. Ils ont tout tenté car en cas de défaite, ils compromettaient leur saison sur cette rencontre. Il faut rendre hommage à Bernard (Lama) qui en deux occasions, a sauvé deux buts tout faits. Cette victoire ce soir, même si c’est moi qui ai marqué le but -et Dieu sait que cela me fait plaisir- c’est d’abord la sienne. L’équipe doit essayer de continuer sur sa lancée, prendre le maximum de points pour inquiéter l’O.M. jusqu’au bout. »


Le stade :

PSG_ParcdesPrinces_annees90
Le Parc des Princes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s