Toulouse – PSG 1-3, 28/04/07, Ligue 1 06-07

Péguy Luyindula taclé par Arribagé

Samedi 28.04.2007, Championnat de France, Ligue 1, 34e journée (15e place) à Toulouse, au Stadium municipal :
TOULOUSE F.C. – PARIS ST-GERMAIN F.C.  1:3 (1:2)
– 30 591 spectateurs. Buts : F.Mansaré, 8′, Péguy Luyindula, 32′, Édouard Cissé, 44′ ; Jérôme Rothen, 93′.
L’Équipe du PSG : Mickaёl Landreau – Youssouf Mulumbu (Bernard Mendy, 46′), David Rozehnal, Sammy Traoré (Boukhary Dramé, 69′), Sylvain Armand – Pierre-Alain Frau (Clément Chantôme, 83′), Édouard Cissé, Jérémy Clément, Jérôme Rothen – Amara Diané, Péguy Luyindula. Entraîneur : Paul Le Guen.
Avertissements à Jérémy Clément, Péguy Luyindula et Youssouf Mulumbu.
Expulsion : Péguy Luyindula, 80′.


Maillot utilisé :

Maillot extérieur 2006-07 (collection MaillotsPSG)
Maillot extérieur 2006-07 (collection MaillotsPSG)

Billet :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Programme :

(collection La Mémoire du PSG)
(collection La Mémoire du PSG)

Photos du match :

Péguy Luyindula taclé par Arribagé
Péguy Luyindula taclé par Arribagé
Jérôme Rothen
Jérôme Rothen (Ch. Gavelle)
Sorite de Mickaël Landreau dans les pied de Mansaré
Sorite de Mickaël Landreau dans les pied de Mansaré
La joie de Jérôme Rothen et d'Amara Diané
La joie de Jérôme Rothen et d’Amara Diané
Les parisiens fêtant le but de Rothen, qui scelle le sort du match
Les parisiens fêtant le but de Rothen, qui scelle le sort du match

Vidéo :


Compte-rendu (psg.fr) :

Paris se révolte

Piqués au vif en début de partie, les Parisiens ont sonné la révolte et infligé à Toulouse sa première défaite au Stadium en 2007. Luyindula (33e) et Cissé (44e) ont répondu à l’ouverture du score de Mansaré (8e). Le bloc Parisien a alors tenu 45 minutes, avant que Rothen assure définitivement la victoire (90e). Un PSG combatif, qui se rapproche à grands pas du maintien.

C’est contre Toulouse que Paul Le Guen avait débuté sur le banc du PSG au mois de janvier dernier (0-0). Pour ce match retour, le coach parisien avait pour objectif de « s’inscrire dans la continuité » et alignait la paire Luyindula-Diané en pointe, comme à Lens et à Bordeaux. Face à des Toulousains toujours en course pour la Ligue des Champions, Paris devait démontrer toutes ses qualités pour assurer son avenir en Ligue 1. C’est chose faite et les Rouge et Bleu ont pris une bonne option sur le maintien cet après-midi.

Sur son terrain, Toulouse tente de prendre l’ascendant d’entrée de jeu. Elmander chipe le ballon dans les pieds de Traoré et sert Paulo Cesar en retrait. Le Brésilien ajuste sa frappe, mais trouve les gants de Mickaël Landreau (3e). Dans la foulée, Toulouse ouvre le score par l’intermédiaire de Mansaré, au terme d’un mémorable slalom dans la surface parisienne (1-0, 8e). Un très beau but, qui fait mal si tôt dans la partie.

Sonnés, les Parisiens vont encore se faire peur. Emana percute, pénètre dans la surface et, d’un surprenant coup du foulard, fait trembler les filets… But refusé, car l’arbitre avait sifflé une sortie de but ou une main (10e). Paris s’en sort bien et évite le pire. L’équipe de la capitale a terriblement souffert dans ce premier quart d’heure, mais semble désormais déterminée à réagir.

Paris se révolte, prend l’avantage et fait bloc

Les hommes de Paul Le Guen ont la main mise sur le jeu, sans pour autant parvenir à percer l’imperméable défense toulousaine. Finalement, Péguy Luyindula sonne la révolte sur cette offensive. L’attaquant sert Rothen dans l’axe qui lui remise dans le dos de la défense. Luyindula croise sa frappe et prend Douchez à contre-pied (1-1, 33e). Un but qui ressemble quasiment trait pour trait à celui inscrit face à Fabien Barthez samedi dernier.

Deux minutes plus tard, Luyindula double la mise, mais voit son but refusé pour une obstruction (35e). Un but refusé de chaque côté. Le match est animé ! Déçus, les Parisiens ne lâchent rien et il faut encore attendre quelques minutes pour voir Paris prendre l’avantage. Contré, Frau récupère le cuir à l’entrée de la surface et décale Cissé pour la frappe… But ! Dévié, le ballon termine sa course en pleine lucarne (1-2, 44e).

Après la pause, le PSG tente de conserver son avantage et les occasions se font plus rares. Côté Toulousain, Douchez capte bien cette tête de Diané (47e), tandis que Landreau boxe des deux poings ce tir à bout portant d’Elmander (72e). Paris résiste, mais va devoir souffrir jusqu’au bout. Le PSG se voit en effet privé de Luyindula, expulsé, après avoir reçu un second avertissement pour non respect de la distance du mur sur un coup franc toulousain (80e).

Ce coup dur oblige Paul Le Guen à réorganiser son équipe avec l’entrée en jeu de Chantôme (83e). Réduit à dix, le PSG fait ainsi bloc et parvient à tenir le score. Rothen va même parachever la victoire du PSG d’un lob astucieux sur Douchez en toute fin de match (1-3, 90e). L’arbitre siffle le coup de sifflet final et Paris enchaîne un cinquième match sans défaite, qui le rapproche encore un peu plus du maintien. Le PSG devra encore compter sur ses supporters au Parc des Princes, samedi prochain face à Lyon, pour assurer définitivement son avenir en Ligue 1.

Réactions :

Paul Le Guen (Entraîneur du PSG)
« Je tiens à féliciter les joueurs qui sont allés chercher cette victoire après avoir été menés 1-0. C’est une vraie bouffée d’oxygène et nous pouvons aujourd’hui voir l’avenir avec plus d’optimisme. Je suis heureux pour le groupe et pour le club dans son ensemble. »

Jérôme Rothen (Milieu de terrain du PSG)
« Avant ce match, on s’était dit qu’il fallait encore prendre 4 points pour se maintenir. Même si le maintien n’est pas encore assuré, on reste dans la continuité des derniers résultats. C’est un bon résultat, car ce n’était pas évident de gagner ici. Toulouse est une bonne équipe et je leur souhaite de se qualifier pour la Ligue des Champions. Après le premier but nous avons tous douté, mais nous avons eu envie de faire la différence. Il y a eu de beaux buts. C’est la victoire de tout un groupe. » Au micro de canal +

Edouard Cissé (Milieu de terrain du PSG)
« C’est une vraie fierté d’être venus gagner ici, où les matches ne sont jamais faciles. Nous n’avons rien lâché et les trois buts sont le fruit d’actions collectives. Ce qui nous procure encore plus de plaisir. Le maintien est quasiment acquis. Encore une victoire et ce sera bon. Avec cet état d’esprit, l’équipe peut voyager. »

Fodé Mansaré (Attaquant de Toulouse)
« Paris était bien en place et nous avons tenté de jouer en contre, mais c’est devenu difficile après qu’ils soient revenus au score. En deuxième période, les couloirs étaient bloqués. Nous avions envie de gagner pour notre public, mais le championnat n’est pas terminé. Mon but n’est pas le plus important. Si on marque et que l’on perd, cela ne sert à rien. »


Le stade :

Le Stadium Municipal
Le Stadium Municipal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s